14 OCTOBRE 2021 : UNE SELECTION EN DEUX PHASES POUR LA GRECE

L’ERT a détaillé son procédé pour désigner la contribution qui sera envoyée à Turin. Parmi les 40 chansons, un jury interne en sélectionnera quelques unes (3 ou 4, a priori), pour lesquelles il entamera un processus de réflexion plus approfondi avec les artistes : mises en scène, campagne de promotion… Ces éléments avaient été demandé dans tous les dossiers de candidature.

Pour le moment, aucune indiscrétion sur ce que le public pourra voir, ou savoir, de l’avancée du processus de sélection et de la shortlist. L’ERT a simplement annoncé qu’elle souhaitait avoir finalisé son choix avant la fin de l’année 2021, afin de pouvoir consacrer le début 2022 aux préparatifs et à la promotion de la chanson.


L’appel à candidature pour succéder à Stefania s’est clôturé avant-hier. Le diffuseur grec ERT annonce ce lundi 11 octobre que 25 artistes ont postulé pour représenter le pays et poursuivre sur la lancée du top 10 retrouvé. Au total, iels ont proposé 40 chansons.

Parmi les artistes présents, trois avaient été évoqué-es par Pascal le mois dernier dans son Petit Journal Estival : il s’agit d’Ilias Kozas, le chanteur du groupe Koza Mostra qui avait représenté la Grèce en 2013 avec le titre Alcohol is Free, apportant lui aussi un top 10 à la délégation; Good Job Nicky, qui compterait dans son équipe le chorégraphe Fokas Evangelinos (Russie 2006, 2008, 2016, 2019, Azerbaïdjan 2013, mais aussi Espagne 2019, entre autres…) ; et Amanda Tenjford, qui aurait soumis une ballade classique selon EurovisionFun. Nous comptons également un multirécidiviste de l’Eurovision en la personne de Constantínos Christofórou. Le chanteur chypriote a représenté son île par trois fois, en 1996, 2002 (au sein du group One) et 2005, terminant respectivement 9e, 6e et 18e. Il a également failli participer à l’édition 2010, toujours sous les couleurs de Chypre, mais se classa deuxième à la sélection. Changement de pavillon, en 2016 et 2017, il annonce les votes grecs.

Toujours sur les eurostars, pas de trace, en revanche, de Kalomira, malgré tous les cierges que brûlent les eurofans depuis la Secret Combination de Belgrade…

Enfin, les blogueurs d’EurovisionFun dévoilent d’autres noms de postulant-es : Jimmy Sion, qui a participé au télé-crochet « House of Fame », Nikos Ganos, Artemis Mafia, Kianna, qui est attendue sur un titre disco/techno, ainsi que le duo Marseaux qui proposerait un titre indie en anglais avec un texte féministe. Ioanna Georgakopoulou dite « Joanne », la dernière gagnante de The Voice en Grèce (pour l’équipe d’Helena Paparizou !), et Evangelia, une artiste portée par le label Panik Records, qui a produit les singles de nombreuses eurostars grecques et chypriotes depuis sa création en 2011. Le style de ces deux jeunes artistes s’inscrit dans une pop sombre. On y retrouve, comme sur une bonne partie de la scène des Balkans, l’influence de Maruv pour la première (j’y trouve aussi une familiarité avec le remix de « Take Off Your clothes » d’Imany »), et des accents plutôt orientaux sur la deuxième.

Je vous propose ces deux singles pour vous faire une idée, bien que toutes les deux soient de toutes nouvelles venues sur la scène musicale. N’hésitez pas à me faire part de vos propres apparentements concernant ces artistes, et de vos réactions en général quant à la shortlist grecque !