Eurovision des Jeunes Musiciens 2018 : les six finalistes

Au terme de deux soirées juvéniles et musicales, les six finalistes de l’Eurovision des Jeunes Musiciens 2018 ont été annoncés. Il s’agit de :

Mira Doron – Allemagne

Ivan Bessonov – Russie

Birgitta Elisa Oftestad – Norvège

Indi Stivín – République Tchèque

Nikola Pajanovic – Slovénie

Máté Bencze – Hongrie

Tous les six s’affronteront jeudi prochain pour la victoire finale.

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bravo a eux, même si je ne comprends pas leur qualification… Je comprends rien aux critères des jurys ^^’
    Bon, au moins je peux dire que j’ai essayé de regarder. Je suis déçu et ennuyé. Ce n’est pas trop mon style, donc je comprends que ça plaisent à certains.
    Par contre, ce que je trouve dommage, c’est que c’est beaucoup trop sérieux et formel. Aucune vidéo de présentation des candidats, aucun petit drapeau en bas de l’écran, ça fait un vide… Les prestations s’enchaînent, il n’y a pas vraiment d’applaudissements, d’athmosphere chaleureuse. La salle est beaucoup trop petite, trop épurée. Un fond et un instrument et c’est tout… (Je sais que c’est pour mettre en valeur le musicien et son instrument mais bon.. ) On dirait vraiment que nous sommes dans un truc intimiste, ce qui est ironique pour une compétition européenne…
    Bravo tout de même à tous les musiciens, ils ont un talent époustouflant, ça on ne peut pas mentir dessus.
    Franchement, on peut combiner ce genre de compétitions avec bonne humeur, chaleur et vie. Il n’y a qu’à voir l’émission prodige. Ce qui est ici une émission nationale se retrouve 1000× meilleur qu’une compétition europenne

    1. https://youtu.be/gKCfctXbdoI

      Voici un exemple de cette émission « prodiges » si vous ne connaissez pas 😉 Émission présentée d’ailleurs par notre chère Marianne James!

      1. Et Marianne James avait émis comme idée qu’il pourrait y avoir une émission opposant tous les prodiges européens puisque le format de cette émission est décliné dans plusieurs pays en Europe… Maintenant je ne sais pas où en est le concept dans sa progression ou si le projet a été avorté.

        1. Par contre si « Prodiges » venait à continuer, ce serait sans doute sans Marianne James qui a quitté France télé pour rejoindre le jury de  » la France a un.incroyable talent ».

        2. Ce serai une excellent idée de faire un prodiges européen. Mais le mieux serait que l’Eurovision coupe l’herbe sous le pied en proposant une compétition du niveau de prodiges, surtout pour remercier les pays qui ont bien voulu participer et remonter le nombre de candidatures d’une compétition sur le point de s’essoufler.
          Ils peuvent aussi faire comme prodiges: combiner chant (gospel, ténor, etc), danse et musique comme dans prodiges. Non seulement l’enjeu serait plus grand mais aussi plus intéressant. Ça pourrait attirer plus de pays et on ferait place à une compétition annuelle, plus grande, plus marquante qu’une simple émission bisannuelle à l’ambiance intimiste. Une excellent alternative pour moi pour lutter contre l’essoufflement de ces 2 compétitions…

          Je n’étais pas au courant pascal, c’est dommage… En même temps, France télévision n’a pas trop été chic avec elle et c’est une excellente opportunité pour Marianne James. Bonne suite à elle!

  2. Je n’ai pas pu tout suivre en direct, vu les horaires, ni tout écouter en intégralité (ce que je me réserve de faire) mais j’ai apprécié chaque artiste. J’aurais eu beaucoup du mal à les départager, car chacun maîtrise son instrument. Après, c’est une affaire de ressenti personnel et, pour les professionnels, de technique. Le seul dont j’étais sûr de la qualification, c’est le Russe Ivan Bessonov, à qui il ne manque qu’un petit sourire pour être tout à fait génial. Un concours de ce niveau dispose toujours d’une dose d’injustice, et laisse sur le carreau des candidats dont on espère qu’ils relèveront avec succès, une autre fois, un défi tout aussi important pour asseoir leur carrière. Quant aux candidats choisis, pas de problème, ils sont d’un niveau extraordinaire. Aussi on leur souhaite bonne chance pour la finale !
    Il est vrai que je ne m’attendais pas à une sélection si intimiste pour un concours d’un tel niveau, et surtout devant un public si peu nombreux. Peu importe, car la qualité compense largement la quantité…
    A suivre donc.

  3. On sait déjà que la Pologne ne conservera pas son titre. Par contre, la Rep tchèque, seconde en 2016 est toujours dans la course.

    Dans l’article en anglais de Wikipedia, j’ai appris que la dernière participation française remontait à l’an 2000 et que l’hexagone a remporté une fois ce concours en 1986.

    C’est l’Autriche le champion de l’EYM avec déjà 5 victoires.

    1. La France a aussi gagné une fois le concours des jeunes danseurs. Et même accueilli 2 fois ce concours, a paris et à lyon. J’ai été surpris d’apprendre tout ça.

  4. Très déçu pour le candidat grec que j’ai trouve super….vraiment… Je comprend pas trop ce résultat ….j’ai réécoute les autres candidats que j’ai trouve très talentueux mais ennuyeux pour certains….j’ai suivi pour la première fois cette édition…..souhaitons que la France participe a ce concours quand même….hate de connaitre le vainqueur….bonne soirée a tous…

  5. – Comme je l’avais dit l’an dernier, je n’ose pas trop réagir sur ce concours car je m’estime incompétent en musique classique : j’ai trouvé une fois de plus que la grande majorité joue très bien leur morceau et j’aurais beaucoup de mal à faire un choix parmi des instruments très différents.

    – Donc je reste volontairement en retrait ; je préfère m’exprimer sur des chansons.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :