Nouveau chef de la délégation française !

Coup de tonnerre ! Edoardo Grassi n’est plus le chef de la délégation française.

La raison invoquée par France Télévisions est qu’Edoardo Grassi n’est pas un employé de la chaîne publique, il est salarié de la société Carson Prod. France Télévisions souhaite mener tout en interne. Est-ce dû aux restrictions budgétaires que France Télévisions doit réaliser ?

Voici le Tweet de remerciement pour le travail qu’Edoardo a fourni ces trois dernières années :

https://twitter.com/EurovisionF2/status/1047781192643346432

Edoardo Grassi a donc été remplacé par Steven Clerima.

Qui est Steven Clerima ?

Il est conseiller des programmes divertissement et spectacles de France 2. Il est donc le nouveau chef de délégation à Tel Aviv. Il est en charge aussi de l’Eurovision junior ainsi que de Destination Eurovision deuxième édition.

Voici le tweet de nomination :

https://twitter.com/EurovisionF2/status/1047791755020652544

Il connait les rouages de l’Eurovision puisqu’il faisait déjà partie de l’équipe présente ses trois dernières années avec Edoardo Grassi. Il s’occupait entre autre de l’organisation et de la préparation du déplacement de la délégation française ainsi que de la gestion et de l’organisation des équipes artistiques et antenne sur le lieu du Concours. Il gérait les candidatures et le casting  officiel et il était aussi en charge des relations avec l’UER. Souhaitons lui beaucoup de réussite.

Edoardo Grassi a réalisé un travail formidable ces trois dernières années. Il a réussi à faire apprécier de nouveau l’Eurovision aux téléspectateurs français. Il a redoré l’image de la France à l’Eurovision et ce n’est pas rien. Son premier choix, Amir, fut très perspicace et a redonné le sourire à nombre d’entre nous. Les deux années suivantes, il a essayé de poursuivre le changement opéré avec Amir et la nouvelle direction que la France prenait à l’Eurovision. Edoardo Grassi aime l’Eurovision et l’a toujours montré. Son enthousiasme et son envie de bien faire a réussi à nous convaincre qu’une victoire est possible, qu’il ne faut pas désespérer. Souhaitons lui bonne route et remercions le pour le travail effectué.

Espérons que Steven Clerima nous réserve de belles surprises.

 

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je ne sais pas quoi dire… Edoardo Grassi était génial et ne méritait pas d’être « viré » comme ça… Je le remercie énormément et espère que Steven Clerima fera aussi bien, voire mieux que lui.

    • Pascal on 4 octobre 2018 at 18:35
    • Répondre

    Merci pour tout M. Grassi ! Je n’etais pas d’accord avec toutes ses déclarations et ses options de mise en scène m’ont déçu mais il faut reconnaître que c’est un grand connaisseur du concours et de ses arcanes qui nous quitte..

    .On lui doit une belle relance française, saluée même à l’étranger … d’ailleurs le siège dans les instances dirigeantes du concours qu’il occupait était il nominatif ou bien son successeur l’occupera t il ?

    Bonne chance à Steven Clerima. J’espère qu’il aura les moyens de poursuivre la reconquête…premiers éléments de réponse à Minsk dans deux mois..

    • Kris.b on 4 octobre 2018 at 19:41
    • Répondre

    Son siège au sein du groupe de référence devrait rester vacant, si quelqu’un est intéressé ? Steven Clerima devrait se montrer à la hauteur vu son implication au coeur de la délégation depuis quelques années et de l’unité divertissements, spectacles et jeux du service public. Je pense qu’il n’y aura pas d’énormes changements. Les raisons du départ d’Edoardo Grassi sont certainement économiques puisque les choix artistiques de son équipe, ont été plutôt payants. Je m’interroge sur l’annonce tardive de cette nouvelle, à plus d’un mois de l’ESCJ et de trois mois de Destination Eurovision. J’espère que les deux programmes n’en pâtiront pas. Une décision prise à la rentrée, à coup sûr. L’idée que FT prenne la gestion complète de la sélection française ne m’enchante guère mais j’attends de voir.

    Bonne continuation à notre ancien chef de délég’, merci pour son travail et bonne chance pour ses nouveaux projets…

    • Pascal on 4 octobre 2018 at 20:41
    • Répondre

    Edoardo Grassi garde le silence pour le moment. Il se contente de retweeter certains messages de sites ou de gens qui réagissent à son départ.

    D’un point de vue économique, c’est compréhensible que France 2 veuille limiter les interventions extérieures mais le tempo de l’annonce fait plutôt penser à un départ précipité.

  2. – Un peu brutal ce départ mais il semble que la continuité avec son successeur a été privilégiée et c’est l’essentiel. souhaitons-lui bonne chance et qu’il fasse encore mieux qu’Edoardo Grassi !

  3. Petite salade interne + moins de sous = concours au rabais pour la France ?
    J’espère me tromper mais cela n’augure rien de bon pour la suite… 🙁
    Confions néanmoins à notre nouveau Capitaine un Navire Eurovision qui ne se transforme pas trop vite en radeau de la Méduse !

    • Adi025 on 4 octobre 2018 at 22:46
    • Répondre

    J’ai un mauvais pressentiment. Dernièrement, la France était bonne seulement lorsque Edoardo Grassi était à la tête de la délégation française. J’étais persuadé qu’il allait continuer au moins jusqu’à ce que la France atteint un podium, voire une victoire. Maintenant, j’ai peur qu’on retourne en arrière en proposant à nouveau des chansons fades, oubliables comme « N’oubliez pas », « Moustache », « Echo »…

    J’espère me tromper et que le nouveau chef de la délégation sera bon 🙂

  4. Bon dommage il était très pro…une grosse déception pour moi….peur du rattage complet….pour destination eurovision… Mais….bon laissons lui sa chance….on peut…toujours espère un bon choix…

    Dommage j’adore Eduardo grassi’…vraiment triste pour lui….mais je pense qu’il va dire ceux qui sait passe….vu son caractère…. Allez un peu de patience….

    • michael on 4 octobre 2018 at 23:45
    • Répondre

    et bien moi, il ne me manquera pas une seconde , et je dis bienvenu au nouveau responsable de délégation

  5. Edoardo a fait du bon boulot mais ne condamnons pas le nouveau, espérons que France 2 va réinvestir les eventuelles économies dans une bonne mise en scène.
    Et espérons surtout que le fait que le nouveau soit un interne ne declanche pas un effet de « je fais ce que je veux avec mes cheveux » qui nous a conduit à Lisa Angel.

    • steven on 5 octobre 2018 at 23:28
    • Répondre

    Incroyable nouvelle !!!!Je m ‘absente du site 24 h et voilà la nouvelle qui tombe!!!Bonne chance au petit nouveau qui porte un bien joli prénom!!!!!!

    1. Avoue, c’est toi le nouveau chef de la délégation XD 🙂

        • steven on 6 octobre 2018 at 13:54
        • Répondre

        Bogosse comme lui ok lol mais pas sucidaire pour prendre un poste au siège éjectable comme celui là!!!!

  6. Scandale !
    Etre viré comme ça alors qu’on fait du bon boulot ! C’est dingue… Tout ce travail de restauration de l’image de la France au sein des délégations étrangères, des blogs étrangers (ok, juste Wiwibloggs…), toute cette dynamique au niveau de l’organisation de l’ESC pour ne pas avoir de place pourrie le samedi soir…
    Edouado nous a vendu du rêve et voir la France à l’Euro Junior et Destination Eurovision c’est deux points non négligeable à ajouter dans ses 3 ans de mandat. C’est triste de le voir partir après un bilan aussi positif.
    (maintenant je comprends pourquoi on n’a pas trop de nouvelles côté Junior pour la France alors qu’on est en octobre…)

    Notre consolation (et ce qui me rassure beaucoup) c’est que le nouveau chef de délégation était dans l’équipe d’Edouardo et qu’il n’arrive donc pas comme une fleur en plein champ de bataille !
    Bon courage à lui, car c’est difficile de passer derrière un tel prédécesseur.

    • Philipe Dubois-Blond on 6 octobre 2018 at 14:35
    • Répondre

    Parfois il faut passer le relais pour continuer la dynamique, on verra bien ! e

      • Philipe Dubois-Blond on 6 octobre 2018 at 15:01
      • Répondre

      Et puis on ne connait pas les ambitions d’Edoardo, sa vie privée 😉 … Un autre pays ?? un poste plus haut et mieux payé ??
      En tout cas il est très souvent en Israël.

  7. Mais vous n’avez pas compris, C EST L AMOURRRRRRRRRRRRRRRRRRRR lol

      • Philipe Dubois-Blond on 8 octobre 2018 at 17:13
      • Répondre

      Qui sait 😉 !

    • steven on 7 octobre 2018 at 10:27
    • Répondre

    Je reviens de Tel Aviv je ne l ‘ai pas rencontré .En tout cas pour l ‘instant pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau du concours là bas.

      • Philipe Dubois-Blond on 8 octobre 2018 at 17:11
      • Répondre

      Tu es allé à Neve Tsedek ? vas y et tu le rencontreras 😉 .
      Concernant les infos, mon petit cousin bosse pour Mako et je sors parfois avec lui et ses amis donc peut être qu’en dehors de ce groupe ils en parlent moins, je ne sais.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :