Eurovision 2019 : lancement des premières sélections nationales

Tandis que l’UER s’inquiète et qu’un gigantesque point d’interrogation flotte sur Jérusalem, plusieurs diffuseurs nationaux ont déjà lancé leur sélection nationale pour 2019.

Le premier d’entre eux a été la télévision publique norvégienne, en janvier dernier déjà. Les artistes qui le souhaitent ont jusqu’au 9 septembre prochain pour soumettre leurs chansons. Un comité interne de la NRK évaluera l’ensemble des propositions reçues et sélectionnera les meilleures d’entre elles. Les heureux élus participeront alors à la finale du traditionnel Melodi Grand Prix. Vous noterez que la NRK n’impose aucune condition de nationalité et se réserve le droit de contacter d’autres artistes.

La télévision israélienne Channel 12, bien avant que Netta ne remporte le Concours, a ouvert, dès le mois d’avril dernier, les inscriptions pour l’HaKokhav HaBa 2019. Tout artiste qui le souhaite peut s’inscrire, sans condition de nationalité. Le vainqueur représentera Israël au Concours 2019.

La télévision publique allemande a également ouvert, depuis la semaine dernière, sa période de soumission. Le processus est libre : tout interprète qui le souhaite peut s’inscrire, même s’il ne possède pas de chanson. La NDR n’impose également aucune condition de nationalité. Toutes les autres informations (y compris la date de clôture des inscriptions) seront publiées ultérieurement.

De son côté, la télévision publique albanaise a lancé un appel à candidatures pour le prochain Festivali i Këngës. Sa 57ème édition se tiendra, habitude rituelle, aux alentours du 25 décembre.  Les artistes albanais intéressés ont jusqu’au 10 septembre prochain pour soumettre leurs morceaux. Le comité interne de la RTSH sélectionnera les meilleurs d’entre eux. Autre bonne vieille habitude : la RTSH n’a pas encore formellement confirmé sa participation au Concours 2019, ni précisé que ce 57e FiK tiendrait lieu de sélection nationale.

D’autres diffuseurs ont signalé leur intention de participer et de recourir à une sélection nationale, sans toutefois donner plus de précisions, ni lancer pour l’instant aucun processus :

 

(avec la collaboration de Sakis)

 

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Souhaitons qu ‘Alexander ne revienne pas pour la Norvège et qu ‘il passe à autre chose!!!!Non pour ce pays j ‘espere le retour de ma petite chouchou Agnete!!!Quant à Netta qu ‘elle revienne pourquoi pas mais surtout pas avec le meme style de navet que cette année!!!Excellente idée pour la France de revenir à Destination Eurovision avec peux t etre le retour quelques uns des candidats de la sélection de cette année!!!Lyssandro REVIENS!!!!

      • MrNathanHarper on 25 mai 2018 at 16:06
      • Répondre

      Désolé mais Lisandro n’a pas son propre univers je préfère prendre des chanteurs qui ont leur propre univers c’es + intéressant qu’un mec qui n’a zéro univers et fait que du commercial

        • MrNathanHarper on 25 mai 2018 at 16:07
        • Répondre

        Je veux voir le retour de Malo et Noée !

          • philipe Dubois-Blond on 26 mai 2018 at 01:48
          • Répondre

          Tout à fait d’accord avec toi pour Lisandro il est bien trop lisse pour le concours. Et je souhaite aussi le retour de Malo et Noée.

      1. A une ou deux exception prés tous les vainqueurs du concours n ‘ont fait que du commercial

          • philipe Dubois-Blond on 27 mai 2018 at 02:30
          • Répondre

          Je n’ai pas dit le contraire.

  2. Ils parlaient de reconduire le 1in360, mais ça c’était fin mars/début avril. Vu le résultat, et les malaises que ça a provoqué, on peut se demander s’ils vont vraiment refaire une seconde fois…

  3. J’ai lu que la Croatie se tatait à nouveau pour refaire le Dora.

    L’échec de Franka Batelic a été mal vécu sur place. Son choix par la voie interne avait aussi été vivement critiqué car il s’agissait d’une artiste qui sortait de plusieurs années sans activité musicale et, du coup, certains ne la jugeaient pas de taille à affronter le concours.

    Pour ma part, je l’ai trouvé très pro et au point vocalement. Sa 17 ème place en DF (plus mauvais classement de l histoire pour la Croatie) me paraît particulièrement sévère.

  4. Comme je l’ai déjà dit , la Suisse reste dans le silence pour l’instant, c’est encore trop tôt, la seule chose que l’on appris grâce à Medreselva, c’est qu’en principe, un nouveau camp d’écritures devrait être organisé cet été par la SRF afin de trouver les bons artistes et surtout la bonne chanson pour 2019.

    Néanmoins, notre participation pourrait quand même être remise sérieusement en questions, Nous attendons de connaître la décision de la télévision suisse, qui rappelons-le, doit impérativement faire des économies et des sacrifices, qui au niveau de la grille des programmes de chaînes nationales, toucheront principalement les divertissements. C’est le siège, la SRG SSR Idée Suisse qui se trouve à Berne qui prendra une décision par rapport à l’avenir de notre pays à l’ESC, Cette dernière devrait être communiquée lors d’une conférence de presse d’ici le début de l’été.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :