Ukraine : fermeture partielle de la télévision publique par le gouvernement (Mise à jour : déclaration de l’UA:PBC)

MERCREDI 26 SEPTEMBRE

Faute de budget, le gouvernement ukrainien a pris la décision de fermer partiellement la télévision publique nationale, l’UA:PBC. Le diffuseur a cessé toute transmission par voie analogique aujourd’hui. Il continue cependant ses transmissions par voie digitale et numérique.

L’UER a aussitôt publié une déclaration officielle. Son directeur général, Noel Curran, s’y déclare atterré de la décision du gouvernement ukrainien et s’insurge que les citoyens ukrainiens soient ainsi privés d’un service public essentiel.  L’UER appelle à présent le gouvernement à réouvrir complètement l’UA:PBC et à lui accorder le financement nécessaire à son bon fonctionnement.

L’UER souligne au passage que le gouvernement ukrainien porte une lourde responsabilité dans cette affaire, puisqu’il n’a accordé au diffuseur pour 2018, que la moitié du budget prévu par la loi et qu’il l’a acculé à de vastes dettes. L’Union s’inquiète enfin de la dimension politique de cette fermeture partielle, alors que des élections législatives et présidentielles sont prévues l’an prochain. L’Union craint que les Ukrainiens n’aient plus accès à une information juste et équilibrée.

JEUDI 27 SEPTEMBRE

Sur Twitter, l’UA:PBC a relativisé la gravité de la situation, déclarant que l’abandon de la diffusion analogique n’aurait que peu d’impact sur son fonctionnement général.

Par ailleurs, le diffuseur a tenu à rassurer l’Euromonde : sa participation aux prochains événements eurovisionesque n’est pas remise en cause.

 

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Taron on 26 septembre 2018 at 17:13
    • Répondre

    Je ne me souviens plus du budget qui avait été attribué en 2017 et qui y avait contribué pour l’eurovison mais la tenue à Kiev peut-il être aussi une des causes des dettes?
    En tout cas, j’espère que ce problème sera vite résolu et pas par rapport à l’Eurovision mais surtout pour les campagnes legislatives

    • MonCoeurFaitBoum on 26 septembre 2018 at 22:01
    • Répondre

    Sinon pour celles et ceux qui avaient aimé le groupe AguaRoja que j’avais proposé à la sélection française du Quorovision et qui avait été choisi pour représenter la France au Quorovision 2018 ben ils ont annoncé aujourd’hui que l’aventure est terminée pour eux
    Je suis très déçu car il y avait un potentiel fou et je les ai vus en concert c’etait Top
    Leur tout dernier titre
    https://youtu.be/3dT4wtrpD8A

    1. Ce message est totalement hors sujet avec l’Ukraine…
      Néanmoins, c’est vraiment dommage pour eux, et je te remercie de nous avoir fait découvrir ce groupe. Je continue encore à écouter la chanson du Quoro (genre la dernière fois c’était la semaine dernière^^).

      Pour en revenir à l’Ukraine : c’est vraiment triste. Je ne dirai pas que l’organisation de l’Euro a joué un rôle prépondérant dans les dettes, car cela reviendrait à dire que l’Eurovision c’est LA dépense de l’année pour une chaîne de télé. Or, l’UER sert également à retransmettre d’autres émissions internationales. On se souvient que la Roumanie a failli être privée de la retransmission des matchs de leur équipe à la Coupe d’Europe, justement à cause des dettes de la chaîne envers l’UER (ou ils ont été privé d’ailleurs, je crois que ça s’est fait, je ne sais plus s’il y avait eu un accord entre avril et juin). Et puis, il ne faut pas oublié que la situation politique est compliquée. En situation de crise, le budget alloué à la culture est l’un des premier à sauter, même en France. N’oublions pas que France 4 va disparaître pour raison « économique ». Si les fans de l’Eurovision auront peut-être leurs demie-finales sur France 3, les fans de Doctor Who grincent encore des dents… mais là, je digresse.

      En bref : c’est triste pour l’Ukraine (et aussi pour Agua Roja).

        • MonCoeurFaitBoum on 27 septembre 2018 at 06:45
        • Répondre

        Je sais que mon post hors sujet avec l’ukraine mais ce blog ne donne pas la possibilité de poster une information générique et du coup j’ai pris le dernier article pour donner l’info.
        Désolé si j’ai pollué vos discussions.

        1. Aucun problème MCFB, ici ce n’est pas un forum où tout est classé par catégorie. Tu peux dire ce que tu veux et où tu veux 🙂

      • Taron on 27 septembre 2018 at 15:44
      • Répondre

      Oh non ! C’est dommage… J’écoute beaucoup leur titre « Summer ends » en ce moment… Je leur souhaite une bonne continuation!

    • Pascal on 26 septembre 2018 at 23:48
    • Répondre

    Selon le compte Twitter de la télé ukrainienne, la retransmission et la participation aux concours ne sont pas remises en cause.

    Je pense que çe sera un feuilleton à rebondissements et à épisodes.
    J’espère déjà que l’Eurovision junior verra bien la participation de la jeune fille retenue. L’Ukraine est plutôt très forte habituellement au JESC, ce serait dommage de se priver d’eux.

    • Jerem on 27 septembre 2018 at 11:59
    • Répondre

    Belle hypocrisie de la part de l’UER qui ne c’est pas gênée pour infliger une amende à l’Ukraine après l’organisation du concours 2017…

  1. Bon Ukraine participe au concours mais peur que celle ci n’envoie pas un artiste très connu a euro….bon mark barskhi sera pas a l’honneur cette année je pense un grand dommage….sinon bonne nouvelle le pays reste dans eurovision…a suivre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :