D E C O U V E R T E S   &  N E W S !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous le savons déjà, depuis quelques temps,  Conchita  Wurst est en pleine mutation et elle semble être toujours  à la recherche d’une nouvelle identité, celle qui lui correspond mieux aujourd’hui.  Elle tente de nouvelles expériences et adopte un nouveau look, plus masculin qui se rapproche du hipster.

Au niveau musical, elle vient de s’attaquer à un registre où on ne l’attendait probablement pas du tout. Afin de rendre hommage à une grande star autrichienne de la musique folklorique,  Conchita s’est associée, le temps d’une chanson avec une autre grande et célèbre  chanteuse du pays, Ina Regen.

Ce beau duo totalement improbable et insolite est un vrai cadeau.   En cette première journée de l’Avent qui marque le début de la ferveur de Noël pour certains , voici une étonnante et très émouvante reprise, d’une chanson de Hubert Von Goisern  qui évoque le passé ” Heast As Net”  interprétée en dialecte autrichien et qui avait obtenu un succès phénoménale à l’époque,  Cette chanson a été classée dans le Top 5 des charts autrichiens, allemands, slovènes et bien entendu, aussi en Suisse,  durant plusieurs mois.

C’est curieux, mais quand je regarde les photos récentes de Conchita, j’hésite un peu à encore parler d’elle au féminin et j’aurais tendance à vouloir dire ” Il “.

 

 

Le résultat est vraiment bluffant,  je dirais même que c’est sublime et je trouve que ce titre s’inscrit bien dans la magie de la période des fêtes de fin d’année,

C’est vraiment un petit chef d’oeuvre,  en tous les cas pour moi,  pourtant, à priori,  j’ai beau être suisse de pure souche,  je dois avouer que  je n’aime pas du tout le Yodel et encore moins les chansons en autrichien mais là, j’ai été surpris et très ému en l’écoutant,  On y retrouve beaucoup de poésie et d’émotion,  c’est pourquoi, je trouve que  cela en vaut vraiment le détour. Je vous laisse le découvrir et l’apprécier comme il vous entend !

En français, le titre de cette très belle ritournelle signifie ” Ne l’entends tu pas ? ” Si vous en avez le courage et aussi le talent,  voici les paroles afin de vous entraîner pour l’interpréter devant votre beau sapin. lors de la veillée de Noël !

 

 

Ne l’entends-tu pas

Ne l’entends-tu pas?
Comment le temps passe?
Huidiei jodleiri Huidiridi 1
 
Encore hier
les gens parlaient tout autrement.
Huidiei jodleiridldüeiouri
 
Les jeunes ont vielli
et les vieux sont morts
Duliei, Jodleiridldudieiouri
 
Et hier est devenu aujourd’hui
et aujourd’hui sera bientôt demain
Huidiei jodleiri huidiridi
 
Ne l’entends-tu pas?
Ne l’entends-tu pas?
Huideridiri
Hollareiridiridldoueio hållouri
 
Ne l’entends-tu pas? Comment le temps passe.
Ne l’entends-tu pas? Comment le temps passe…

 

Et pour les adeptes, voici la version originale, qui date tout de même de 1994  !