TH00006_11Après la folle soirée d’hier, les répétitions reprennent leurs droits pour nous dire que l’Eurovision 2015 n’a fait que commencer. Ce matin, dès 10h00, les sept pays qualifiés d’office pour la finale de samedi ont eut leur deuxième et dernière répétition individuelle. 20 minutes par participants, pour régler les derniers détails avant les répétitions générales qui, pour eux, débuteront vendredi après-midi.

ITALIE

Pas de changement par rapport à la première répétition. On retrouve toujours les statuts en fond d’écran, la fumée qui se disperse pendant l’envolée de la chanson et le changement de couleur vers la fin. Un joli décor, mais le plus impressionnant reste tout de même les trois chanteurs et leur puissance vocale qui font de “Grande Amore” une grande chanson qui nous donne des frissons et qui serait bien capable de grimper très haut dans le classement. C’est clairement un prétendant à la victoire.

Passage en finale : 2ème partie 

AUTRICHE

Décor très minimaliste pour l’Autriche, très statique également avec des spots de lumière bleu, qui virent à l’orange vers la fin. Pas d’animation LED. Ce décor se marie bien avec la chanson, mais on est quand même un peu déçus, espérant tout de même un petit plus de la part d’ÖRF pour “animer” la chanson (image d’un coucher de soleil ou quelque chose dans le genre). Reste que la chanson, très radio-friendly, est très jolie et magnifiquement interprétée par un groupe au look très années 70.

Passage en finale : 14ème place

ESPAGNE

Edurne dispose d’un arrière plan LED très jolie, ce qui est un plus. Ensuite, elle a changé de robe sous sa cape rouge, troquant sa robe légère en argent de la première répétition pour une robe longue et échancrée couleur or. Ca lui va franchement beaucoup mieux. L’Espagne possède une bonne chanson, mais la mise en scène (dont une partie qui semble inspirée par le malheureux incident de Madonna aux Brit Awards) reste trop théâtral pour une chanson qui n’avait pas besoin de tant d’artifices.

Passage en finale : 2ème partie

ALLEMAGNE

Encore une jolie performance d’Anne Sophie qui se glisse dans un décor très générique “jamesbondien”. On pourrait presque s’attendre à voir l’agent secret sur l’écran dégainer son arme. La chanteuse est très classe dans un superbe costume noir, et elle fait moins arrogante que lors de la sélection nationale.

Passage en finale : 2ème partie

ROYAUME-UNI

Tous les problèmes techniques ont été réglés pour le Royaume-Uni qui présente un show décent, dans un décor malheureusement trop chargé. L’effet de lumière sur la chanteuse, je n’aime pas. Avec toutes les autres lumières sur le plateau, elle donne l’impression de faire partie du décor, ce qui n’est pas très sympa pour elle. C’est une chanson que j’aime bien, mais que je ne la vois malheureusement pas terminer dans la partie gauche du tableau samedi prochain.

Passage en finale : 1ère partie

FRANCE

Mais elle est là ! N’oublieeezz pas ! Ben on ne risque pas de l’oublier, Lisa Angell, tant elle a reçu de commentaires dithyrambiques de la part des journalistes et fans venus assister à sa répétition. “Magnifique”, “Euhméééézing”, “stunning”… bref, pas un seul commentaire négatif sur la prestation française. Et vous n’en trouverez non plus pas ici. Vocalement impeccable comme toujours, Lisa a changé de costume de scène, préférant une tenue noire plus sobre que celle qu’elle avait lors de la première répétition. Le décor est un des plus impressionnants de cette année.

Passage en finale : 1ère partie

AUSTRALIE

Toujours avec son chapeau sur la tête, Guy Sebastian parcours une grande ville qui défile en arrière plan. Les vrais réverbères se répercutent sur l’écran LED de façon à donner une impression de profondeur. Puissance dans la voix, fun sur la scène, tout fonctionne bien. L’Australie devrait faire un bon score samedi.

Passage en finale : 1ère partie

Guy Sebastien termine les répétitions individuelles de ce Concours Eurovision 2015. Il ne reste plus que des générales avant les deux grands directs de jeudi et samedi.