FRANCE 2014 : Moustache

37 ans que la France cherche (ou pas) un successeur à Marie Myriam, laquelle commence sérieusement à trouver le temps long. Pour tenter de décrocher (ou pas) le trophée au Danemark, la France a fait appel à un trio sympa qui n’a qu’un seul but : gagner ? Non ! Juste avoir une moustache.

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Le groupe[/pullquote]

twintwin2Twin Twin est, comme son nom ne l’indique pas, un trio.

Il est composé des frères jumeaux Lorent et François Ardouvin, et de Patrick Biyik.

C’est le cinéma qui attire en premier les jumeaux. Ils deviennent tous les deux assistants caméra chez Why Not Productions. Ils réalisent même un film.

Puis François décide de s’engouffrer dans la brèche musicale et devient bassiste de plusieurs groupes de rock. De son côté, Lorent décide d’écrire. Il publie aux éditions Rivages/Noir son premier roman policier intitulé Un nageur en plein ciel.

Les deux frères rencontrent le saxophoniste François Jeanneau (ancien membre du groupe de rock Triangle). Cette rencontre va changer le cours de leur vie et c’est grâce à lui que le futur trio va se former.

Nous sommes en 2009 et Twin Twin nait de l’initiative de Lorent et François, après leur rencontre avec le beatboxer Patrick Biyik.

En 2010, ils remportent le prix Lauréat SFR Jeunes Talents, ce qui leur vaudra une belle notoriété et leur permettra de faire les premières parties d’artistes populaires comme Stromae, Shaka Ponk ou encore Katerine.

Printemps de Bourges, Francofolies, Solidays… le groupe écume les festivals. En 2011, ils sortent leur premier EP intitulé By My Side. Et en avril 2013 nait leur premier véritable album : l’excellent Vive la Vie (chez Warner).

A Copenhague, notre trio risque de ne pas passer inaperçu auprès des journalistes et des fans présents sur place. On les connaît aussi pour leur joie de vivre communicative et leur humour. Les conférences de presse devraient très bien se passer pour eux.

Galerie de photos de la France : cliquez pour agrandir

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La chanson[/pullquote]

Etant donné que bon nombre d’entre vous n’aime pas beaucoup Moustache, je vais me faire l’avocat du diable et je vais défendre comme je le peux cette chanson écrite par les jumeaux et composée par Pierre Beyres, Kim N’Guyen.

D’abord nous avons affaire à une chanson gaie et entraînante, qui nous raconte l’histoire farfelue d’un type qui veut absolument une moustache, avec la même force et la même volonté que les lettons qui veulent cuire un gâteau !

La chanson démarre un peu comme le Papaouatai de Stromae, ce qui a bien failli lui valoir des problèmes. Eh bien, Papaoutai, c’est plutôt pas mal, ça prouve au moins que cette chanson est bien dans l’air du temps.

Le refrain, assez enfantin, a la particularité de bien se retenir. Je connais déjà plusieurs personnes non fans de l’Eurovision qui le fredonnent régulièrement.

Reste à savoir quel classement pourrait obtenir Twin Twin le 10 mai à minuit. Si la victoire n’est pas une option, si un top 10 est peu probable, je ne pense pas que Moustache se classera dans les dernières places. Nous avons ici une chanson plutôt rythmée et bon enfant. Face aux très nombreuses ballades de cette année, ça pourrait jouer en leur faveur.

 

Don’t forget the lyrics

Quelque chose me manque mais quoi ? 
Je veux ci, je veux ça
Quand j’dors j’fais des rêves en dollars
Tous les jours j’ai un nouveau costard
Chez moi tout est neuf tout est beau
Le monde pleure derrière mes rideaux 
J’m’en fous j’habite au dernier étage
J’connais même pas ma femme de ménage

Il y a du cuir dans ma voiture
L’odeur de mon parfum me rassure
Je n’aime pas montrer mes émotions 
A la salle de musculation
Je soulève quelques poids et haltères
Mon corps est une machine de guerre
J’ai tout ce qu’on rêverait d’avoir
J’ai peut-être tout c’est vrai 

Mais moi j’voulais une moustache 
Une moustache, une moustache
I wanna have a moustache
a moustache, a moustache
quiero un bigote

Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas
Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas
Je veux ci, je veux ça
C’est comme ci, c’est comme ça
Je veux ci, je veux ça
C’est comme ci, c’est comme ça
Il y a toujours un truc que j’ai pas

Alors j’en rajoute encore
Des tonnes de choses derrière mes placards
J’ai des amis quand même
Et même des amis qui m’aiment
J’me dis j’ai tout pour plaire, j’ai tout pour
J’ai le monde à mes pieds c’est fou
J’ai tout ce qu’on rêverait d’avoir
J’ai peut-être tout c’est vrai

Mais moi j’voulais une moustache
Une moustache, une moustache
I wanna have a moustache
a moustache, a moustache
quiero un bigote

Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas
Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas

J’donnerais tout ce que j’ai 
Contre une moustache
Maintenant je sais, c’que j’veux c’est
Une moustache
J’pourrais tout laisser, tout donner
pour une moustache
J’ai peut-être tout c’est vrai
Mais pas c’que j’voulais

Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas
Je veux ci, je veux ça,
Il y en a jamais assez pour moi
C’est comme ci, c’est comme ça,
Il y a toujours un truc que j’ai pas

Mais moi j’voulais une moustache

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La tendance musicale en France[/pullquote]

Si l’on jette un oeil sur le classement officiel des ventes de disques en France (le fameux Top 50) de la semaine dernière, on s’aperçoit que très peu de titres français sont classés dans les dix premiers. Pharrell Williams est numéro 1 depuis… seize semaines (quand on aime on ne compte pas), suivi par Clean Bandit. En fait, il n’y a que deux artistes français classé dans le top 10. Klingande, un artiste français qui a l’habitude chanter en… suédois ! Et Indila, qui était troisième la semaine dernière avec Dernière Danse, après avoir passé huit semaines consécutives à la seconde place. Cette chanson a la particularité d’avoir été numéro 1 en Grèce.

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je pense que la plupart des francophones n’aiment pas « Moustache » car ils comprennent bien évidemment les paroles, ce qui ne sera pas le cas du téléspectateur qui vote depuis la Grèce, en Finlande ou encore en Ukraine.

    Ce qui plaît, c’est le rythme de la chanson, ça bouge, c’est vivant et on retient immédiatement le refrain. L’ensemble est plutôt festif et effectivement c’est tout à fait dans l’air du temps.

    C’est pourquoi, moi aussi, je pense que la France fera malgré tout, un bon résultat à Copenhague grâce au Twin Twin.

    Moi je ne suis pas fan de cette chanson alors que j’adore Stomae, mais il n’y a aucune comparaison possible, si ce n’est que le début de la chanson.

    Un élément très intéressant et plutôt positif pour la France est que les fans de Escnation,com qui votent depuis toute l’Europe, et même du Brésil et d’Australie classent la France en 4ème position de la finale du 10 mai prochain, juste devant l’Arménie.

    Comme quoi la chanson plaît beaucoup à un niveau international.

    Après il va falloir faire attention aux jurys qui peuvent faire changer les choses en défaveur des Twin Twin ou pas !

    En conclusion, ne vous inquiétez plus, que vous aimiez ou pas cette chanson, car la France risque bien de faire le meilleur résultat depuis quelques années et puis ce n’est pas le cas, ce ne sera pas la fin du monde, au pire, on se fera tous laisser pousser une moustache !!!

  2. Fais pas ci, fais pas ca, tralali… et tralala…
    Top 10!!!!! vous revez!!!! RV le 10 mai, plutôt entre 20 et 25, oui. Angun, il y a 2 ans ou Amandine l’an dernier, c’était beaucoup mieux.

  3. C’est insupportable ! Vraiment je ne trouve absolument rien de positif, arrangements, voix… rien ! Bien sûr c’est festif, ce le sera peut-être pour les non francophones, ce le sera pour ceux qui ne connaissent pas Stromae pour entendre l’influence, ceux qui ont eu la chance de ne pas subir « Dur dur d’être bébé ». Y’en a même pas un dans ce trio qui a une once de charisme pour éventuellement réveiller les hormones naissantes d’une pisseuse. On ne fait absolument rien pour attirer l’attention. Je ne peux pas les imaginer ailleurs que chantant dans une cave de MJC de Vazy-en-Brouette. Y’a des pays qui aiment bien…. faudra quand même voir ce que ça donne en live, suffit pas de porter des fringues fluos pour réveiller les bons souvenirs des quarantenaires. Je ne peux m’empêcher de penser aux Jedwards, aux mamies russes, y’avait quand même un truc en plus qui a fait que…. J’ai même pas envie de me dire « attends d’ voir », je n’y crois absolument pas. Je n’en veux pas à ce groupe que je trouve pas assez mûr, j’en veux à France Télévision, j’ai honte de ce manque de respect pour l’Eurovision. On dit qu’il ne faut jamais dire jamais, peut-être qu’un jour je vais me pavaner devant un album de Twin Twin de la même manière que je vénère le « Racine carrée » du GRAND Stromae. Je n’approuve pas ce choix de France Télévision qui fait tout pour qu’on aille droit dans l’mur au détriment de ce trio qui n’est qu’un pantin. Et s’il se ramasse, France Télévision lui dira : « si les journalistes vous interrogent, dites leur que c’est à cause des votes géopolitiques » ! Bon courage à Twin Twin, après tout, ils n’ont sans doute rien à perdre. Le rêve est permis, y’a un couple de canards qui a gagné en 2011, c’était superbe en version studio mais la volaille était de sortie en live !

    Et chapeau bas à l’auteur de cet article, toujours respectueux de l’évènement mais qui ose dire quand il n’aime pas. Même si ce PS ne concerne pas forcément cet article sur la participation de la France, j’avais envie d’en faire mention parce que c’est dans cet état d’esprit, que moi-même, je commente. J’apprécie ma liberté mais si je me retrouvais à gérer un blog ou un site dédié à l’Eurovision, je crois que j’irais dans ce sens-là, j’irais de la même manière : du respect en se permettant de donner son avis, qu’il soit objectif ou subjectif, en argumentant, en osant le faire, en acceptant le point de vue des autres, en invitant à le donner. Je n’ai pas vu ça ailleurs, c’est ce qui fait que j’apprécie cet endroit. Ça fait plusieurs années que je lis, c’est la première année que je participe autant et c’est un réel plaisir. Merci !

    PS2 : j’aime aussi les interventions de Nico dont les oreilles ne sont pas à jeter et c’est tellement appréciable !!!

    1. Merci pour les compliments, Mimi2. Et pour ta participation active dans les commentaires 🙂
      Ici, c’est en effet la liberté totale et le respect des goûts de chacun qui priment. Je pars toujours du principe qu’une chanson, quelle qu’elle soit, est perçue différemment par les auditeurs. Tout est une question de goût, de sensibilité.
      Ce blog est fait pour que tout le monde s’y sent à l’aise. En lisant tes messages, j’ai comme l’impression que c’est réussi 🙂

  4. Merci Mimi2 pour le compliment, ça fait plaisir ! Et arrête de t’insurger contre France Télévisions, du moins la responsable des divertissement qui ne s’intéresse pas beaucoup à l’Eurovision et considère que ce concours n’est qu’une grande farce ! et ne le prend pas au sérieux. Il y avait de la daube au menu et le public français a fait son choix en limitant sans doute les dégâts.

    Quoi que je pense que Joanna aurait pu faire un bon résultat avec sa chanson  » Ma liberté  »

    Je peux comprendre ta réaction et ta colère mais ce n’est vraiment pas la peine d’avoir honte, sinon ce n’est une moustache que tu vas avoir mais des cheveux blancs .. Mdr..

    Comme dit, keep cool and smile et garde toute ton énergie et ton enthousiasme pour tes chansons favorites !

    Tu sais, il y un dicton que j’aime beaucoup et qui résume la situation, On peut emmener un cheval au bord d’une rivière mais on ne pas l’obliger à boire !

  5. Aurélien qui intervient sur Facebook a tout à fait raison, je l’avais d’ailleurs déjà dit ici, avec Indila, la France aurait pu avoir beaucoup de succès à l’Eurovision, cette jeune artiste a beaucoup de talent et un univers musical très plaisant et accessible.

    Sauf que voilà, elle ne va pas aller au casse pipe alors qu’elle cartonne un peu partout, on revient de plus à l’image que la France a de l’Eurovision ! Bref, j’aime beaucoup sa dernière chanson  » Tourner dans le vide  » qui aura le même succès que  » Dernière danse  » à mon avis.

    http://youtu.be/F3wpq-i150c

  6. Tu as parfaitement raison, je vais essayer de keeper cool et de smiler. Ça me désole de montrer du médiocre aux pays étrangers alors qu’on a tant de bons artistes sans que ce soit forcément des pointures. Je n’ sais pas m’exprimer sans passion…. souvent Arlette Laguiller me possède… mdr !!! Comme Balavoine, je m’emporte pour ce qui m’importe ! Sur ce je file acheter une coloration au cas où je me mémériserais avant l’heure 😉

  7. Bonjour,

    Là où je ne suis pas d’accord, c’est quand tu affirmes qu’il y a beaucoup de ballades cette année. Car… c’est faux !!!

    L’an dernier, ballade et pop étaient les deux styles les plus représentés (quinze chansons par style, soit 38,5% chacun). On comptait également trois chansons dance, trois rocks, une chanson hip hop, un ska et une chanson éthno-rock.

    Cette année, la ballade connaît un net retrait avec seulement dix chansons sur trente-sept (27%) : Albanie, Arménie (même si la fin de la chanson s’apparente à un dubstep), Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Espagne, Monténégro, Norvège, Saint-Marin et Suède. On notera la présence de sonorités folkloriques locales dans les chansons azerbaïjannaise et monténégrine.

    Le genre musicale le plus représenté est la pop (et ses nuances) avec dix-sept chansons, soit 45;9% : Biélorussie, Danemark (swing), Estonie, Finlande (pop rock), France (mais teintée d’électro), Grèce (électro pop), Hongrie, Irlande (pop celtique), Italie (pop rock), Lituanie (pop rock), Macédoine, Moldavie, Roumanie, Royaume-Uni (pop rock), Russie, Slovénie et Ukraine.

    La chanson folk compte cinq représentants (13,5%) : Allemagne (néo folk), Lettonie, Malte, Pays-Bas (country) et Suisse.

    C’est donc peu dire que les autres styles sont sous-représentés :
    – dance : Portugal,
    – rock : Israël (soft rock),
    – hip hop : Pologne (teintée de rythmes slaves),
    – ska/punk : Islande.

    Enfin, cette année, nous avons un O.M.N.I., objet musical non identifié : la chanson de la Géorgie. The Shin est un groupe de jazz et Mariko Ebralidze a acquis sa popularité comme chanteuse de jazz. Mais « Three Minutes to Earth » n’est pas a proprement parlé du jazz. Néanmoins, du point de vue de la technique musicale, la richesse et la complexité du jazz sont aujourd’hui telles qu’il est difficile de décrire précisément ce qui le caractérise. Le jazz comprend une grande variété de sous-types, comme traditionnel, be-bop, fusion, free-jazz, etc. D’après Travis Jackson, le jazz peut être défini d’une façon plus « ouverte », en disant que le jazz est une musique qui inclut souvent des qualités comme le swing, l’improvisation, l’interaction en groupe, le développement d’une voix individuelle comme artiste et qui est ouverte aux diverses possibilités musicales. En ce sens la chanson géorgienne peut être classée dans le jazz…

    Voilà !!!!

    😉

    1. Merci pour cette très bonne analyse, avec pourcentages à l’appui. Je m’incline 🙂

      1. Merci ! ;:

  8. et 0 % de duo ! Me trompe-je ?

    1. Trente-sept femmes ont remporté, en solo, le Concours Eurovision de la Chanson. De Lyss Assia à Lena en passant par Marie Myriam, Carola, Marija Serifovic ou Helena, les femmes constituent la meilleure des formules pour remporter le concours. C’est d’ailleurs une femme, Emmelie de Forest, qui détient le trophée.

      Cette année, quinze pays (dix-neuf en 2009, quatorze en 2010, dix-neuf en 2011, vingt et un en 2012 et seize en 2013) placent leurs espoirs dans les mains d’une femme. La force féminine se multiplie même pour l’Allemagne avec un trio, choix qui ne fut jamais payant et la Russie avec un duo et de surcroit des jumelles. Le seul groupe composé de plusieurs femmes à avoir gagner fut les Bobbysocks (un duo) en 1985. Les femmes gagnent mais seules… Au total, ce sont donc dix sept pays (46% contre 44% en 2013, 52% en 2012 et 47%en 2011) qui concourront à Malmö avec tous les atours de la féminité.

      Ils sont tout de même neuf hommes à avoir inscrit leur nom au palmarès du concours. C’est bien un homme qui est le seul à avoir remporté deux fois l’épreuve (Johnny Logan pour l’Irlande en 1980 et 1987) et, avant Lena en 2010, deux hommes avaient remporté le titre (Dima Bilan puis Alexander Rybak). Rybak détient d’ailleurs le meilleur score de tous les temps. Le potentiel masculin n’est donc pas nul.

      A Copenhague, seulement neuf pays (dix en 2013, douze pays en 2012, neuf en 2011 et douze en 2010) placeront leurs espoirs dans les mains d’un homme… Le choix masculin se conjuguera cette année à trois pour la France et la Grèce, à quatre pour l’Islande et à cinq pour la Finlande. Pourtant, deux hommes ensemble, ça marche (Harrington et McGettigan en 1994, les frères Olsen en 2000, Panar et Brenton en 2001). En revanche, au-delà de deux, le choix masculin est moins payant (deux victoires : les trois suédois d’Herreys en 1984 et Lordi en 2006). Au total, ce sont donc treize pays (35% contre 41% en 2013, 41% en 2012 et 44% en 2011) qui participent à Copenhague avec les attraits de la virilité.

      La réconciliation entre hommes et femmes a conduit à neuf victoires dans l’histoire du Concours, dont sept attribuées à des groupes mixtes dont ABBA (pour la Suède en 1974) est le plus mythique. Le dernier exemple est un duo mixte (Ell & Nikki), vainqueurs en 2011.

      Cette année, sept pays (six en 2013, trois en 2012, quatre en 2011) miseront sur un groupe mixte. Trois pays, les Pays-Bas, la Pologne et la Roumanie, tenteront le duo homme-femme (trois en 2013, un en 2012 et 2011 et deux en 2010), un choix qui ne fut payant que deux fois il y a… 50 ans (Danemark en 1963) et donc, en 2011. Malte présentera une formation composée de cinq hommes et une femme, la Géorgie de quatre hommes et une femme, la Lettonie de trois hommes et une femme, et l’Irlande de quatre femmes et deux hommes. Au total, ce sont donc sept pays (19% contre 15% en 2013, 7% en 2012 et 9% en 2011) qui opteront à Copenhague pour la mixité.

      Voilà !!!

  9. Je peux le faire aussi pour les langues !!!!

    L’anglais n’est la langue officielle que de trois des trente sept pays participants (Royaume-Uni, Irlande et Malte). Ils seront cependant vingt-neuf (vingt-six en 2009, vingt-trois en 2010, vingt-sept en 2011, vingt-cinq en 2012, vingt-deux en 2013) à offrir à l’Europe une chanson entièrement en anglais et même trente-trois (trente en 2009, vingt-cinq en 2010, trente-cinq en 2011, vingt-neuf en 2012, vingt-quatre en 2013) à utiliser au moins en partie la langue de Shakespeare. La faible utilisation du letton dans la chanson de la Lettonie ne permet pas de la ranger dans les chansons mixtes…

    Ils seront seulement quatre (dix en 2009, quatorze en 2010, huit en 2011, onze en 2012, quinze en 2013) à ne pas s’aligner sur ce modèle et rester fidèles à une de leurs langues nationales : France (la phrase en anglais et celle en espagnol sont anecdotiques), Italie, Monténégro et Portugal.

    La chanson « mixte » se donc fait rare cette année avec seulement quatre pays (neuf en 2009, deux en 2011, huit en 2011, quatre en 2012, deux en 2013) ayant choisi cette option. Dans ce cas, l’anglais n’est pas la langue majoritaire (Pologne), soit il l’est (Espagne, Israël, Slovénie).

    Dans ce Concours anglophone, qu’en est-il du français, langue officielle de l’UER au même titre que l’anglais ? Seule la France apportera sa contribution à la francophonie ! De plus, comme depuis deux ans, on peut à nouveau saluer le site « eurovision.tv » qui propose une version française (avec plus ou moins de bonheur dans la traduction) de quasiment toutes les chansons candidates.

    Néanmoins, on réentendra sur la scène de Copenhague un chanson entièrement en portugais (la dernière fois date de 2011).

    En revanche, cette année on n’entendra pas de néerlandais (dernière fois en 2010), allemand (2007), danois (1997), suédois (2012), norvégien (2006), finnois (2010), slovène (2012), maltais (1972), irlandais (1972), arabe (2009), lituanien (2001), russe (2009), letton (2004), ukrainien (2009), arménien (2009), azerbaïdjanais (2012), géorgien (2012), de language inventé (2008), d’islandais (2013), de grec (2013), de serbe (2013), de macédonien (2013), de romani (2013), de roumain (2013), d’estonien (2013), de hongrois (2013), de croate (2013) ou de bulgare (2013).

    Aucune nouvelle langue ne fait son apparition cette année.

  10. Que de statistiques!!!!, mais Mishko, tu est une encyclopedie de l’eurovision!!!!

    • MrGreen on 10 avril 2014 at 18:05
    • Répondre

    Les pays ont tort de vouloir tous chanter en anglais, certes c’est l

      • MrGreen on 10 avril 2014 at 18:09
      • Répondre

      bug :/

      certes c’est la 2e langue la plus parlée au monde, mais je trouve que souvent quand ils y mettent du leur, les chansons non anglicisées sont vraiment bonnes (moj svijet cette année, la serbie en 2012, l’italie…)
      Bon après de mon point de vue, il y a certaines langues qui ne sont clairement pas belles pour être chantées comme l’allemand et les langues qui s’en rapprochent, mais ça reste un point de vue personnel.
      Enfin, quand on voit que l’Espagne a envoyé une chanson avec une part d’anglais, c’est triste car l’espagnol est tellement une belle langue…

  11. Mouai 🙁 trop d’anglais 🙁 C’est la mondialisation ça 😉 Un de ces jours la Chine va participer, et puis les européens commanderont des chansons « Eurovision » à la Chine qui nous enverra des chansons discount 🙂

    Mon kiff c’est quand l’Ex-Yougoslavie chante dans la langue de son pays. J’aime bien aussi l’Hébreu.

    Je trouve que cette année la France aurait dû se démarquer avec une langue peu courante : la langue des signes 🙂 En changeant l’texte bien sûr 🙂 Rhaaaaaa mais qu’est-ce qu’elle est méchante celle-làààààà !!!! Je soooors !

    • Olivier on 12 avril 2014 at 10:04
    • Répondre

    En entendant ce truc, je me pose simplement la question : quand Stromae et … Jordi vont-ils déposer plainte pour plagiat? Car clairement il y a plagiat manifeste!!! Les Européens ne sont pas dupes … Vous, Français, vous avez bcp de chance d’être d’office en finale. France tv a-t-elle l’envie et les moyens de se payer un ESC? Là est la question!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :