Ces deux premiers mois de l’année sont marqués pour notre plus grand plaisir par la découverte successive des chansons des pays qui participeront à la prochaine édition de l’Eurovision à Tel Aviv. Un bon moyen de nous préparer et d’aiguiser notre curiosité qui s’inscrit déjà par passablement de déceptions mais fort heureusement aussi par quelques belles surprises et cela va encore durer quelques semaine, car nous le savons, le meilleur est très souvent pour la fin.

Alors pour ne pas perdre totalement espoir et afin de faire une petite parenthèse, j’ai voulu remettre le couvert avec cette rubrique que la plupart d’entre vous aviez beaucoup appréciée l’année dernière, Elle nous permet de revivre de grands moments pour la plupart d’entre-nous mais aussi pour certains lecteurs de ce site, de découvrir des chansons qui ont marqué le concours et les esprits depuis de nombreuses années. Ces chansons ont aussi été interprétés dans plusieurs langues et traduites dans des versions différentes avec plus ou moins de réussite.

Aujourd’hui, j’aimerais revenir près de 45 ans en arrière, grâce à une chanson qui a fait le tour du monde et qui est certainement le plus gros succès depuis que l’Eurovision existe.

Il s’agit d’un véritable tube planétaire ” Waterloo”, un titre Pop-Rock et plutôt glamour que nos amis suédois ont proposés en 1974 pour défendre leurs couleurs avec un groupe encore totalement inconnu à cette époque.qui est devenu mythique avec les années. Il s’agit bien sûr de ABBA, qui a fait une carrière monumentale grâce à des chansons très populaires et addictives

Ils sont aussi les précurseurs des années du Disco, de véritables icônes de ce style de musique que l’on peut considérer de nos jours comme étant devenu intemporel.

Depuis cette première victoire, la Suède est devenue le pays de l’Eurovision, une référence absolue qui reste tout de même controversée. Une forme de marque de fabrique qui perdure avec le temps. Grâce à la ferveur et l’enthousiasme de son peuple, cet événement fait désormais parti intégrante de son ADN, de sa culture et de ses incontournables traditions,

La Suède participe donc depuis 1958 et a manqué trois éditions du concours : en 1963, 1970 et 1976. En 1964, il y eut une grève des artistes qui empêcha l’organisation du Melodiefestivalen, la traditionnelle sélection nationale suédoise. Le pays diffusa cependant le concours et revint l’année suivante. En 1970 le pays décida de s’abstenir, mécontent du résultat de l’édition 1969 et du système de vote en usage Enfin, en 1976 une vive polémique éclata dans l’opinion publique suédoise sur la participation du pays à l’Eurovision. Il y eut plusieurs manifestations d’opposition au concours, jugé trop commercial. De plus, la télévision publique suédoise estima n’avoir plus les moyens d’organiser une nouvelle édition, en cas de victoire du pays. La Suède se retira alors.

Depuis l’instauration des demi-finales, en 2004 la ce pays n’a manqué qu’une seule finale du concours en 2010.

Abba est une formation musicale suédoise fondée à Stockholm en novembre 1970 par Agnetha FältskogBenny Andersson, Björn Ulvaeus et Anni-Frid Lyngstad (dite Frida), qui a vendu plus de 400 milLions de formats musicaux (2008).

Icône des années disco,Abba (dont le nom est formé des initiales d’Agnetha, Bjorn, Benny et Anni-Frid) a vendu plus de 300 milLions de disques dans le monde.

Anni-Frid Synni Lyngstad (dite Frida née le 15 novembre 1945 à Ballangen en Norvège).
A 13 ans, elle se produit au sein d’un orchestre et chante déjà dans des night-clubs très “adultes”.
En 1967, elle gagne un radio-crochet.

Elle lâche le mari et les enfants pour une carrière qui ne décolle pourtant pas vraiment jusqu’à sa rencontre avec Göran Bror Benny Andersson (dit Benny, né le 16 décembre 1946 à Stochholm en Suède).
Toute la famille du jeune homme est musicienne.

Il quitte l’école à 15 ans et vit de petits jobs avant de devenir l’organiste d’un groupe. Son coup de foudre pour Fridasonne aussi le glas de sa relation avec la mère de ses deux enfants tandis que sa rencontre avec Björn Christian Ulvaeus(né le 25 avril 1945 à Göteborg en Suède) va marquer sa carrière.

La formation d’ Abba

Björn reçoit sa première guitare à 11 ans mais poursuivra quand même ses études de droit pour fAIRe plaisir à sa famille.
Avec trois amis, il fonde un groupe, ce qui lui vaut d’être remarqué par un producteur suédois de légende,

Stig Andreson. C’est en participant à une émission de télévision qu’il rencontre Agnetha, Ase Fältskog (née le 5 avril 1950 à Jönköping en Suède). Leur relation ne sera pas que professionnelle.

Agnetha chante dans des galas dès son plus jeune âge avant de s’essayer à l’écriture et à la composition. Elle travaille comme standardiste le jour et chante tous les soirs dans des night-clubs. Cela finit par payer et elle monte dans les hit-parades. Son histoire d’amour avec Björn est qualifiée de “romance pop” par la presse : la légende d’Abba commence !

Waterloo, première victoire d’ Abba

En 1970, les deux couples partent en vacances ensemble et apprennent à mieux se connaître.
Dans les mois qui suivent, ils se mettent à composer les uns pour les autres, à fAIRe des duos jusqu’à “People Need Love“, la première chanson du groupe Björn & Benny Agnetha & Anni-Frid.

Avec l’autorisation d’une marque de conserves de harengs qui porte déjà ce nom, ils choisissent Abba , constitué de leurs quatre initiales (le prénom complet de Frida étant en fait Anni-Frid) !

Totalement glam rock, “Waterloo” est un énorme hit avec lequel ils remportent le concours 1974 de l’Eurovision. C’est la première victoire de la Suède !

Il leur faut maintenant prouver qu’ils peuvent s’inscrire dans la durée : “I do, I do, I do” et “Mamma mia” en sont l’éclatante démonstration.

Agnetha et Anni-Frid enregistrent chacune un album solo, lançant les premières rumeurs (qui ne cesseront jamais) sur la dissolution du groupe.

De “Mamma mia” à “Dancing Queen “

Le mariage du roi Carl XVI Gustav de Suède leur donne l’occasion d’interpréter leur nouveau hit “Dancing Queen ” bientôt suivi par “Money, Money, Money“. Avec “Knowing Me, Knowing You“, c’est même une véritable Abba mania qui déferle sur la planète !
Les tournées se suivent et le groupe prend juste le temps de fAIRe une pause pour permettre à Agnetha d’acco Cher d’un petit Christian Peter et pour Anni-Frid de retrouver son père allemand qu’elle croyait mort.

Les couples se séparent… avant le groupe

Peu après, Björn et Agnetha choisissent de se séparer… tout en prenant soin de préciser que le groupe, lui, continue comme si de rien n’était. Et de fait, après un petit passage à vide,Abba continue d’électriser les foules avec “Does Your Mother Know” ou “Gimme ! Gimme ! Gimme !“.

Voilà maintenant près de 10 ans que nos quatre héros chantent ensemble et ils ont vendu presque autant de disques que The Beatles . Ils semblent d’abord bien entamer leur seconde décennie : “Winner Takes it All” devient ainsi un de leurs plus grands succès. Pourtant Benny et Frida divorcent à leur tour et l’enthousiasme général semble marquer le pas.

Comédies musicales, cinéma… Abba est une légende

En 1982, dans le final du clip de “Under Attack“, ils s’éloignent chacun dans une direction différente et c’est justement bien la fin d’ Abba .
Si aujourd’hui Frida et Agnetha vivent retirées du showbiz, Benny et Björn composent toujours pour d’autres.
Ils ont aussi été bien impliqués dans les comédies musicales tirées de leurs chansons (“Abba cadabra”, “Chess” et “Mamma Mia“). Les films utilisant leur musique (“Priscilla, “Folle du Désert“, “Muriel” et plus récemment “Mamma mia !“) sont légion : la légende continue.

Voici leur prestation en direct lors du concours en 1974, en direct de Brighton

la vidéo officielle !

la version originale, en suédois interprétée lors du Melodiefestivalen. Il faut dire qu’en 1973, l’UER décide de mettre fin à l’obligation de chanter dans une langue nationale à l’Eurovision, c’est pourquoi le groupe ABBA avait interprété son tire victorieux en anglais !



La version française !

Et enfin, la version allemande !

Ce groupe enchaîne les succès durant plusieurs années, voici quelques chansons, de vrais coups de coeur issus de leur riche répertoire.

1974, c’est très loin et peut-être que vous aimeriez revoir ou découvrir cette édition haute en couleurs !

il existe d’autres versions de la chanson “Waterloo” qui a été souvent reprise en plusieurs langues à travers le monde entier, néanmoins, j’aimerais bien connaître votre avis parmi les versions proposées, quelle est votre préférée ?

De plus, j’aimerais également savoir ce que vous pensez de cette chanson. d’après vous, est-ce qu’un tel titre avec une orchestration beaucoup plus dans l’air du temps pourrait encore avoir des chances de gagner le Grand Trophée de nos jours ?


Merci pour vos nombreux commentaires ainsi que pour votre fidélité !


N I C O