Londres

Voilà une décennie bien pénible pour le Royaume-Uni qui a terminé deux fois dernier et n’a jamais passé la barre de la 11ème place. C’est un bilan bien terne qui fait du pays de sa majesté un des plus mauvais sujets du concours. Et pourtant…

Avant 2010… Le Royaume-Uni, roi de l’Eurovision quand il avait le privilège d’être un des seuls pays à chanter en anglais, a vu son prestige dégringoler dans les années 2000. Il termine pour la première fois dernier avec aucun point en 2003, et depuis n’a atteint qu’une seule fois le top 10, en 2009.

C’est donc plein de confiance que le Royaume-Uni se prépare pour Oslo 2010. La méthode de sélection de l’an passé a été un grand succès : un talent show et un duo de compositeurs mythiques : Andrew Lloyd Weber et Diane Warren. La même recette est donc utilisée mais le talent show est réduit à une simple finale de six artistes, et les compositeurs mythiques sont Stock et Waterman, faiseurs de hits dans les années 80 pour Kylie Minogue, Rick Astley ou Jason Donovan. Sauf que la chanson au bout du compte, “That sounds good to me” était très démodée et que le talent découvert, Josh Dubovie, ne débordait pas de charisme… C’est pourtant lui qui a été élu devant Alexis Gerred et Esma Akkilic.

Défaite annoncée, le Royaume-Uni termine bon dernier, pour la 3ème fois depuis 2003… Aux grands mots les grands remèdes, le boys band Blue connu dans toute l’Europe est envoyé à Düsseldorf pour porter les couleurs du pays. Ils seront les seuls concurrents britanniques à atteindre la première partie du tableau dans cette décennie : 11ème. Une bonne raison pour poursuivre ainsi.

Une nouvelle star internationale est annoncée pour 2012. Mais c’est finalement Engelbert Humperdinck, déjà 76 ans et pas très connu hors Grande-Bretagne qui est appelé… à terminer avant-dernier en finale. La BBC poursuit sur sa lancée en 2013 avec une nouvelle star internationale du genre… expérimenté, ni plus ni moins Bonnie Tyler, la chanteuse de “Total Eclipse of the heart” et de “Holding out for a hero” ! Elle finit un peu plus haut à la 19ème place, mais n’affole pas le tableau des scores.

Réaction en 2014 : et si le Royaume-Uni envoyait un artiste actuel ? La BBC se met donc en quête d’un représentant plus jeune. Le choix se porte sur Molly Smitten-Downes, encore inconnue, avec une chanson de sa propre composition. Très prometteuse, la chanson ne termine qu’à une décevante 17ème place. La BBC opte donc en 2015 pour un style plus décalé avec la chanson electro-swing d’Electro Velvet “Still in love with you”. Mais la chanson n’obtient presque aucun point…

En désespoir de cause, le Royaume-Uni opte en 2016 pour une sélection nationale, histoire de découvrir peut-être de nouveaux talents… 6 chansons sont choisies et départagées uniquement par le public. Joe and Jake remportent cette première sélection. Le classement final n’a pas été révélé.

Malgré le cuisant échec de Joe and Jake, la BBC emploie de nouveau la même règle du jeu avec l’appui d’un jury en 2017. La sélection est remportée par Lucie Jones avec sa chanson coécrite par la gagnante danoise Emmelie de Forest “Never give up on you”.
Le classement final n’a pas été révélé cette année-là non plus.

Lucie Jones termine 15ème, de quoi confirmer les jurys et le même système de sélection. SuRie l’emporte avec “Storm”, et le classement, comme d’habitude, n’a pas été révélé.

Un envahissement de scène et une 24ème place plus tard, la BBC innove en 2019, avec 6 candidats mais seulement 3 chansons, composées par des auteurs anglais et scandinaves parmi lesquels la fructueuse danoise Lise Cabble. Une série de duels détermine la meilleure interprétation de chaque chanson, et les trois meilleures propositions s’affrontent en superfinale. Michael Rice s’y impose, devant Jordan Clarke et Kerrie-Anne. Et on connait la suite, une dernière place pour le Royaume-Uni avec un nouveau produit totalement inodore et incolore…

On attend donc la réaction du pays de la pop, capable de truster les charts du monde entier, et de nous condamner aux mièvreries insipides, ou pire, aux importations suédoises…

Le Royaume-Uni est 33ème de la décennie, avec 422 points en finale.

Le top : la 11ème place de Blue en 2011.

Le flop : la dernière place du Royaume-Uni en 2019 avec 11 points.