image splittée de Nina Kutschera et Dimi Rompos - Allemagne eurovision 2019

Après le jet d’éponge de Sebastian Schub, deux autres voix de l’atelier sont écartées de la sélection allemande. Vendredi, Nina Kutschera et Dimi Rompos ont fait savoir sur leurs comptes Instagram et Facebook, qu’elles étaient éliminées. Désillusion d’un bon nombre de leurs suiveurs sur les réseaux sociaux. L’Eurovision 2019 s’achève déjà pour Nina et Dimi, qui ne verront pas le camp musical, encore moins les studios de la NDR pour l’issue fatidique de Unser Lied für Tel Aviv (Notre chanson pour Tel Aviv). Désormais, il reste 17 artistes en piste, connus et anonymes. Six à huit d’entre eux seront choisis pour la phase suivante.

Nina Kutschera a marqué les esprits par sa participation à la première saison de The Voice of Germany en 2011. Elle n’avait pas réussi à se hisser en finale mais avait touché les fans, de plus en plus nombreux autour d’elle. Depuis, elle partage sa passion de la musique et son talent sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram et sa propre chaîne YouTube, qu’elle a créée. A l’atelier, la chanteuse a interprété quelques morceaux de soul mélancoliques, comme elle l’avait fait avec brio lors des primes et d’autres plus electro-pop, qui lui conviennent bien. A nouveau, elle a démontré son professionnalisme et sa connaissance du direct. Hélas, en vain…

 

“Je viens d’être contactée par la sélection @eurovision_de. Me concernant, ça n’a pas suffit et la finale en direct se fera sans moi. C’est parfaitement OK. Je ne suis pas triste, bien qu’un peu déçue. J’ai constaté à quel point, nous étions unis ici. Aucune autre communauté de fans (et les autres sont bien plus grandes) n’a soutenu son favori, autant que vous m’avez encouragé. Pour cela, je vous suis infiniment reconnaissante.”

(Propos de Nina Kutschera, Instagram, le 26 octobre 2018)

Nina rajoute qu’elle a conscience des gens derrière elle. Elle en est fière et remercie toutes ces personnes pour leur amour. Elle affirme que cette expérience lui a donné des ailes. A présent, elle souhaite énormément de plaisir et de succès au reste du groupe.

Dimi Rompos n’a pas eu le temps de développer le rap, la soul et le RnB au concours, comme elle l’aurait souhaité. Forte de son aventure musicale à la cinquième édition de The Voice of Germany (remportée par Jamie-Lee Kriewitz en 2015) elle a encore appris à l’atelier aux côtés de Jeff Cascaro, le coach vocal. Chantant aussi bien en anglais qu’en allemand et ayant des racines helléniques, elle s’est révélée en tant que candidate aux influences métissées…

https://www.instagram.com/p/BpZGMVHlOuV/?

 

Hier, j’ai reçu la nouvelle, que malheureusement, je ne faisais pas partie des six derniers candidats qui ont maintenant une chance de concourir pour l’Allemagne, à l’Eurovision en Israël. Je suis totalement sereine avec ça. Je vais bien ! Bien sûr, que vous êtes déçu, mais comme ce temps fort ne figurait pas sur ma liste de 2018 et que je ne m’attendais certainement pas à figurer parmi les 20 candidats de la sélection @eurovision_de, ma déception n’est pas si grande. J’ai beaucoup d’autres projets dans les tuyaux.”

(Déclarations de Dimi Rompos, Instagram, le 26 octobre 2018)

Dimi recommande de bien suivre ses plans “au top” de sa liste. Elle remercie chaleureusement Bengio, auteur de cette superbe chanson postée en vidéo, qui la pousse et la fait avancer dans de tels moments, confie t-elle. Puis son guitariste Florian Brettschneider, qu’elle juge talentueux et qui a enregistré l’instrumental, pour elle seule.

Le choix des chansons en compétition devrait débuter lorsque l’ensemble des finalistes sera désigné. En novembre, les derniers candidats prouveront leurs capacités une ultime fois, avant la finale hivernale. Les ateliers d’écriture pendant cette période devraient permettre à nos amis allemands, de trouver leur chanson pour Tel Aviv. Celle qui les emmènera aussi haut dans le classement, que cette année. Gute Woche für Alle ! Bonne semaine à tous !