Le débrief (1) : les premiers éliminés

Bonjour les amis ! Il est déjà venu le temps de refermer cette édition 2018 de l’Eurovision qui nous aura tenu en haleine pendant des mois pour voir couronnée la grande favorite, Netta from Israel ! Comme chaque année, revenons un peu plus en détail sur les résultats et performances de chacun, à commencer par les éliminés de la première demi-finale…

19-Islande – Ari Olafsson – Our choice (15 pts)

Comme on pouvait s’attendre, le plus choupinou des candidats de cette année prend la dernière place avec seulement 15 points. Le dossard n°2 aura été fatal pour cette chanson très old-school, avec choristes apparents, costumes de cérémonie d’ouverture de jeux olympiques et pirouettes vocales.
Ari obtient donc 15 points, uniquement des jurys. Sa dernière place en demi-finale est évidemment le pire classement du pays, qui n’était jamais descendu sous la 16ème place en 2005 (et 15ème en 2015 et 2017 depuis les deux demi-finales). Quant aux 15 points, c’est le deuxième plus petit nombre de points pour le pays en demie, après les 14 de Maria Olafs en 2015.

Ari n’obtient aucun point du télévote, et 15 du jury, dont 7 de la Biélorussie. Il est dernier de ce vote également. Si l’on regarde plus attentivement, Ari est dans le bottom 4 de tous les pays au télévote sauf en Espagne (15ème) et en Finlande (13ème).  Sa chanson n’est pourtant pas la plus détestée. Il est dernier du télévote de 7 pays (Albanie, Arménie, Bulgarie, Chypre, Croatie, Grèce et Rép. Tchèque) contre 10 pour la Macédoine. Pour les jurys, il n’est dernier que dans deux pays (Bulgarie et Grèce) contre 5 pour la Biélorussie et la Macédoine (à noter car on n’en aura pas d’autre occasion, que curieusement, Chypre termine dernière en Rép. Tchèque, la Rép. Tchèque en Albanie, et l’Autriche en Macédoine… Étranges jurys… !)

Enfin, l’Islande cumule 4 éliminations d’affilée, le 2ème pire score (ex-aequo) derrière… la Macédoine.

18-Macédoine – Eye Cue – Lost and Found (24 pts)

Autre chanson très basse dans le classement, « Lost and Found », avant-dernière avec 24 points, presque exclusivement issus du voisinage (Albanie, Bulgarie, Croatie, Grèce), à l’exception de l’Azerbaïdjan et Israël. Le voisinage permet à la Macédoine de s’en sortir plus ou moins, car, nous l’avons vu, « Lost and Found » est la chanson que jury et public ont le plus détesté… Hormis les pays voisins et la Suisse (diaspora), la chanson macédonienne est dans le bottom 3 partout. Il faut dire que la chanson de composition complexe (toujours une mauvaise idée à l’Eurovision, qui ne laisse pas le temps de réfléchir aux chansons mais demande une adhésion immédiate) a été un véritable naufrage vocal, sans parler des costumes improbables et de la chorégraphie hasardeuse. La Macédoine est tombée dans les mêmes travers que l’an dernier : une bonne chanson rachetée aux pays voisins et distribuée à un artiste incapable de la porter…

C’est bien entendu le pire score de la Macédoine qui n’a jamais eu aussi peu de points en demi-finale. Elle a battu le record de 28 points de 2013 et 2015. Elle cumule surtout six échecs d’affilée. C’est le pays qui n’a pas vu la finale depuis le plus longtemps, et c’est le 2ème record de non-qualifications d’affilée après le cauchemar néerlandais (2005-2012) dont elle se rapproche et ex-aequo avec Andorre (2004-09), la Bulgarie (2008-13) et la Lettonie (2009-14). La catastrophe !

17-Croatie – Franka – Crazy (63 pts)

C’est un peu la déception (attendue) de la série. Franka termine très bas avec sa chanson qui est passée inaperçue du public. En effet, si Franka obtient 46 points et termine 13ème du jury, elle n’obtient que 17 points du public, dont 10 de la Macédoine voisine, et 6 de la diaspora en Suisse et Autriche. Sur 21 votants, la Croatie est dans le bottom 3 de 14 pays, dont dernière en Espagne et au Royaume-Uni.

La Croatie met donc fin à une série de deux qualifications depuis son retour, avec son pire classement en demi-finale de tous les temps. Pauvre Franka, elle est une interprète remarquable, on lui souhaite de revenir avec une meilleure chanson.

16-Biélorussie – Alekseev – Forever (65 pts)

En voilà un qui ne s’en sort pas si mal. Promis à une place ridicule, il a été évidemment jugé sévèrement par les jurys mais le public l’a classé 13ème.  Essentiellement dans les pays de l’ex-URSS, mais aussi dans les Balkans et en Finlande. Alekseev réussit même à cumuler 24 points de l’Azerbaïdjan ! En revanche, seuls trois jurys lui ont donné des points, alors que 9 pays l’ont placé dans le bottom 3 dont 5 à la dernière place (Autriche, Croatie, Irlande, Islande, Israël).

Vocalement, ce n’était pourtant pas si mal, mais le show à la rose était beaucoup trop kitsch pour plaire aux professionnels. C’était à peine utile pour ne pas passer inaperçu… C’est un des pires scores de la Biélorussie, qui a connu bien pire au début des années 2000. Depuis 2008, c’est le 2ème pire score.

15-Arménie – Sevak Khanagyan – Qami (79 pts)

Encore un pays qui connait son pire score, puisque l’Arménie n’avait raté qu’une seule fois la finale en 2011, et de peu. Qami, premier essai tout en arménien a été un terrible échec, et va sans doute encourager le pays à reprendre l’anglais. Mais la faute revient surtout à cette chanson pas très marquante dans un numéro où le public ne connecte pas vraiment à Sevak puisqu’il n’a aucune idée de ce qu’il raconte.

L’Arménie cumule 41 points du télévote, exclusivement de pays de l’Est ou à grande communauté arménienne (Belgique, Chypre, Grèce…) et 38 points du jury d’un peu partout.

14-Grèce – Yianna Terzi – Oneiro mou (81 pts)

Même chose pour la Grèce qui connait son deuxième échec et une troisième année de disette avec l’ERT nouvelle formule. Pourtant Yianna termine 10ème du télévote, mais elle a été sabordée par les jurys qui n’ont pas adhéré à son tableau très simple.

Le télévote reflète toute la force de la Grèce dans les votes (12 points de Chypre, 10 de l’Albanie et la Bulgarie, 8 de l’Arménie, et puis les Balkans, les pays de l’Ouest avec une communauté grecque…). Quant au jury, le symbole du fait qu’il est passé à côté est que Chypre n’a donné que 8 points à Oneiro mou. Suffisamment rare pour le signaler ! Au final Yianna fait un peu mieux qu’Argo il y a deux ans avec cette chanson tout en grec, la première depuis 2010.

13-Suisse – Zibbz – Stones (86 pts)

Autre déception, on pensait que la Suisse pourrait se qualifier, mais elle ne termine que 13ème, la faute au télévote où la Suisse ne termine que 15ème quand le jury l’a classé 10ème. Au télévote, pourtant, rien de honteux. La Suisse figure dans le ventre mou d’un peu tous les pays. Outre l’Autriche qui a donné 8 points à Stones, la chanson Suisse est autour de la 10ème place un peu partout d’où quelques points (ou pas). La moitié des télévotes a donné des points à Zibbz. Côté jury, la Suisse a reçu des points de 15 jurys, dont 8 de la Belgique et d’Israël. C’est donc une déception, mais la Suisse s’en tire honorablement. Elle fait néanmoins un peu moins bien que l’an dernier avec « Apollo ».

Avec 4 éliminations d’affilée, la Suisse est le 2ème pays qui n’a pas vu la finale depuis le plus longtemps ex-aequo avec l’Islande et Saint-Marin.

12-Belgique – Sennek – A matter of time (91 pts)

Autre déception, la designeuse-chanteuse Sennek passée très tôt a été totalement oubliée par le public qui ne l’a classée que 16ème, quand le jury l’a classée 9ème. Elle termine donc près du but mais met fin à une série de trois top-10. Ce qui est plus curieux, c’est que Sennek n’obtient de points que des télévotes de l’Est (Lituanie, Estonie, Arménie, Israël, Azerbaïdjan et Biélorussie). Je ne savais pas que la Belgique était un pays de l’ex-URSS ! Au niveau des jurys, on sent que les professionnels ont été partagés. La Belgique n’a de points que de la moitié des pays, mais quelques très gros points : 12 de la Bulgarie, 10 du Portugal et de la Rép. Tchèque, 8 de la Lituanie… En passant un peu plus tard dans la soirée, Sennek aurait peut-être pu se faufiler en finale…

11-Azerbaïdjan – Aisel – X my heart (94 pts)

Et le coup de tonnerre de la soirée, la première élimination (méritée) de l’Azerbaïdjan. Elle était attendue depuis longtemps : depuis 2014, l’Azerbaïdjan prend presque toujours une des dernières places de la demi-finale. Aisel obtient donc 47 points du jury et du public où elle termine à chaque fois 12ème. Elle se classe dans seulement 9 télévotes avec des gros points (10 de la Rép. Tchèque, 7 du Portugal et de l’Albanie…) et 6 jurys où l’effet Kontopoulos a marché : 12 points grecs, 10 chypriotes, et une grande affection des pays voisins de la Grèce. Mais l’Azerbaïdjan a terminé dans le bottom 3 de 7 jurys, c’est une des chansons qu’ils ont plus détestée…

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Debrief très complet, bravo Antoine.

    Pour ma part, il n’y a aucune élimination « incompréhensible » dans la DF 1. Certains ont pêché niveau mise en scène (Grèce, Belgique, Bielorussie), d’autres n’avaient pas une chanson assez forte (Croatie, Islande, Azerbaïdjan, Arménie).
    Un seul naufrage vocal pour moi : celui de la Macédoine. Et comme en plus la mise en scène et la tenue étaient à l’avenant, il ne fallait pas attendre de miracle..

    Reste la Suisse…il ne lui a pas manqué grand chose. Il y avait de l’énergie, Coco est une très bonne interprète..
    Sans doute lui manque t il des amis au televote…c’est rageant mais pour se qualifier, le pays de Nico doit présenter encore quelque chose de mieux

  2. Merci pour le petit CR très complet Antoine !!!
    Encore d’autres please 🙂

    Pour ma part je continue à regretter, l’élimination de la Croatie et surtout Belgique mais bon un Eurovision sans déceptions n’est pas un Eurovision réussi!

    1. Roooooob, tu es mon aaaaauuutreeeeuh! (Maurane Powa)
      Je pense tout comme toi! Franka, purée! FRANKA! LA fille qui méritait sa place en finale tant elle est talentueuse!

  3. Je pense que si la Suisse avait chanté dans la seconde DF qu’elle se serait qualifiée de justesse et qu’elle aurait peut être fait un bon score lors de la finale. En tous les cas un Top 15. Mais voilà, comme le dit si bien Pascal, les jurys avaient mis Zibbz dans leur Top 10 mais c’est au niveau du télévote que cela n’a pas fonctionné.

    Dommage pour ce duo qui s’est montré tellement créatif, solidaire et sympathique à Lisbonne et qui a vraiment tout donné.

    La SRF va se pencher sur ces résultats et dresser un bilan en impliquant également les autres chaînes nationales, la RTS, la RSI et la RTR afin de savoir qu’elle sera la stratégie à adopter pour 2019, Sauf que voilà, la réalité nous rattrape, L’organe suprême dont le siège se trouve à Berne, c’est à dire la SRG SSR Idée Suisse l’a annoncé, il va falloir faire des économies drastiques pour les deux prochaines années. Alors est-ce qu’un budget sera tout de même accordé pour 2019, ne serait-ce que sous forme d’un choix interne à effectuer ? Rien n’est moins sûr, Dans ce cas, il n’y aura pas d’autres solutions que de se retirer provisoirement, d’autant plus avec ce qu’il se passe en Israël actuellement. cela pourrait être pris comme un argument, En principe, nous devrions être fixés avant le début de cet été, Si je me réfère aux dernières paroles de notre chef de la délégation suisse, Reto Peritz, ce dernier devrait se battre et fera tout pour que nous soyons présents l’année prochaine à Jérusalem.

    Dommage pour la Belgique , il est vrai que Sennek a chanté bien trop tôt dans cette DF. Elle méritait de se qualifier en finale, Un grand Merci aux membres du jury belge qui nous a tout de même accordé 8 points à la Suisse.

  4. Bravo Antoine pour cet excellent compte rendu, que j’attendais de pied ferme pour donner mon avis personnel 😛

    Islande: élimination logique, mais dernière place vraiment très sévère. Je trouve qu’il chantait vraiment bien, et à ce titre aurait dû récolter plus de points. Et puis, son émotion à la fin de sa prestation était très communicative.

    E.R.Y. Macédoine: là aussi, l’élimination était prévisible. Mais je trouvais qu’il y avait bien pire personnellement. Il est vrai que la tenue n’a pas aidé, pas plus que les brusques changements de rythme.

    Croatie: pour moi, une élimination choquante. J’adorais cette chanson, que je plaçais dans mon Top 10 final, et je trouve que Franka a une vraie présence sur scène. Après, je reconnais que la délégation croate n’a pas fait grand chose pour l’aider à atteindre la finale. Pas de danseurs, choristes cachés… J’attendais mieux question scénique.

    Biélorussie: bon, c’était kitchissime, c’est vrai. Les roses dans le dos, c’était grotesque. Mais là aussi, j’aimais bien la chanson, et Alekseev ne l’avait jamais aussi bien interprétée. Même son trac évident était positif à mes yeux. J’aurais quand même aimé le voir en finale.

    Arménie: il est vrai que je me suis beaucoup ennuyé lors du passage de Sevak, pourtant très bon interprète. Moi aussi, je crains que l’arménien disparaisse du concours, du coup.

    Grèce: j’ai été un peu déçu de la présentation, j’attendais une scénographie beaucoup plus ethnique et en rapport avec la chanson. Toutefois, une qualification aurait été amplement méritée.

    Suisse: élimination scandaleuse!!!! Même une semaine après le concours, je place toujours le pays de Nico sur mon podium final. Et ce nouvel échec m’inquiète énormément pour la suite au concours d’un de mes pays fétiches.

    Belgique: une autre élimination totalement injustifiée à mes yeux. Sennek a vraiment une très belle voix, j’aime beaucoup la façon dont la chanson est construite. Pour moi, c’était bien meilleur que Blanche, l’an dernier.

    Azerbaïdjan: oui, cette chanson était assez commune. Oui, Aisel a renoncé à interpréter un titre plus dans ses cordes. Et pourtant, c’est avec plaisir que je l’ai écoutée, et que je la ré-écoute. Si Start a Fire est allé en finale, alors X my Heart devait aussi y aller.

    J’ai hâte de lire la suite de ton compte-rendu, Antoine, et de donner mon avis sur chacune des chansons… avis toujours très décalé, je le sais 😉

  5. – Merci Antoine pour ces analyses chiffrées. Je vais faire un petit commentaire pour chaque candidat :

    * ISLANDE : il n’ y a pas eu de miracle d’autant plus qu’il n’a pas été à son meilleur niveau ce jour-là… Je trouve néanmoins injustifié qu’il finisse dernier sur l’ensemble des deux demi-finales !

    * MACEDOINE : que de regrets même si je reconnais que c’était une chanson difficile à écouter pour un public Lambda… Mais tout a été gâché comme l’an dernier : une bonne chanson mal interprétée…

    * CROATIE : la chanson n’était pas assez grand public ce qui semble prouver que même une belle voix ne suffit pas. Je le déplore car c’était vraiment une très belle performance.

    * BIELORUSSIE : je reconnais qu’il n’a pas été trop mauvais mais je l’ai trouvé  » tremblant  » et sa mise en scène était  » hors sujet « .

    * ARMENIE : lui a trop hurlé à la fin contrairement à d’habitude. Et son allure sur scène laissait à désirer. Il l’a payé  » cash « . Je ne crois pas que c’est dû à l’usage de l’arménien dans la chanson.

    * GRECE : quel dommage d’avoir gâchée une si belle chanson ! Il aurait suffi de pas grand chose sur scène pour la sublimer car il y avait un message derrière hélas non compris…

    * SUISSE : je trouve que c’est la plus grosse injustice de cette demi-finale ! Et lire qu’elle a obtenu moins de points que Timebelle, ça me contrarie car c’était largement au dessus. Honteux !

    * BELGIQUE : absolument pas surpris hélas. Je pensais même qu’elle finirait après la Suisse et la Grèce… Rien n’allait lors de la demi-finale et chez moi, tout le monde a détesté sauf…moi. Donc rien à dire.

    * AZERBAÏDJAN : surpris de voir que malgré la faiblesse de cette chanson, c’est quand même celle qui aurait pu passer en finale. Comme quoi, il s’en est fallu de peu et je pense que dans la DF 2, elle serait passée sans problème.

  6. Elimination juste pour tous sauf la Suisse. La prestation de Zibbz m’a plu . De plus, Timebelle avec Apollo et sa mise en scène kitsch a eu plus de points que Stones ! Alors là, je trouve ça encore plus injuste. Il n’y a pas photo entre les 2 mises en scène.
    Quant à la Belgique, elle avait une superbe chanson qui devait se qualifier sans problème mais la délégation belge ne peut s’en prendre qu’à elle-même. Les jurys ont jugé la chanson c’est pour cela qu’elle était qualifié, le public, quant à lui, vote avec les yeux. Si ce qu’il voit ne lui plait pas, il ne vote pas. C’est ce qui est arrivé à Sennek. C’est vraiment dommage parce-que j’aime bien cette chanson. Elle fait partie des meilleures de cette édition pour moi.

  7. Mercy pour ce très bon débriefing.Je ne suis pas d accord avec toi l Azerbaïdjan méritait la qualification c est une meilleure chanson que celle gagnante du concours il y quelques années..Quant à la SUisse et la Belgique !!!Quelle injustice!!!!

    • alexandre on 22 mai 2018 at 22:45
    • Répondre

    BELGIQUE: mise en scene et tenue vestimentaire desastreuse, dommage car la chanson aurait merité la finale

    AZERBAIDJAN: j’adore ecouter cette chanson en voiture, vous etes dur avec Aisel, car ce n’etait pas son registre. Et bien moi, je ne connais pas le registre d’Aisel, et ca ne me derange pas, une finale aurait ete meritée
    Tres belle mise en scene et tenues classes

    SUISSE: Surpris de sa non qualification, car elle etait plutot sympa, loin de la mise en scene suisse 2017

    GRECE: Quel gachis, mise en scene incomprehensible avec une chanson aussi originale, je l’avais mise dans mon top 5 de la grande finale

    BIELORUSSIE:: vous etes tres dur, c’est une magnifique chanson, à ecouter sans moderation, et qu’importe les roses…. Quand je pense à lsrael , je ne me suis tjrs pas remis de cette victoire, qui est plutot la victoire de la condition feminine. Je ne connais pas une personne autour de moi, qui apprecie cette chanson.

    1. Tellement juste toute ton analyse notamment au sujet de la Biélorussie

  8. En résumé, on voit à quel point il est difficile d’associer à une chanson susceptible de plaire au plus grand nombre un physique, une voix, une mise-en-scène ou … un vêtement! Trouver cette panacée relève soit du hasard, soit d’un contexte particulier, un peu comme une recette culinaire dans laquelle les ingrédients scrupuleusement mélangés, bien que conformes à la recette, n’apportent aucun plaisir au résultat final.

      • alexandre on 23 mai 2018 at 17:51
      • Répondre

      Netta et sa chanson « Toy », en associant que de mauvais ingredients (choregraphie à 2 balles, 200 pattes de chats, synthé , quelques paroles incomprehensibles, des tenues extraverties) a conquis le public et le jury!!!!! comme quoi l’eurovision, surprend chaque année. Le resultat final apporterai du plaisir quand meme!!! et c’est ce qui est derangeant.
      Pour gagner l’euro, il faut surtout avoir un theme à la mode((le respect de la femme cette année), ou etre en attente d’une greffe peut aider aussi, ou chanter en tatare de crimée,…Nous verrons l’an prochain, si ceux qui savent chanter seront enfin recompensés ou si une daube remportera une nouvelle fois le micro de cristal.

  9. J’attendais ce compte-rendu pour donner mes impressions, le soufflé étant un peu retombé… J’évite de réagir à chaud, désormais !

    Le résultat de cette demie-finale ne m’a pas vraiment surpris… à une exception près…

    ISLANDE : Son émotion était palpable… peut-être avait-il conscience qu’il avait très peu de chances de passer. Je suis quand même étonné de son échec total au télévote, je pensais qu’il pouvait y avoir un public pour ce type de chanson. Mais l’élimination est justifiée, tellement la chanson était vieillotte. Ari est un très bon interprète, je lui souhaite de revenir, avec un titre plus adapté

    ARY MACEDOINE : Je crois que tout a déjà été dit… une chanson difficile de prime abord, un costume qui a bien mérité le prix Barbara Dex, et une prestation vocale… Bref, comme aurait dit Sakis : Next !

    CROATIE : Quand j’avais découvert la chanson, je pensais qu’elle pouvait passer en finale. Mais il y avait beaucoup de concurrence dans cette demie-finale, et personnellement, j’ai vite oublié Franka ce mardi soir. Je lui souhaite de revenir avec un titre plus marquant.

    BIELORUSSIE : Déjà je trouvais le titre moyen, mais alors avec cette mise en scène et ce costume… C’était complétement raté ! Ajoutons à cela le stress et les tremblements du chanteur, et la coupe était pleine. Elimination logique…

    ARMENIE : J’aimais bien Qami… version studio ! Je trouve que le live a été loupé, Sevak est passé un peu à côté. Dommage, car, comme d’autres l’ont déjà souligné, c’était la première tentative totalement en arménien et le pays va certainement revenir à l’anglais.

    GRECE : Une grosse déception, comme beaucoup d’entre vous. Je m’attendais à davantage de mise en scène pour ce titre qui était parmi mes favoris, personnellement. Donc, je n’ai pas été étonné plus que ça de son élimination. Signe pour moi : lors de la révélation des qualifiés, je n’ai même pas attendu que ce pays soit cité. Par contre, je me souviens que beaucoup ici ont pu dire que la télévision grecque devait regretter de ne pas avoir accepté la candidature d’Eleni Foureira… Je me demande si ce n’était pas volontaire pour éviter de gagner…

    SUISSE : Ma grosse déception, évidemment. Comme beaucoup de monde ici. En voyant la prestation, j’étais certain de leur qualification. Je suis donc surpris de les voir aussi bas au télévote. Même si le pays ne peut pas bénéficier du vote d’une diaspora et du soutien inconditionnel de ses voisins (mais ni plus ni moins que la plupart des pays d’Europe occidentale, je pense). J’espère que nos amis suisses seront présents l’an prochain, même si les annonces de la télévision nationale ne sont guère rassurantes. Vive Zibbz !

    BELGIQUE : Alors qu’elle était encore donné dans les favoris, j’avais une crainte pour Sennek. C’était à cause de cette quatrième place dans l’ordre de passage. Je trouvais que la chanson était d’un abord difficile (même si j’aimais, personnellement), et que le public pouvait rapidement l’oublier, surtout avec cette concurrence. Et visiblement, je ne me suis pas trompé. Et comme l’a déjà dit Nico (je crois), peut-être aurait-elle pu se qualifier avec un passage plus tardif. En tout cas, la télévision flamande doit commencer à se demander ce qu’il faut faire pour faire aussi bien que les Wallons.

    AZERBAIDJAN : Je n’ai rien contre Aysel, mais je dois dire que c’est une élimination qui m’a rassuré, quelque part. Car ce pays m’a toujours paru surnoté. Et ça fait du bien de voir qu’il peut se planter. De plus, j’aimerais que les Azéris fassent un peu plus confiance à leurs propres compositeurs au lieu de faire appel continuellement à l’étranger. Aysel, reviens… mais avec ton propre répertoire… Et puis… on n’a jamais entendu la langue azérie au concours, si je ne m’abuse ?

  10. Merci pour ses analyses mon cher Antoine et je souhaite qu’une chose pour mon pays que la ert ne soit plus dans l’analyse et le casting du prochain représentant grec pour Jérusalem en 2019 ….réel une honte cette élimination et qu’eleni revienne avec les couleurs de la Grèce l’année prochaine….souhaitons le….

    1. Zeus nous en préserve !!!!

      1. lol

  11. ISLANDE : autant l’artiste et bon, e gars avait l’air sympa dans les petites vidéos Eurovision, mais la chanson… Disons que ça ne me dérange pas de l’écouter mais je ne décrocherai pas mon téléphone pour elle.

    ARY MACÉDOINE : j’ai appris à aimer cette chanson avec le temps mais ça n’a pas été un coup de foudre immédiat. C’est peut-être ce qu’on ressenti les gens en écoutant la chanson le mardi soir (du moins avant l’apparition du fameux t-shirt)…

    CROATIE : je trouvais la chanson classe mais oubliable sans une mise en scène percutante.

    BIÉLORUSSIE : je n’étais pas fan du morceau et du chanteur hélas. La mise en scène était très bien travaillée, kitsch mais bien travailler.

    ARMÉNIE : J’aime souvent les propositions de l’Arménie et Qami en faisait partie. J’espère qu’ils retenteront les chansons en arménien.

    GRECE : Alors là ! La Grèce était dans mon top 3 donc ce fut le drame. La mise en scène manquait peut-être d’épique mais quand même…

    SUISSE : Autre tristesse de la soirée. J’y ai cru jusqu’au bout et j’attendais le « Switzerland » parce que la prestation était géniale, ils se sont battus jusqu’au bout… Eh ben non « Netherlands » 🙁 pfff

    BELGIQUE : Le début avec le jeu d’ombre était vraiment cool mais quand j’ai vu la robe et sa mise en scène qui consistait à faire des allers-retours sur la corniche, j’ai vite déchanté. Pour moi, la chanson était un top 10, au même titre que Blanche. Je pense même qu’on claque la mise en scène et la robe de Blanche sur « A matter of time » avec Sennek, ça passe. Je reste persuadée que ça passe… Bon, je retour pleurer dans mon coin parce l’enchaînement Arménie-Grèce-Suisse-Belgique me fait un peu mal… 🙁 🙁 🙁

    AZERBAÏDJAN : c’est méchant, je l’avoue, mais j’ai passé la soirée à croiser les doigts pour que ça ne passe pas. Au final, ça a failli passé hein ! J’aime pas la chanson, la prestation faisait datée (dans le sens péjoratif du terme). Mais j’ai eu un peu pitié d’elle à cause des caméras… Vous n’avez pas l’impression que les caméras étaient à l’ouest pendant la prestation ? Entre 0:43 et 1:00, bon sang mais c’est n’importe quoi. On était vraiment censé la voir courir comme ça ?
    Les « ah ah ah ah ah » en plan large faisait vide là où des plans resserrés et saccadés avec différents points de vues aurait ajouté de la dynamique.
    A 1:31, j’aurai préféré avoir aussi un plan resserré limite comme à 1:40 et que l’apparition du danseur soit une surprise. Parce si ce n’est pas censé être une surprise, alors le plan à 1:40 n’a aucun sens !
    Et purée, les voir courir partout lààààà, et ces plots blancs lààààà… Bref, la délégation française n’est pas la seule à avoir un problème avec les mises en scène c’est clair!

    1. Je viens de me rendre compte qu’il n’y avait même pas les Pays-Bas dans cette demie 😛

  12. Merci à vous pour vos commentaires ! 🙂

    Débrief de la 2ème demie demain, et la finale la semaine prochaine ! 🙂

    • anachorète on 23 mai 2018 at 19:20
    • Répondre

    BELGIQUE. je ne comprend pas que le pays qui a pris toutes les bonnes décisions pour porter Blanche à une magnifique quatrième place, n’ai rien fait pour Sennek ???
    A matter of time reste pour moi une des trois meilleures chansons de cette année
    CROATIE. une chanteuse que j’aurais vraiment aimé retrouvé en finale…
    GRECE. une chanson qui avait sa place en finale. mais la Grèce doit se remettre en question depuis quelques années (à quelques détails près) toujours les mêmes mises en scène démodées ( bleu blanc )
    SUISSE ce qui est positif c’est que contrairement au trois dernières années j’ai eu envie de retrouvé mon pays en finale. cela me fait plaisir même si ce n’est pas arrivé.
    merci Zibbz !

    1. Pour la Belgique ce n’est pas la même chaîne de télévision et donc pas la même cheffe de délégation.
      On ne peut pas comparer…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :