Demi-Finale 1 : Le jour d’après

Quels enseignements tirer de cette première demi-finale ?

Tout d’abord, se dire que finalement, personne n’est à l’abri. On avait longtemps cru l’Azerbaïdjan béni des Dieux de l’Eurovision. Eh bien non. Le pays du Caucase s’est fait éliminer hier pour la première fois de son histoire. Il faut dire que depuis 2014, c’est-à)dire depuis que le pays ne peut plus tricher sous peine d’être viré, les résultats sont curieusement moins bons que les années précédentes.

Son pire ennemi, l’Arménie, n’ira pas non plus chanter samedi soir. Ce n’est pas une première. Une seule autre fois l’Arménie n’a pas pu aller chanter à la Grande Finale, c’était en 2011 à Düsseldorf. En revanche, ce qui est une grande première, c’est que pour la première fois depuis 2008, nous avons une finale sans aucun de ces deux pays.

On le voit bien, tout est possible. Même la qualification de l’Irlande, qui n’avait plus participé à la finale depuis 2013, plus longtemps que la Suisse qu’on avait envoyé en Finale à Copenhague en 2014.

La Suisse ne doit donc pas désespérer et regarder le nombre de pays qui ont eu des périodes de « mou ». Par exemple les Pays-Bas, absents de la finale de 2005 à 2012, mais aussi l’Autriche, qui avait abandonné le Concours au milieu des années 2000 en étant persuadé de ne plus jamais pouvoir passer en finale. C’était il y a une victoire et cinq qualifications successives plus tôt.

Quelles audiences ?

Sur France 4, le show a attiré 380.000 téléspectateurs avec 1,7 % de part de marché. C’est moins bien que l’an dernier où la première demi avait été regardée par 573.000 paires d’yeux et une PDM de 2,5 %. Cependant, pas de panique, l’audience de l’Eurovision hier sur France 4 correspond à ce que fait la chaîne en moyenne (si elle ne diffuse pas un film de cinéma). D’autre part, l’audience de la TNT hier était plutôt faible hier soir, dominée par TMC qui a fait 777.000 téléspectateurs alors que généralement, le meilleur programme de la TNT atteint souvent le million de téléspectateurs. On ne peut donc pas parler d’échec pour l’audience de France 4.

Sur la Une belge, c’est 255.338 téléspectateurs (ils sont précis les Belges) qui ont suivi l’événement. Comme l’an passé, la Une a été battue par un épisode de « Scorpio », diffusé sur RTL-TVI (344.631 amateurs). En revanche, les aficionados de l’Eurovision ont été moins nombreux que l’an passé où 363.945 Francophones avaient assisté à la qualification de Blanche.

Côté flamand, on s’en doutait un peu, l’Eurovision a largement dominé les audiences avec 846.210 téléspectateurs déçus du résultat final. L’an passé, ils étaient 817.865 à avoir regardé le premier show de Kiev.

Enfin, très bonne audience au niveau de YouTube où le show, à presque 16h cet après-midi, a atteint presque un million et demi de vues.

Qui a bien pu gagner cette demi-finale ?

Prenons les ventes iTunes, car sur Spotify et autres plateforme de streaming, les candidats Eurovision sont plutôt discrets. Donc, pour iTunes, c’est incontestablement Fuego qui est la plus appréciée. A l’heure où j’écris cet article, soit à 16h, la chanson est classée dans le top 10 de 6 pays. Le sien, mais aussi en Grèce (évidemment), Espagne, Israël, Suède et Portugal. La chanson est aussi appréciée en Autriche et au Danemark.

La deuxième chanson à trouver son bonheur sur la plateforme de téléchargement est celle de l’Autriche, classée notamment numéro 1 en Autriche (bien sûr) et en Estonie.

Plus surprenant encore, le succès de l’Irlandais avec « Together » classé 1er en Irlande (évidemment) et deuxième en Estonie. Il vend également des galettes virtuelles en République Tchèque, Suède, Pays-Bas et Autriche. A surveiller de près, sa prestation d’hier a été fortement appréciée.

Enfin, République Tchèque, Bulgarie et Lituanie sont également bien classés dans les charts iTunes.

La plus grosse déception vient de Netta, dont « Toy » ne fait pas le plein. Arménie et Finlande semblent l’apprécier, mais elle ne fait pas le gros carton tant attendu. Il est donc fort probable qu’Israël ne remporte pas l’Eurovision samedi prochain.

De même qu’il est fort probable que la première place de cette demi se soit jouée entre Chypre, l’Autriche, la République Tchèque, voire même l’Irlande.

 

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Antoine 97 on 9 mai 2018 at 17:40
    • Répondre

    Je ne pense pas que l’Autriche ait été en course pour la première place. Regarder les chats ITunes ne suffisent pas vraiment puisque certains pays n’utilisent que très peu cette plateforme. De plus, quand on regarde les vues sur YouTube, certains pays ont vraiment bien décollé mais pas l’Autriche. Il chante incroyablement bien mais je doute que sa prestation soit une des plus marquantes au contraire d’Israël, de la Lituanie, de l’Irlande, de la République Tchèque, de l’Estonie et surtout Chypre. Maintenant je suis peut être passé à côté de quelque chose :p
    NB: la Belgique s’en sort pas mal non plus puisque mieux classée que certainS qualifiéS dans les charts ITunes.

  1. Il y a , sauf en Espagne, une tendance à la baisse des audiences par rapport aux années précédentes pour la DF 1, avec dans certains pays un plus bas depuis 3 ans. Eurovoix detaille tout cela.

    On avait déjà pu observer que les sélections nationales avaient accusé de belles baisses d’audience (Hongrie, Suède, ..)

    Faut il alors s’inquiéter ? Pour moi oui (mais on attendra le bilan après la finale pour en avoir le coeur net).. Peut être que le produit « Eurovision  » ne seduit plus autant en Europe, malgré les tentatives de modernisation.

    1. Au Portugal aussi les audiences ne sont pas folles, on est proche du million. Les telenovelas sont passé devant.

      Je ne sais pas trop ce qui pourrait améliorer. C’est compliqué 😡

      1. Pour le Portugal c’est quand même la meilleure audience d’une demie depuis 2011 avec une PDM de 22,6 %. C’est pas trop mal quand même. Après, il faut que ça cartonne samedi soir, sinon là ça serait pas normal.

  2. Au vu des Charts, Chypre a du remporter le public au moins, et l’Irlande y faire aussi un très gros score. Sur twitter, ce dernier a eu droit à plein de réactions très enthousiastes des français en tout cas.

  3. Je ne pense pas que la baisse des audiences soit « spécifique » à l’Eurovision. C’est le cas de beaucoup de programmes, musicaux ou non. Les chaînes historiques se cassent la gueule et les formats s’usent. Si je ne dis pas de bêtises, le Melo’ existe depuis 60 ans. L’Eurovision depuis 1956. Nous entendons chaque jour « la Télé est morte ! ». Elle est seulement en perte de vitesse et se consomme surtout différemment, notamment sur les plateformes numériques.

    Nous sommes satisfaits en tant que fans, du nouveau visage du concours : plus moderne, plus musical et plus professionnel. Cependant, les lambdas qui attendaient du kitch, du loufoque et du n’importe quoi chaque année, restent peut être sur leur faim. N’y trouvent-ils plus d’intérêt, là où nous trouvons aujourd’hui le nôtre et ne regardent-ils plus le concours tout simplement ?
    Je pense que l’UER devra aller encore plus loin dans son renouvellement pour pérenniser ce vieux et bon concept. Souligné souvent ici, l’Eurovision est avant tout un « objet télévisuel » avant d’être un concours de chansons…

  4. Il est évident qu’après ce nouvel échec que la Suisse soit consternée, principalement Reto Peritz, le responsable des divertissements qui a été très proche du duo Zibbz, il était à Lisbonne auprès d’eux pour les encourager et les aider à réaliser cette très belle performance d’hier soir, Le verdict est tombé mais tout le monde y croyait vraiment jusqu’à l’annonce des qualifiés. C’est facile de dire qu’il faut continuer de s’accrocher, la question est que pourrions nous faire de plus ? Surtout quand on apprend qu’un artiste tel que Luca Hänni qui fait un véritable carton avec son nouveau single  » Signs  » refuserait catégoriquement de représenter son pays. Il n’a pas envie d’aller au casse-pipe, car c’est ce qui est arrivé une fois de plus pour nos deux représentants, Heureusement pour eux, ils considèrent que l’Eurovision aura été une belle aventure et qu’ils ont pris beaucoup de plaisir malgré leur infâme élimination, Ce n’est pas un échec, car ils ont été à la hauteur et ont vraiment tout donné, ils vivent cet événement comme une expérience unique mais qu’ils n’ont plus du tout envie de renouveler à l’avenir. Ils vont quand même repartir aux USA en Californie le coeur un peu amer. pour poursuivre leur carrière et vivre de leur passion qu’est la musique.

    Alors la question peut désormais se poser, quel avenir avons nous vraiment dans cette compétition, continuez d’y croire et à donner le maximum, Ou alors payer le prix fort pour figurer dans un Big 6 pour être certain de se retrouver automatiquement en finale, Non ce n’est pas visiblement pas le souhait de la Télévision suisse qui doit justement faire des économies budgétaires jusqu’en 2020, D’après ce que j’ai entendu dire par un ami journaliste qui était sur place, une réunion devrait avoir lieu prochainement pour y réfléchir très sérieusement avec deux options possibles, soit on revient l’année prochaine avec un choix interne de qualité ou alors on arrête les frais jusqu’à cette échéance, En principe, nous devrions être fixés d’ici le début de cet été, nous saurons alors si le camp d’écriture qui était déjà prévu pour l’édition 2019 sera maintenu ou pas.

    Voilà, ce que je peux vous dire, inutile d’en rajouter, vous l’aurez compris, depuis hier soir, c’est la tristesse, l’incompréhension mais aussi la colère qui me gagnent. C’est un peu comme un deuil mais rassurez-vous, il sera de courte durée. car la vie continue et cela ne va en aucun cas entacher ma passion pour la musique et pour l’ESC, je continuerai à vous faire découvrir nos artistes suisses et mes coups de coeur.

  5. Primo, il y avait la finale de la coupe sur France 2. C’est à prendre en considération. On verra si la 2nde demi finale attire plus de monde. Il me semble aussi que l’année dernière, la France votait dans la 1 demi-finale. Peut être aussi que Manoukian et wilhem attire moins de monde que jarry et marianne james, allez savoir!
    Il nous faut une victoire française; C’est sur que l’année prochaine on explose l’audimat 🙂 🙂 🙂

  6. – Il y a peut-être une certaine baisse des audiences mais c’est le cas de nombreuses émissions notamment celles de variétés et de concours musicaux. Les chansons ne sont plus les mêmes qu’avant : il y a eu des évolutions dont certaines personnes d’âge mûr ont du mal à s’habituer et les jeunes ont d’autres styles de musique comme références. Mais je ne suis pas inquiet pour l’Eurovision : c’est une institution qui va perdurer encore de très nombreuses années : j’espère être là pour la 100e édition ! 😆

    – Concernant la Suisse, je le redis ici : je pense que c’est la plus grande injustice de la soirée ! Ils ont été parfaits, rien à leur reprocher. J’espère qu’ils sont arrivés 11 ou 12e pour prouver qu’ils avaient leur place.

    – La Suisse ne doit pas abandonner ! La roue va tourner dans le bon sens : il suffit de voir la Finlande, l’Irlande et la Rép. Tchèque pour voir que tous les espoirs sont permis.

    1. Très bonne audience en Irlande avant même de savoir que le pays allait passer en finale : 28 % de part de marché. Et ça devrait cartonner pour la finale 🙂

      1. – Je suis ravi de ce succès irlandais : le pays devait croire fort en la qualification. J’ai en effet cette intuition que les pays qui croient en la qualification ou en une victoire finale auront une meilleure audience ; ce sera l’inverse pour les pays qui croient que modérément en la capacité de leur candidat de se qualifier…

  7. Pour moi je le dis encore la Suisse méritait amplement la finale c’est vraiment con j’y ai cru jusqu’à la fin.

    J’espère vous voir l’année prochaine et tjrs

    Il ne faut pas désespérer.

    Biz

  8. En tous les cas la DF 1 restera dans l’histoire comme la première fois depuis 2004 où plus de cinq pays se sont qualifiés en passant en première partie.

    Tous les favoris y étaient concentrés (sauf Chypre) . La qualif de l’Albanie n’en est que plus méritoire.

  9. Il n’y a pas d’injustice suisse faut arrêter avec ça il y avait 19 chansons pour 10 places avec au moins 15 qui méritaient la finale. Si la Macédoine ou l’Azerbaïdjan étaient passées ok j’aurais râlé mais les 10 ont toutes le niveau d’une finale même si je n’aime pas la Finlande par exemple. La Suisse doit poursuivre ses efforts. 2016 et 2017 furent catastrophiques cette année c’est mieux en 2019 faudra que cela soit excellent Quelqu’un ici a écrit que la Suisse, vu que c’est un pays avec peu de soutiens, se doit d’etre très au dessus pour espérer passer je le pense aussi. Et rien n’est jamais acquis exemple la Belgique s’est bien plantée aussi à t’elle cru qu’il suffisait d’une bonne chanson pour passer ? Non il faut plus Loïc Nottet et Blanche étaient très au dessus. Cette année la Belgique a été paresseuse et ça ne pardonne pas. Et puis ce n’est qu’un concours de chant faut relativiser 🙂

    • anachorète on 10 mai 2018 at 00:10
    • Répondre

    calcification évidente de Chypre et de la République Tchèque et élimination logique de de la Biélorussie, de l’Azerbaïdjan de la Macédoine et l’Islande.
    pour le reste tout me semblais possible… même l’élimination d’Israel je n’ai pas été tout fait convaincu par la prestation de Netta et même si sa chanson est géniale elle ne gagnera pas la finale.
    toutes les chansons calcifiées méritent la finale, même la Finlande que je n’apprécie pas…
    je suis tout de même déçu de ne pas retrouvé samedi la Belgique, comme beaucoup j’ai été surpris par la presque absence de mise en scène mais j’adore cette chanson.
    dommage que la Suisse mon pays n’accède pas à la finale. dans l’ensemble c’était bien. mais je n’imaginais pas la Suisse et l’Albanie en finale. Eugent a été incroyable…
    triste aussi pour la Grèce très belle chanson mais mise en scène un peu ringarde.
    et pour la Croatie et sa charismatique chanteuse, peut- être pas tout à fait assez charismatique…
    beaucoup de bonnes chansons dans cette demi finale. mais en fin de compte je n’ai pas l’impression d’y avoir trouvé le gagnant de l’eurovision 2018.
    attention! la France joue une grosse carte…

  10. Une question toute conne, d’ordre pratique et surement stupide:
    Ils font quoi les artistes qui ne sont pas passé en demi finale? Il rentrent chez eux avant la finale? Ils restent sur place et continuent à vivre backstage? Ils sont shooté à coup de pieds au derrière?
    Nan mais c’est surement très bête, je sais. Mais ça m’a traversé l’esprit.

    1. Ta question est loin d’être idiote, c’est une bonne question, je sais que pour Zibbz, ils resteront à Lisbonne jusqu’à dimanche, Ils souhaitent absolument soutenir leur nouvel ami autrichien Cesar et faire la fête avec d’autres participants qui resteront sur place, malgré leur élimination, C’est vraiment très sympa et c’est fair-play ! Je ne suis pas surpris, Coco et son frère sont de véritables artistes qui ne jouent pas les mauvais perdants.

      1. Ça me fait vraiment plaisir que Zibbz restent à Lisbonne jusqu’au bout. C’est un duo super attachant et je vais continuer à les suivre, c’est sûr ! Pour répondre à ta question, Yoann, eh bien je suppose que ça dépend des artistes, et la question budgétaire de l’organisme de télévision doit jouer aussi pour certains. Je me souviens qu’à Athènes Séverine Ferrer était restée après son elimination. Par contre, quand Edsilia Rombley était revenue pour les Pays-Bas, elle avait été éliminée en demie-finale. Et le soir de la grande finale elle était apparue à l’écran pour annoncer les 12 pts attribués par son pays. Donc elle était rentrée.

  11. Alors du coup je veux bien que Israël s’attire les foudres d’à peu près tout le monde, mais, si je peux me permettre d’apporter deux nuances:

    – N’est ce que pas sur ce blog que l’on avait affirmé l’an dernier ou celui d’avant que les classements iTunes n’étaient plus vraiment représentatifs avec l’émergence des plateformes de streaming ? Parce que ça faisait sens, je trouve, par rapport effectivement aux chansons qui cartonnent sur iTunes alors qu’on en entend à peine parler, hors Eurovision, je veux dire.

    – Si Israël est effectivement en flop, comment expliquer que ce soit la 2e vidéo de la demi la plus vue de la chaîne ? Et on parle quand même d’un sacré écart: 2,3 millions de vues pour Chypre à l’heure où je poste ce comm’, 1,8 million pour Israël, et derrière eux seulement pointe la Grèce (!) à 722 000 vues, et la Lituanie/Tchéquie approchant les 700 000. Le reste des qualifiés descends entre 500 000, jusqu’à 200 000 seulement pour l’Autriche. C’est faible pour un potentiel top 5 ou gagnant en demi, non ? Enfin, je pose ça là, en tout cas Chypre survole clairement sur tous les terrains, ça c’est incontestable !

    1. Tout à fait, mais des fois il y a des contradictions. Je ne crois pas avoir lu qu’Israel etait un flop mais la plupart pense qu’elle fera la même chose que Francesco Gabbani l’année dernière: un mega tube mais qui ne gagnera pas l’eurovision. De toute manière rien n’est joué,elle peut toujours gagner mais avec ce qu’on a vu lors de la première demi finale, c’est un peu moins evident.
      Chypre,apparemment aurait plus de chances de remporter le micro de cristal. Je crois qu’on est pas au bout de nos surprises. 🙂 🙂 🙂
      Au plaisir de lire tes commentaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :