SELECTION INTERNE 2019

 

La SSR, l’organe suprême qui dirige toutes les chaînes de radios et de télévisions suisses vient de publier un communiqué de presse qui précise qu’elle a reçu 420 chansons d’artistes qui souhaitent défendre nos couleurs à Tel Aviv en mai prochain.  Les propositions proviennent d’un peu partout sur la planète mais on compte tout de même une grande majorité d’artistes locaux.

En parallèle. la SRF qui était chargée de sélectionner un panel de 100 téléspectateurs qui résident principalement sur notre territoire, a également fait son choix parmi les 6100 candidatures envoyées via son site internet.

Les choses sérieuses vont bientôt commencer, un premier tri sera effectué par le partenaire de la SSR, Digame ainsi que par la délégation suisse,  qui devront choisir des chansons en adéquation avec les critères souhaités pour Tel Aviv,   Cette sélection devra présenter des titres qui sont dans l’air du temps et qui peuvent parler de tout,  de l’actualité internationale, des phénomènes de notre société sans pour autant qu’il y aient des propos à caractères politiques, racistes ou religieux.  Aucune forme de prosélytisme ne sera acceptée.

Nous ne savons pas encore combien de chansons seront réellement soumises au panel de téléspectateurs ainsi qu’aux jurys professionnels internationaux qui seront composés de 20 personnes au maximum.

Les votes des jurys internationaux et celui du panel de téléspectateurs seront cumulés et compteront chacun à raison de 50 % pour élire la chanson gagnante.

Parmi les titres sélectionnés, les 4 chaines de la télévision suisse,  SRF et la RTR,  la RTS ainsi que la RSI peuvent proposer 3 chansons chacune, sous forme de Wildcards,  c’est à dire 9 titres au maximum.

Cependant, les jurys et les téléspectateurs ne devront pas savoir qu’elles bénéficient de ce privilège,  ce qui signifie qu’elles ne doivent pas être rendues publiques avant la date de soumission.

Sur ce point la chaîne RSI risque bien d’avoir un gros problème, car elle vient de révéler son choix des 3 chansons publiquement.  En conséquence, si je me réfère au règlement en vigueur,  Julie Meletta, Sebalter ainsi que Scilla Hess devront peut être proposer une autre chanson, sans quoi ces artistes pourraient tout simplement être éliminés.  la RSI aura sans doute fait tout ce travail pour rien et avoir créé ainsi pas mal de désillusions,

Heureusement que ce n’est pas encore totalement rédhibitoire, tout va dépendre du degré de tolérance de la SSR qui pourrait malgré tout faire une exception et faire preuve de clémence, si elle considère que cette publication anticipée n’est pas jugée comme abusive, C’est en tous les cas ce que stipule le nouveau règlement.

D’après ce communiqué, la chaîne francophone RTS aurait déjà effectué son choix, cependant, elle souhaite le garder secret pour ne pas enfreindre les règles.   Des rumeurs récentes disent que parmi ces 3 artistes, on retrouverait la soeur de Bastian Baker Submaryne, le groupe Aliose ainsi qu’un autre artiste, qui pourrait bien être Stevans.

Une nouveauté figure également dans le règlement 2019,  l’artiste qui sera désigné pour défendre les couleurs suisses à l’ESC 2019, n’a pas nécessairement besoin d’avoir la nationalité suisse ou y résider, cependant, en cas d’égalité dans les votes,  la préférence sera tout de même accordée à des artistes locaux.

Le verdict final sera publié à la fin de cette année, dans le courant du mois de décembre, d’ici cette échéance, toutes tentatives de corruption ou la simple publication des titres sélectionnés, prennent clairement le risque  d’être disqualifiés.

Alors, espérons que toutes ces règles et ce parcours du combattant permettront tout de même de trouver la perle rare et surtout la bonne chanson. Celle que nous attendons depuis plusieurs années, qui parviendra à nous faire retrouver enfin la joie de pouvoir chanter lors de la grande finale internationale à Tel Aviv.

Néanmoins, nous allons encore devoir faire preuve de patience et j’espère vraiment que le jeu en vaudra la chandelle !

 

 

Pour conclure, j’aimerais revenir à Bastian Baker, notre artiste romand qui vient de terminer une tournée mondiale en compagnie de Shania Twain,    D’après des sources qui restent tout de même à vérifier, il aurait décidé de s’impliquer pour redorer l’image de son pays à l’Eurovision,   Il ne souhaite pas y participer en tant que chanteur mais il aurait composé la musique et les paroles d’une très belle chanson pour sa soeur Submaryne qui a le grand privilège d’avoir une très belle voix,   La voici dans une récente reprise d’un tube de Robert Francis, “Junebug” qui date déjà de plusieurs années.

 

 

 

Et en bonus, voici le tout dernier single de Bastian Baker “Six” qui est extrait de son nouvel album,   une très belle ballade en acoustique qui a fière allure et qui aurait pu avoir également toute sa place à Tel Aviv.

 

 

Merci…