La Saison se conclura ce dimanche à Vilnius, par la grande finale de l’Eurovizijos atranka, la sélection fleuve de la télévision lituanienne. Nous nous retrouvons donc une dernière fois pour l’évaluation rituelle des forces musicales en présence.  Voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective sur les six morceaux en lice. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen remercie la LRT d’avoir pris son temps : cela lui a fourni bien de la distraction, pour un résultat final appréciable.

 ChansonsCommentairesLoreen
Jurgis Brūzga - 4LoveBon morceau électro-pop, bien produit. Réminiscences de "I Can't Go On". Très bonnes prestation vocale et présentation visuelle. Mais très linéaire. Manque de souffle, d'envolée, de surprise. Interprète de talent portant trois minutes plutôt banales.
Kotryna Juodzevičiūtė - That GirlÀ nouveau, beaucoup de bons ingrédients réunis, avec refrain mémorisable à première écoute. Mais manque de sel, de piquant, de surprise. Autre interprète professionnelle défendant morceau sans relief, ni surprise.
The Roop - Yes, I DoEncore une fois, du talent, des idées, du potentiel, pour un final assez minimal et simpliciste. Encore une fois, la présentation visuelle et la prestation vocale sont très abouties. Mais le morceau en lui-même est timide, répétitif et point renversant.
Monika Marija - The TruthUne belle ballade, sincère, prenante, bien écrite et construite. Excellente interprète et excellente interprétation. Reste cependant très classique et sans surprise. Option sûre et sans risque.
Paula - 1 2 3Cas particulier. Première version bien tournée, mais manufacturée. Bon produit, assez fade. Mais dernière version, simplifiée et acoustique, de loin supérieure. Sincérité et talent de Paula élèvent le tout. Pas jusqu'à la perfection, mais presque.
Ieva Zasimauskaitė - When We're OldEncore une ballade dépouillée, encore une chanson d'amour, encore une chanteuse pieds nus. Oui, mais approche originale, message authentique et émotion sincère. Ieva douée, interprétation parfaite. Probablement les trois plus belles minutes de la Saison 2018.

Aucun doute en ce qui me concerne : c’est Ieva qu’il faut envoyer à Lisbonne ! Elle est la première candidate de cette Saison 2018 à m’avoir procuré une émotion sincère et à m’avoir mis la larme à l’œil. When We’re Old est ma ballade préférée de l’année. Ces trois minutes sont porteuses d’un message universel, susceptible de toucher le plus grand monde, des jurés saint-marinais aux ménagères australiennes, en passant par les pré-pubères tchèques, les LGBT norvégiens et les retraités anglais (surtout les retraités anglais) : le plus beau des amours est celui qui vainc le temps, les ans, leurs périls et leurs dommages. Les strophes finales feront verser une larme même aux plus cyniques et aux plus endurcis : « I’m not afraid to grow old, if I have your hand to hold. » Depuis le début de l’Ea, Ieva engrange les notes maximales. Le jury raffole d’elle et le public lui a accordé sa note maximale en demi-finale. Les étoiles semblent alignées en sa faveur. Je prierai pour que la victoire soit sienne !

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

[poll id= »779″]

Nous nous retrouverons donc ce dimanche pour la finale de cette sélection ! À très bientôt !