Chères fidèles lectrices et chers fidèles lecteurs de l’EAQ, je sais que vous aviez beaucoup apprécié cette rubrique qui nous a permis de plonger dans nos vieux souvenirs pour la plupart d’entre-nous, Mais je pense qu’elle a également permis à d’autres, de faire de nouvelles découvertes qui appartiennent au passé.

J’ai publié plusieurs articles et à force, je suis très vite arrivé au bout de différentes versions existantes, pour ne pas dire en rupture de ressources. c’est pourquoi, je n’ai pas pu poursuivre cette rubrique.

Pour ceux et celles qui découvriraient cet article, il faut savoir que dans les années 1970 et jusqu’au début des années 1990, la plupart des participants à l’Eurovision avaient tendance à publier des versions en plusieurs langues des chansons qui défendaient les couleurs de leur pays.

Il s’agissait d’un très bon moyen de se faire connaître et de lancer parfois une carrière à un niveau plus international pour certains artistes.

C’était très souvent le cas pour les chansons gagnantes mais pas uniquement.

J’ai retrouvé une chanson que j’avais un peu oublié avec le temps, il s’agit d’un titre qui avait été interprété en 1975 en Suède pour défendre les couleurs de la Suisse.

Simone Drexel est née le 13 mais 1957 en Suisse à Saint-Gall, De langue maternelle allemande, elle avait remporté la finale nationale suisse de cette époque avec une chanson “Mikado” qui n’avait a priori rien de vraiment exceptionnel pour le commun des mortels.

Par contre, elle avait le mérite d’avoir un refrain plutôt efficace qui nous en restait en tête toute la journée.

Cette sympathique ritournelle a tout de même remporté un joli succès international après son passage à Stockholm.

Pour preuve, alors qu’elle aurait pu se noyer parmi les grosses pointures en compétition cette année-là, Simone termine tout de même 6ème parmi les 19 pays participants.

Après ce beau succès à l’Eurovision et une tournée à travers plusieurs pays d’Europe, Simone Drexel est restée quelques années sur le devant de la scène musicale suisse puis elle s’est retirée progressivement pour se consacrer entièrement à sa vie de famille.

En 1975, ce sont nos amis néerlandais qui remportaient pour la quatrième fois la victoire, grâce au groupe Pop Folk Teach-In et leur excellente chanson “Ding a Dong”qui est devenue un des plus gros tubes incontournables de l’Eurovision.

Vous souhaitez revivre ces merveilleux instants ou découvrir cette édition de 1975, voici la vidéo intégrale

Pour revenir à notre charmante candidate suisse, elle avait interprété sa chanson “Mikado* en allemand lors de la finale en Suède. Néanmoins, il existe plusieurs versions officielles, notamment en anglais et en français.

Les nostalgiques disent encore de nos jours, que si la Suisse avait chanté ce titre en anglais lors de cette édition, qu’elle se serait certainement retrouvée sur le podium.

D’autres artistes ont repris ce titre fédérateur, notamment un groupe de l’ex Yougoslavie, une artiste provenant de Finlande ainsi qu’un chanteur turc.

Je vous laisse les découvrir !

Mais quelle version préférez-vous ?

Allemande, anglaise, française, croate, finnoise ou alors en turc

Voici la version originale interprétée en direct sur la scène de Stockholm

La version audio en allemand

la version anglaise

Et finalement, la version française

Reprises !

Alors, vous avez apprécié et pris un certain plaisir à découvrir une fois de plus ces différentes versions, Et bien ne vous en privez pas.

C’est à vous de jouer désormais et de nous dire quelle version vous préférez !

Merci….