Nous voilà dans la dernière ligne droite de la Saison 2018 ! Elle se conclura le week-end prochain avec les finales du Melodifestivalen, du Melodi Grand Prix et de l’Eurovizijos atranka. Loreen reprend donc du service en prévision, en commençant par la sélection norvégienne ! Voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective sur les dix morceaux en lice. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen a souri de bout en bout : une bonne sélection, dont l’issue dépendra des prestations en direct.

 ChansonsCommentairesLoreen
Stella Mwangi & Alexandra Rotan – You Got MeMorceau pop joyeux, dansant, assez irrésistible. Bien produit, contemporain, étoffe d'un succès en radio. Plus de Stella que d'Alexandra. Pas révolutionnaire et soufflant, mais excellente proposition dans le genre léger et entraînant.
Aleksander Walmann – Talk To The HandDans le prolongement de l'an dernier. Démarre plus vite. Excellente production, frais et moderne. Aussi potentiel de succès commercial. Refrain manquant un peu de souffle et de punch. Mais bon crescendo final. Rien à redire.
Ida Maria – ScandiloveTout autant agréable et intéressant à écouter. Plus rigolo et second degré que les précédents. Production du meilleur niveau, voix accrocheuse. Ici aussi, refrain un brin répétitif. Pas de révolution musicale, mais paroles marquantes.
Nicoline – Light Me UpBon niveau musical et bonne production, mais ensemble plus formaté, impersonnel et anonyme. Sonorités dans l'air du temps, paroles creuses et répétitives, pour trois minutes honnêtes. Moins intéressant et marquant que le reste.
Tom Hugo – I Like I Like I LikeMorceau néo-disco-funk. Idée intéressante qui arrive avec une décennie de retard. Ensemble aimable et correct. Mais déjà entendu mille fois. Très Melodifestivalen 2009. S'écoute et se fredonne avec facilité. Justement : trop de facilités.
Charla K – Stop The MusicCurieux morceau : ballade eurovisionesque électro-pop, avec des réminiscences gospel et soul. Bouscule tout doucement l'auditeur. Proposition intéressante. Ne renouvelle pas l'Eurovision, mais procure un agréable moment.
Alejandro Fuentes – Tengo OtraDécidément, tous les diffuseurs se sentent obligés de placer une espagnolade dans leur sélection. Celle-ci est honnête, bien tournée, assez moderne, mais ne plaira qu'aux amateurs du genre. Les autres pousseront un soupir de lassitude.
Vidar Villa – Moren dinAprès l'espagnolade, la plaisanterie d'usage. À nouveau, très Melodifestivalen 2009. Schlager assez irrésistible. Dansant et rythmé. Paroles apparemment audacieuses et drôles. Arrive avec une guerre de retard au Concours. À réserver aux amateurs de musiques faciles et de norvégien dans le texte.
Rebecca Thorsen – Who We AreBallade eurovisionesque nécessaire pour compléter la sélection. Très "Icebreaker" 2018. Production parmi les meilleurs standards actuels. Crescendo final attendu. Manque hélas d'émotions sincères et véritables.
Alexander Rybak – That’s How You Write A SongBelle tentative pour renouveler ses productions, adopter un nouveau son et se relancer. Plaisant à écouter, mais manquant d'envergure. Très léger et répétitif. Inévitable violon pour trois minutes inoffensives, parfaites pour compléter album, mais trop peu affûtées pour Eurovision.

Voilà un bon cru du Melodi Grand Prix ! Quel que soit le vainqueur, la Norvège participera heureusement à ce Concours 2018. Comme dit précédemment, les prestations vocales et les présentations visuelles seront les éléments décisifs, car, sur la seule base des versions studios, il m’est difficile de trancher. En l’état, je marquerais une légère préférence pour Stella & Alexandra et leur You Got Me, morceau susceptible de faire danser tout l’Altice Arena. À confirmer…

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

[poll id= »778″]

Nous nous retrouverons donc ce samedi pour la finale de cette sélection ! À très bientôt !