Israël – « Je me tiens debout, je ne cède pas, parce que je suis quelqu’un »

FINALISTE

Kobi Marimi

Kobi Marimi est né le 8 octobre 1991 à Ramat Gan, ville de la banlieue est de Tel Aviv. S’il chante depuis l’âge de treize ans, il n’a cependant connu sa première expérience solo qu’avec le récent HaKokhav HaBa, qu’il a remporté il y a quelques semaines et qui lui vaut ses quelques lignes sur notre site. Kobi Marimi est acteur avant d’être chanteur.

Après avoir obtenu son diplôme au collège de Ohel Shem, section théâtre, Kobi déménage à Tel Aviv. Des rêves de gloire dans la tête, l’artiste en devenir a travaillé dur pour subvenir à ses besoins. Durant cinq ans, il a été caissier au cinéma Lev de Tel Aviv, puis animateur de bar à cocktails. 

Lors de son service militaire (il a servi dans la brigade parachutiste à Ramat Gan), il a essayé tant bien que mal d’intégrer le théâtre des forces israéliennes de défense. C’est à cette période qu’il perd cinquante kilos. 

En 2014, il est accepté au Nisan Nativ Acting Studio à Tel Aviv. Il apparaît dans de nombreuses pièces, parmi lesquelles Le Cercle de Craie Caucasien, du dramaturge allemand Bertolt Brecht, L’illusion Comique du français Pierre Corneille (il y jouait le rôle principal du magicien Alcandre) ou encore La Dame de Chez Maxim de Georges Feydeau. 

En 2017, il remporte le prix de l’acteur le plus prometteur aux célébrations musicales de Bat Yam grâce à son rôle de Natan dans la pièce d’Ephraim Sidon Messiah Now.

Il fait ses débuts à l’opéra en octobre 2018 dans La Flûte Enchantée de Mozart. 

Le 12 février, il remporte HaKokhav HaBa (Rising Star). Durant son parcours, nous avons pu découvrir le talent du chanteur à travers de belles covers, comme par exemple Sweet Dreams de Beyoncé, Mad World de Michael Andrews et Gary Jules, Fuego d’Eleni Foureira qui termina seconde de l’Eurovision 2018 pour Chypre, Circle Of Life, la BO du Roi Lion ou encore le très fameux Hallelujah

Home

Auteurs et compositeurs : Inbar Wizman, Ohad Shragai

Caught up in this moment here,
My heartbeat stops,
I’ve been running barefoot to the mountain tops,
Nothing comes as easy as it goes,
I can hug the water when it snows,
 
I feel the sun above my skin,
And I am someone,
I am someone,
You took pulled my heart, I took it in,
It made me someone,
I am someone,
And now, I’m done, I’m coming home,
 
I used to listen to the way they talk,
Counting down the minutes from the ticking clock,
 
I feel the sun above my skin,
And I am someone,
I am someone,
You took pulled my heart, I took it in,
It made me someone,
I am someone,
And now, I’m done, I’m coming,
 
Home was so far, left in scars, I refuse
Another touch won’t be another bruise,
 
I feel the sun above my skin,
And I am someone,
I am someone,
You took pulled my heart, I took it in,
It made me someone,
I am someone,
I’m standing tall, not giving in,
Cause I am someone, I am someone
And now, I’m done, I’m coming,
Now, I’m done, I’m coming
 
Home.
Coincé en ce moment là
Mon battement de cœur s’arrête
J’ai couru nu-pieds aux sommets des montagnes
Rien ne vient si facilement autant qu’il s’en va
Je peux serrer l’eau quand il neige

Je ressens le soleil sur ma peau
Et je suis quelqu’un
Je suis quelqu’un
Tu as pris mon cœur, je l’ai encaissé
Cela me faisait quelqu’un
Je suis quelqu’un
Et maintenant, j’en ai marre, je viendrai à la maison

J’écoutais à leur façon de parler
Je décomptais les minutes de l’horloge tournant

Je ressens le soleil sur ma peau
Et je suis quelqu’un
Je suis quelqu’un
Tu as pris mon cœur, je l’ai encaissé
Cela me faisait quelqu’un
Je suis quelqu’un
Et maintenant, j’en ai marre, je viendrai à la maison

La maison était si loin, quitté avec des cicatrices, je la refuse
Un autre touche ne fera pas un autre bleu

Je ressens le soleil sur ma peau
Et je suis quelqu’un
Je suis quelqu’un
Tu as pris mon cœur, je l’ai encaissé
Cela me faisait quelqu’un
Je suis quelqu’un
Je me tiens debout, je ne cède pas
Parce que je suis quelqu’un, je suis quelqu’un
Et maintenant, j’en ai marre, je viens
Maintenant, j’en ai marre, je viens

À la maison

Votre avis

3 fois « bof » pour steven, persuadé « qu’on ne retournera pas en Israël l’année prochaine » Sakis est « d’accord » avec lui.

Pareil pour Pascal : « ça me parait très mal engagé pour « Home », totalement soporifique et inintéressant. En plus j’avoue que Kobi n’était vraiment pas mon artiste préféré de la sélection israélienne et qu’il ne sort pas de sa zone de confort avec cette chanson toute meringuée qui surjoue le drama. Quel ennui ! »

Si Francis A admire « le timbre de voix », selon lui « la chanson ne l’exploite pas comme elle le devrait. Je suis un grand fan des ballades, tout le monde le sait ici, mais il faut impérativement que la voix porte la musique ou le texte (comme le fait la divine Tamara Todevska) et ici, je suis forcé de reconnaître que ça reste très plat. »

Un sentiment partagé par le « mouais » d’Antoine97 : « magnifique voix mais vraiment pas ma tasse de thé. A voir les émotions passées en live mais je crois même pas à un top 15. »

Pour Rv, la chanson devrait se retrouver dans la partie gauche du tableau : « une belle ballade interprète grandissimo je trouve un top 13 » Il trouve aussi « dommage qu’il ne chante pas un peu en Hébreu ça donnerai beaucoup plus de charme à la chanson, et en plus il se trouve sur sa terre. Dans son Pays. Donc honneur. Quand même

« Les 10 premières secondes sont envoûtantes et après c’est un peu la cata quand même haha…dommage car il chante super bien mais je trouve la chanson plutôt plate…Bon Israël ne s’est pas trop fatigué… » nous dit Moncoeurfaitboum.

Zipo partage le sentiment de beaucoup d’entre vous : « Heureusement que le chanteur a une voix exceptionnelle qui m’a permis de rester réveillé ! Vraiment il chante divinement bien, et il aura des votes pour lui, je n’en doute pas. Mais ce sera sans moi car la chanson dans sa globalité est d’un ennui mortel ! C’est d’un classicisme forcené et j’ai l’impression d’avoir entendu ça des centaines de fois ! Aucune envolée à part la voix, rien ne me raccroche à cette chanson »

C’est une « chanson totalement inintéressante » de l’avis de JF Paris. 

Philipe ne masque pas sa déception : « Je suis déçu mais alors déçu à un point inimaginable 🙁🙁. Je n’aime pas du tout la chanson de mon second pays. »

Rem_coconuts constate : « Kobi a une très belle voix, certes, comme on a pu le constater à l’Hakohkav Haba, et la ballade est le style de chansons que lui sied le mieux et à merveille, mais elle ne suffit pas à faire s’envoler ce titre classique beaucoup trop linéaire. Il n’est certes pas mauvais, ni poussiéreux, mais je trouve qu’il ne décolle vraiment à aucun moment, pas même au cours de la dernière minute qui s’emballe un petit peu. Au final, c’est surtout plat, ça manque cruellement de force et de puissance contrairement à d’autres ballades de ce cru 2019, ce n’est vraiment pas mémorable, c’est du déjà-vu, sans aspérités. Bref, ça ne m’emballe pas vraiment. Il y a de fortes chances qu’on retrouve le pays hôte au-delà du top 15 cette année, comme le Portugal, l’Ukraine, l’Autriche ou encore la Norvège avant lui. »

C’est « dommage » pour anachronète : « un chanteur incroyable au service d’une chanson banale et poussiéreuse. »

Sondages

T’es fan de l’Eurovision si…

… tu sais que ce n’est qu’en 2015 qu’Israël a chanté pour la première fois toute sa chanson en anglais :

Bonus

C’était comment la dernière fois en Israël ? Avant de suivre la prochaine compétition à Tel Aviv, pourquoi ne pas vivre, ou revivre, la compétition de 1999 à Jérusalem… enfin, si vous avez trois heures, quatorze minutes et six secondes à tuer…

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Francis A. on 12 avril 2019 at 09:06
    • Répondre

    Toujours pas emballé par la chanson israélienne. Je ne prévois pas un très bon classement le soir de la finale. Dommage pour Kobi, qui est vraiment un très bon chanteur.

  1. L’Eurovision 1999, l’une des rares éditions que je n’ai pas suivies en direct, pour une raison circonstancielle.

    1. Kobi est très bon en live c est sans doute ce qui pourra le sauver..terminer mieux que 20eme serait déjà une victoire selon moi.

    • Edouard marques on 12 avril 2019 at 16:35
    • Répondre

    Israël finira dernier la malédiction du pays organisateur

  2. C’est drôle mais il m’avait semblé que Kobi avait dit être effectivement né à Ramat Gan, mais que ses parents étaient partis aux USA alors qu’il n’avait que 2 mois et qu’ils en étaient revenu alors qu’il était jeune homme, et que du coup il ne maîtrisait pas en totalité l’hébreu car ses parents s’étaient éloignés de la communauté ?! bon bah j’ai du confondre avec quelqu’un d’autre et me mélanger les pinceaux.

    Sinon, la chanson est toujours d’un ennui pas possible. Par contre, j’avoue qu’en regardant la vidéo d’Amsterdam il m’a ému et un de mes amis présent au concert m’a dit qu’il l’avait aussi bcp touché. Peut-être que le soir de la finale sa voix va emporter les gens, on verra.

    • anachorète on 12 avril 2019 at 18:28
    • Répondre

    c’est une des grosses déceptions de cette année.
    Kobi Marimi est un chanteur incroyable! j’étais enchanté du choix d’Israël et impatient de découvrir la chanson… je suis terriblement déçu.

  3. – J’en ai parlé il y a peu dans la rubrique de Pascal : sa voix va le sauver des eaux troubles et il ne sera pas dans dans le Bottom 5. Je le situe entre la 14e et 20e place. Et parmi les 6 qualifiés d’office, il finira en 4e position selon moi.

    – En résumé, c’est un excellent interprète au milieu d’une chanson poussiéreuse et sans génie : juste le minimum pour ne pas être ridicule mais surtout ne pas gagner.

    * Oui : ça, je me souvenais que c’était la première chanson intégralement en anglais et d’ailleurs ça signait le retour d’Israël en finale après quelques années de disette…

    • rem_coconuts on 13 avril 2019 at 10:51
    • Répondre

    On n’est pas à l’abri d’un gros écart entre le classement des jurys et le télévote (genre 9e-26e), mais je ne pense pas qu’il monte au-dessus de la 20e place en finale. Une voix, du talent, mais un titre plat et ennuyeux. Dommage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :