Chères lectrices et chers lecteurs, rédactrices et rédacteurs de l’EAQ, vous qui avez participé à ce premier festival, voici enfin le verdict. Les scores étaient très serrés et la compétition s’est jouée entre deux pays à deux points près.

Grâce à vos votes et surtout votre bon goût, ce festival a pris son premier envol.

Bien que votre participation n’a pas été très importante, et qu’elle aurait pu être beaucoup plus représentative avec un nombre de votants plus conséquent, elle a été en tous les cas de très grande qualité et pour cela je vous en remercie très chaleureusement.

Vous avez pu découvrir de nouvelles sonorités et d’autres univers, Un beau voyage musical composé rien que pour vous et qui je l’espère vous aura permis de traverser avec joie et passion cette première partie de l’été 2020.

C’est vous qui avez voté et c’est vous qui avez choisi la musique et notamment la chanson gagnante de ce festival même si j’ai pu constater une grande diversité pour ne pas dire divergence, au niveau de vos choix !

Découvrez votre Top 5 dans un ordre inversé de 5 à 1 !

Découvrez le classement des chansons en compétition lors de cette finale qui sont classées dans un ordre inversé, soit de la 24ème à la 1ère place

Et la chanson gagnante est donc :

Chanson No 23 – Grand Vainqueur du festival “Choisissez la musique 2020” – R U S S I E

Ce n’était qu’un jeu mais finalement le résultat peut s’avérer inédit et intéressant, car en réalité, c’est une double victoire à la fois historique et sans doute un peu utopique, deux artistes ukrainiens Artik & Asti qui défendaient la Russie dans ce festival et qui font gagner la Russie, il fallait oser le faire et je l’ai fait !

Comme quoi à travers la musique, on arrive à dépasser toutes les barrières, il n’y a soudainement plus du tout de frontières et encore moins d’enjeux politiques, tout ce ce qui compte, c’est ce que l’on vit et l’on ressent le moment présent.

Cette chanson était mon tout premier choix et mon premier coup de coeur lorsque j’ai décidé de créer ce festival au printemps dernier.

J’aurais vraiment voulu vous présenter les résultats de cette finale avec un peu plus de technologie mais je ne suis pas un pro, ni graphiste et j’ai fait avec les moyens de bord. De plus, étant seul aux commandes de l’organisation de ce festival, j’ai manqué de temps pour parvenir à vous proposer quelque chose de plus professionnel.

Néanmoins, les dés sont jetés et voici les résultats à travers un classement général de toutes les chansons que j’ai regroupé par par pays pour simplifier les choses et apporter également une véritable identité à ce festival.

Voici le classement général de cette finale par pays :

  1. Russie, 132 points
  2. Grèce, 130 points
  3. Royaume-Uni, 125 points
  4. Suède, 114 points
  5. Australie, 105 points
  6. Chine, 101 points
  7. Israël, 97 points
  8. Ukraine, 93 points
  9. Danemark, 92 points
  10. Espagne, 86 points
  11. Autriche, 80 points
  12. Suisse, 76 points
  13. France, 74 points
  14. Norvège, 71 points
  15. Belgique, 66 points
  16. Hongrie, 60 points
  17. Irlande 59 points
  18. Allemagne, 55 points
  19. Brésil, 54 points
  20. Turquie, 49 points
  21. Islande 44 points
  22. Saint-Marin 43 points
  23. Inde, 37 points
  24. Italie 32 points

Et pour ceux et celles qui auront l’impression d’avoir raté quelque chose et aussi pour vous toutes et tous, voici la playlist qui comprend les 37 chansons qui étaient en compétition dans ce festival.

Encore un Grand Merci à toutes et à tous pour votre soutien à travers vos commentaires et vos votes.

Je vous souhaite un très bel été confiné sous l’égide de la musique, celle du coeur, celle que l’on aime et qui nous fait vibrer au quotidien !

A bientôt peut-être, il faut dire que j’ai d’autres projets en tête,. Cela fait plusieurs années que je m’improvise en tant que chroniqueur sur ce site, Au départ, mon but était de promouvoir les artistes suisses et par la suite, j’ai élargi mon éventail .

Je me suis rendu compte il n’y a pas si longtemps que cela que j’avais déjà plus de 377 articles au compteur et je m’en lasse toujours pas, Alors qui sait ? pourquoi ne pas donner une suite à cette toute première édition mais je pense que cela ne dépendra pas uniquement que de moi mais surtout de vous.

En tout cas, si vous avez apprécié ce festival réalisé en toute modestie,, faites le savoir, je vous donnerai peut-être rendez-vous pour une prochaine édition.

Très cordialement

N I C O

Crédits photographiques – © Nevit Dilmen