V A N E S S A    I R A C I 

 

Grâce à Vanessa Iraci,  qui est la 6ème candidate sélectionnée pour tenter de défendre nos couleurs à Lisbonne, la liste des finalistes de notre sélection nationale est désormais complète.    C’est le dernier portrait et ce n’est certainement pas le moins bon, bien au contraire.

Vanessa et sans aucun doute l’artiste la plus chevronnée, la plus professionnelle que la SRF ait contacté pour participer à cette sélection,

Nous avons à faire à une véritable guerrière qui a déjà fait ses preuves sur des grandes scènes et surtout sur le plan vocal.  Vanessa compte bien se rendre à Lisbonne en mai prochain,  elle le dit haut et fort, elle fera tout y parvenir,  elle n’attendait plus que d’avoir une très bonne chanson pour défendre dignement son pays de coeur, qu’est la Suisse.  Elle s’identifie beaucoup avec notre petit pays à dimension humaine, qu’elle trouve très riche sur le plan culturel et musical,

Elle apprécie beaucoup cette mixité sociale qui existe et ce grand respect qu’on lui accorde et qui prédomine notamment dans les grandes villes, Elle passe très souvent ses weekend du côté de Bâle et se produit également lors d’ émissions de télévision de la SRF et sur de chaines privées en Suisse-Allemande.

Cette jolie femme brune et piquante est née en Allemagne à Freiburg, une ravissante ville estudiantine qui se situe en Bavière et qui n’est pas très loin de la frontière helvétique et de l’Alsace,  Elle a des origines siciliennes de par son père et cultive son côté latin dans sa manière de vivre,  Depuis ses quinze ans, elle savait déjà  qu’elle voulait devenir un jour une artiste complète et reconnue,  Elle est à la fois auteur-compositeur et interprète.  ses chansons sont très souvent inspirées de la Pop Music RNB, du Jazz et du Rock,  mais elle adore également se produire dans un registre plus classique,  Pourtant,  le parcours ne fût pas si simple au départ,

Bien qu’elle soit dotée d’une voix de mezzo-soprano enrichie de multiples contrastes qu’elle arrive à exploiter avec beaucoup de grâce. sa carrière peine toujours à décoller.  Elle est très connue en Allemagne et en Suisse mais principalement grâce à sa participation à The Voice of Switzerland en 2014  ainsi qu’à The Voice of Germany en 2016,   Tout d’abord en demi-finale, elle accroche le public suisse,  deux après, elle tente cette fois sa chance dans son propre pays et  elle atteint la finale sans la remporter mais elle séduit l’Allemagne entière.

Malgré quelques tentatives pour se faire connaître à une échelle internationale, son succès reste encore assez mitigé et se limité principalement aux pays germanophones.

Sans vouloir dévaloriser cette belle artiste,  j’ai écouté attentivement tout son répertoire et selon mon analyse, je pense que Vanessa s’est essayée dans plusieurs registres sans avoir vraiment trouvé sa propre identité,   Son univers navigue entre plusieurs styles auxquels on accroche pas forcément,   A cause de cette dispersion, elle se démarque principalement grâce à sa très belle voix et pas encore par le choix de ses chansons.

C’est pourquoi l’Eurovision serait pour elle un véritable tremplin,  une  fantastique opportunité de pouvoir booster sa carrière,    Elle apporterait entre autre du sang neuf et une modernité très attendue, afin de propulser enfin la Suisse dans une finale internationale.

Il faut dire qu’elle propose une chanson dont il va falloir toute de même se méfier,  tant elle est peut être efficace et redoutable face à d’autres concurrents. Sans oublier que le côté perfectionniste de Vanessa va la pousser à tout mettre en oeuvre pour assurer une mise en scène digne de ce nom.  Très bien entourée, elle ne va pas lésiner sur les moyens et prendre le risque de laisser passer cette chance qu’il lui est offerte.

 

Voici la chanson avec laquelle elle souhaiterait nous représenter à Lisbonne,   La télévision suisse s’est enfin réveillée et a mis le paquet pour faire  appel cette année à une artillerie lourde de producteurs internationaux afin de trouver la meilleure chanson qui collerait au style et à la voix de Vanessa,

Ce  titre a été composé tout spécialement pour elle par de véritables pointures qui ont permis à la Bulgarie de figurer dans la cour des Grands, ces deux dernières années.  En effet, c’est Boris Milanov, producteur et CEO du label  collectif Symphonix International qui est l’auteur de ce titre,   Pour rappel, c’est aussi lui qui a produit la chanson de Poli GenevoaIf I Love A Crime ” qui s’est classée dans le Top 4 de la finale en 2016 et en seconde position l’année dernière  avec “ Beautifull Mess “interprété avec brio par le tout jeune Kristian Kostov.   D’autres producteurs se sont aussi associés dans l’écriture de ” Redlights “, les suédois Joacim Bopersson  et Johan Alkenäss qui ont écrit des chansons avec Boris Milanov pour  des grandes stars de la Pop Internationale, telles que  Kelly Clarkson, John legendMiley Cyrus , Jonas Brothers ainsi que pour Kylie Minogue et  également pour la burlesque Lady Gaga.

Et ce n’est pas terminé, deux producteurs américains ont également fait partie du camp d’écriture, il s’agit de Jessica Ashley Karpov et Jesse Saint John qui ont également composer la plupart des tubes de Britney Spears.

Sa proposition est une ballade Pop très bien produite et qui monte en puissance.   Un titre relevé et très contemporain qui s’inscrit dans ce que l’on aime beaucoup entendre dans ce concours.

On pourrait aussi reprocher à cette chanson d’être totalement formatée dans un style très ciselé ” Eurovision ” déjà vu et entendu.   Mais c’est une recette payante qui fonctionne,   ” Redlights ” est un tube potentiel qui devrait plaire au plus grand nombre et permettre à notre pays de retrouver sans trop de difficultés, ses lettres de noblesse dans cette compétition.

 

 

 

 

Voici la toute première apparition de Vanessa Iraci lors des auditions à l’aveugle de The Voice of Switzerland en 2014. ainsi que deux autres prestations qui nous prouvent qu’elle possédait déjé beaucoup de talent à l’époque pour assurer un “Iive ” avec une remarquable démonstration vocale.

 

Et voici une très belle version acoustique d’une des plus belles chansons de Johny Cash  ” Hurt ” que Vanessa reprend avec beaucoup de classe et d’émotion.

 

 

 

Cette belle artiste est capable de nous surprendre dans un style beaucoup plus RNB, voici son tout dernier single interprété avec Kelesio

Un titre issu de son album EP publié en 2016

Son premier véritable succès, en 2012, une très belle ballade qui a fait un carton en Allemagne.

 

 

 

 

Parmi les six finalistes en compétition, Vanessa se retrouve actuellement en 2ème position dans les sondages, à quelques centaines de points du duo Zibbs,    Ses nombreux fans seront certainement dans la salle, dimanche soir prochain à Zürich pour la soutenir,  Sans négliger tous ses autres adeptes qui seront derrière leur écran de télévision ou sur le net,  pour voter en masse pour elle.

Est-ce que Vanessa sera capable de porter très haut sa chanson au point de pouvoir la chanter à Lisbonne ?   je le crois sincèrement et je ne serai vraiment pas surpris et aussi très heureux  si c’est elle qui décroche son ticket pour partir au Portugal, tout va dépendre de sa prestation vocale et du visuel qu’elle va nous offrir.

Mais je dois dire qu’elle grimpe encore dans mes pronostics en tant que potentielle gagnante et c’est le cas également sur les réseaux sociaux et sur youtube.

Je crois que la bataille va se  jouer entre elle et ses deux rivaux du groupe Zibbz qui sont incontestablement, les grands favoris de cette finale nationale.  Alejandro Reyes pourrait également venir chatouiller le classement final, tout comme Angie Ott  ou Chiara  Dubey qui n’a peut être pas fini de surprendre.

En tous les cas,  la  compétition risque bien d’être exaltante mais elle peut aussi nous réserver des surprises. cela pourrait vraiment se jouer dans un mouchoir de poche,   Le choix pour les suisses ne sera pas si évident à faire,  car pour une fois, le menu de cette finale  est plutôt alléchant et tout de même assez copieux.

 

 

 

Quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe,  je peux vous dire que cette année, je suis très fier de l’évolution de la Suisse, de sa prise de conscience et de son immense remise en question.  La délégation suisse s’est enfin ralliée aux bons choix et surtout au bon goût,   Avec de telles propositions, nous ne pouvons qu’être très bien représenté.  Les bonnes décisions ont été prises et les moyens pour atteindre le succès mis en place, il ne reste plus qu’à faire le meilleur choix possible.  celui là, il appartiendra principalement au public qui devra voter,  Le verdict approche à grand pas, nous serons fixés dans quelques jours, le 4 février prochain,

Et vous alors, quel est votre avis,  quel serait le meilleur choix pour faire étinceler la Suisse à Lisbonne ?

 

 

Merci  !

 

Vanessa Iraci