Que seraient une édition de l’Eurovision et une saison de sélections nationales sans leur lot de rumeurs ? Rumeurs hilarantes, rumeurs loufoques, rumeurs s’avérant vraies a posteriori, l’Euromonde est le royaume de la rumeur. En ces derniers jours de septembre, alors que la Saison est déjà lancée, rouvrons notre grande kermesse aux rumeurs. Vous reprendrez bien un tour de manège ?

PAYS-BAS

Glennis Grace refait parler d’elle. La représentante néerlandaise au Concours 2005 s’est expatriée et a participé à la treizième saison d’America’s Got Talent. Elle s’y est fait remarquer et est parvenue jusqu’en finale, mais a dû s’y incliner face au vainqueur, le magicien Shin Lim.

Pour rappel, Glennis, née à Amsterdam en 1978, a débuté sa carrière en 1994, en remportant un premier concours de talent, Soundmixshow. En 2005, elle représente les Pays-Bas à Kiev avec My Impossible Dream, mais est éliminée en demi-finale. Glennis devient une chanteuse établie dans son pays, préférant interpréter des morceaux en néerlandais. En 2011, elle revient au sommet en remportant un autre télécrochet, Beste Zangers. Glennis reçoit dans la foulée de nombreuses récompenses et effectue plusieurs tournées. En 2014, elle rejoint le groupe Ladies of Soul, qui compte dans ses rangs notamment Trijntje Oosterhuis, Edsilia Rombley et Berget Lewis.

Cette fulgurance américaine aura remis une nouvelle fois Glennis sous les feux des projecteurs. Les rumeurs ont fusé sur la toile à son propos et les Eurofans ont supplié le ciel qu’elle revienne au Concours et défende les couleurs néerlandaises à Tel Aviv. La presse n’a pas manqué d’interroger Glennis à ce sujet. La chanteuse a répondu avoir apprécié l’expérience eurovisionesque, mais que ce chapitre était clos pour elle. Les Eurofans ne se sont pas arrêtés à cette déclaration et ont continué à pousser la rumeur à hue et à dia, au point que le doute est installé.

[poll id=”1303″]

AUSTRALIE

Comme chaque année, l’on guette la confirmation officielle de la participation au Concours de l’Australie. SBS n’étant que membre associé de l’UER, le diffuseur doit attendre d’être invité par les organisateurs. De son côté, SBS a rejeté les appels au boycott et annoncé qu’il diffuserait bien l’Eurovision, ainsi qu’il le fait depuis 1983.

Dans l’attente, une rumeur s’est propagée sur les réseaux sociaux : presque certains d’être invités à Tel Aviv, les responsables de SBS plancheraient sur une sélection nationale, la première de l’histoire du pays. Les Australiens pourraient ainsi décider du représentant national au Concours 2019. Les Eurofans discutent sans fin : cela ressemblera-t-il au Melodifestivalen ou à l’Eurovision Song CZ ? Sera-ce un gigantesque barnum national ou un simple vote sur Internet ?  Mystère, l’essentiel étant que cela ne ressemble pas à la dernière Selectia Nationala…

[poll id=”1304″]

RUSSIE

La télévision publique russe demeure l’un des derniers diffuseurs à n’avoir pas encore confirmé sa participation au Concours 2019. Néanmoins, il est peu probable que nos amis russes s’abstiennent au vu de l’importance pour eux de l’événement.

Les rumeurs se concentrent plutôt sur qui va représenter le pays à Tel Aviv. Deux noms reviennent avec insistance : ceux de Dan Rozin et Darya Antoniuk (ci-dessus). Les plus fidèles d’entre vous savent qu’ils ont terminé respectivement premier et deuxième du dernier festival New Wave. Daria a d’ailleurs déclaré dans la presse russe qu’elle serait fort désireuse de représenter son pays au Concours et qu’il s’agirait pour elle d’un grand honneur.

Alors ? Une chose est certaine : Philipp Kirkorov est sur le coup ! Le grand maître de la scène musicale russe a une fois encore confirmé sur les réseaux sociaux qu’il avait réuni sa dream team et qu’il planchait sur un projet pour l’Eurovision 2019. Recrutera-t-il Dan ou Darya ? Reviendra-t-il avec Sergey Lazarev ou les DoReDos ? Annexera-t-il à nouveau la Moldavie et l’Azerbaïdjan ? Suspense !

[poll id=”1305″]

Sur ce, à la prochaine fois !

(avec la collaboration de Pauly)