L’Euromonde se prépare à passer, comme chaque année, son Noël à Tirana. Tous les regards seront tournés vers le Palais des Congrès de la capitale albanaise. Mais les rumeurs, elles, ne connaissent aucune trêve des confiseurs et se moquent bien des saisons. La preuve cette semaine encore : les réseaux sociaux ont été pris d’une fièvre éruptive à l’égard de la Russie.

Certains Eurofans tenaient de source sûre que le nom du représentant russe pour Tel Aviv serait révélé le weekend dernier. Ce n’était plus une hypothèse, mais une certitude. La machine à rumeurs s’est aussitôt emballée, Twitter est entré en éruption… poussant la télévision russe à démentir ces allégations. Non, pas de candidat sous le sapin pour la Russie. Il nous faudra patienter jusqu’à la fin du mois de janvier, voire le début du mois de février.

Dans l’attente de cette révélation tant attendue, reprenons les noms avancés et voyons ce que vous en pensez !

SERGEY LAZAREV ?

Âgé de 35 ans, le représentant russe 2016 continue à susciter espoirs et attentes dans le chef des Eurofans. Il leur a laissé tant de bons souvenirs, les a tant marqués qu’ils souhaiteraient le voir revenir (avec ou sans mur virtuel) au Concours. Et pourquoi pas ? Sergey avait été plébiscité par les téléspectateurs européens à Stockholm et récolté plusieurs ovations lors de ses prestations. Sa troisième place n’a en rien ralenti sa carrière et le chanteur continue de voler de succès en succès. Son dernier single a été accueilli très favorablement par le public russe et la critique. Et puis il y a ce petit goût de revanche qui donnerait tout son piquant à un retour en fanfare…


[poll id=”1374″]

MANIZHA ?

Voilà une chanteuse qui ne manque pas de suite dans les idées ! Cela fait plusieurs mois que Manizha, âgée de 28 ans, mène une solide campagne en faveur de sa sélection pour l’Eurovision. La chanteuse, originaire du Tadjikistan, ne démord par de cette ambition et s’en ouvre publiquement à tous les médias qui ont la bonté de lui poser la question. Manizha a des arguments : son premier album, sorti en 2016, a été un succès et s’est fait remarquer par son audacieux mélange de sons traditionnels et contemporains. La sortie de son second opus, cette année, a été aussi bien accueillie. Plus encore : Manizha a déjà sa chanson prête pour le Concours. Il suffirait donc d’un signe de la télévision russe…

[poll id=”1375″]

OLGA BUZOVA ?

Âgée de 32 ans, Olga s’est avant tout fait connaître comme présentatrice et personnalité télévisée. Mais en 2016, elle décide de croquer à son tour la pomme musicale et de devenir chanteuse professionnelle. Après des débuts frileux, Olga finit par s’imposer et sort deux albums en 2017 et 2018. Elle est à présent une figure installée de la scène russe et bénéficie d’une large communauté de fans. Sa notoriété est à présent si avancée que des journalistes ont interrogé Philipp Kirkorov sur la possibilité qu’Olga soit retenue pour l’Eurovision. Le maître lui a conféré sa bénédiction, presque son adoubement. Presque. Mais il n’en fallait pas plus pour placer Olga dans le viseur de l’Euromonde.

[poll id=”1376″]

ALEXANDER PANAYOTOV ?

Âgé de 34 ans, Alexander a débuté sa carrière en 2002, en participant à la version russe de Popstars. Il y termine finaliste et rebondit en participant à la Nouvelle Star locale. Cela lui permet de signer un contrat et de multiplier les albums et les singles jusqu’à ce jour. Mais surtout Alexander est un multirécidiviste des sélections eurovisionesques. Nationales ou internes, russes ou ukrainiennes, il les a toutes parcourues, frôlant souvent la victoire ou la désignation, sans jamais les atteindre. Éternel deuxième, Alexander continue d’y croire et de mener campagne. L’an dernier, il avait envahi les médias russes, avec l’espoir d’enfin remporter la timbale. En vain. Cette année, le chanteur est plus que jamais décidé à grimper sur la scène du Concours. Et si son tour était arrivé ?

[poll id=”1377″]

DAN ROZIN ?

Âgé de 19 ans, Dan mène une carrière tambour battant. Il écrit, compose et interprète ses chansons, tout en tournant en parallèle pour le cinéma et en jouant dans des comédies musicales. Il s’est fait connaître du grand public, en participant à l’émission Success. Il ne remporte pas la victoire, mais s’envole à la place pour Broadway. Cette année, il a remporté le New Wave. Il est même le plus jeune vainqueur de l’histoire du festival. Du coup, certains Eurofans ont tracé le parallèle avec les DoReDos. Ceux-ci, suite à leur victoire de l’an dernier au New Wave, avaient tant charmé Philipp Kirkorov qu’il s’était associé avec le trio moldave pour l’Eurovision. Avec le succès que l’on sait… Alors ? Verrons-nous Dan Rozin représenter la Russie à Tel-Aviv, avec Philipp Kirokorov comme mentor ? La rumeur court depuis des mois à présent…

[poll id=”1378″]

DARYA ANTONYUK ?

Si ce n’est pas le premier, alors pourquoi pas la deuxième ? Darya a en effet terminé sur la deuxième marche du podium du New Wave 2018, juste derrière Dan. Âgée de 22 ans, Darya a lancé sa carrière en 2016, en remportant la version russe de The Voice. Depuis, la chanteuse se construit une carrière. Tout comme Alexander, elle a mené campagne pour représenter la Russie à Lisbonne, sans succès. Le New Wave lui a permis de renforcer sa crédibilité et de côtoyer, elle aussi, Philipp Kirkorov de près. Et si c’était elle qui décrochait le précieux sésame ? Certains Eurofans en sont convaincus : avec sa voix et son talent, la Russie effacerait les deux années noires qu’elle vient de connaître au Concours.

[poll id=”1379″]

(avec la collaboration de Pauly)