Tel Aviv 2019 : présentation du slogan

Les cerveaux chauffent à l’IPBC ! Le diffuseur-hôte du prochain Concours Eurovision a révélé aujourd’hui déjà le slogan de cette édition 2019 : Dare To Dream (Osez rêver).

L’annonce en a été faite par le superviseur exécutif du Concours, M. Jon Ola Sand, après une rencontre avec le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Selon M. Sand, ce slogan résume à merveille l’Eurovision, un événement mettant en avant l’inclusion, la diversité et l’unité.

Le slogan est également un appel aux artistes et futurs candidats : qu’ils osent rêver de remporter l’Eurovision, qu’ils montent sur la scène, qu’ils soient audacieux, qu’ils aient confiance en eux, qu’ils chantent devant le monde entier, qu’ils imitent Netta et ils réussiront et leur rêve aura valu la peine d’être vécu.

Le visuel qui accompagnera ce slogan sera, quant à lui, révélé à une date ultérieure.

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Dans ce monde livré au tumulte des passions, ce slogan résonne comme un apaisement. Sera-t-il suivi d’un écho ? J’espère de tout cœur que le prochain concours nous apporte d’heureuses découvertes et qu’il nous permette quelques heures durant, de faire de nos rêves une réalité …

    • steven on 28 octobre 2018 at 22:24
    • Répondre

    Osez rêver à une paix entre palestiniens et Israéliens !!! Bon on a dit pas de politique

    • Pascal on 29 octobre 2018 at 00:04
    • Répondre

    Certains slogans restent dans les mémoires (« Building bridges » par exemple), d’autres moins.

    Je m’attendais plutôt à quelque chose en rapport avec les origines, eu égard au sponsor principal de l’édition 2019 (une compagnie qui réalise des tests genealogiques)

    • Kris.B on 29 octobre 2018 at 01:41
    • Répondre

    Ça fait penser à « I have a dream » de Martin Luther King. Ça ne m’étonnerait qu’à moitié, qu’IPBC et les agences de com’ qui planchent autour du projet, n’est pas eu la fameuse phrase en tête. Je pense qu’on a eu pire et je cherche si on a eu mieux.
    Je retiens surtout le mot « osez ». Je compte sur le diffuseur israélien, ainsi que les responsables nationaux pour joindre le mot à l’acte…

    • Philipe Dubois-Blond on 29 octobre 2018 at 01:59
    • Répondre

    Ca me plait beaucoup ! on peut oser rêver qu’il y aura un avenir pour la population palestinienne avec celle d’Israël. qu’ils pourraient être inclus dans la nation ou avoir la leur, que les 2 côtés acceptent la diversité des peuples, qu’un esprit d’unité guérira le territoire divisé, bref la paix quoi. Si cet Eurovision pouvait aider à entrevoir ça j’en serai ravi.

    • marie on 29 octobre 2018 at 09:23
    • Répondre

    J’aime beaucoup, il correspond tout à fait avec l’eurovision et j’apprécie particulièrement le mot Oser.

  2. J’espère rêver a l’occasion de cette eurovision 2019…..Grèce ou Chypre….lol..

    Et les beaux Nikos ganos….et Maximilien Philipe pour la France

    ..
    Shayne ward et steps pour Angleterre…. Rêvons un peu lol….

    1. Osons rêver la victoire d’un pays francophone…

      1. Oui aussi la Belgique pour toi mon cher pauly…..et pour Nico….la suisse
        ……

        Et moi la grece …..soyons fou…lol…

        • Philipe Dubois-Blond on 30 octobre 2018 at 14:34
        • Répondre

        Ha je serai tellement heureux que la France gagne à Tlv, pour moi qui suis binational ce serait le rêve suprême 😉 .

  3. Pour certains en Israël ou ailleurs, le rêve se transforme en cauchemar. Qu’au moins ce rêve vive vraiment, et qu’il ne soit pas aussi trompeur que le rêve américain. Je ne veux pas être cynique, mais c’est un peu angélique quand même. Surtout de la part de M. Netanyahu…

      • Philipe Dubois-Blond on 30 octobre 2018 at 14:32
      • Répondre

      Je suis assez d’accord avec toi Francis, mais il ne faut pas oublier que Neta n’est pas le peuple. Il n’a pas été élu et réélu avec des majorités écrasantes. Après, il accepte tout pourvu que ça donne l’image qu’il veut du pays, mais dans ce cas de choix de slogan ça représente vraiment la pensée des citoyens 😉 . Je serai super content, si au lieu de boycotter, les pays aidaient Israël et la Palestine à faire un grand pas en avant par le biais du concours, mais bon je ne vis pas non plus chez les Bisounours.

  4. – Israël me surprend dans ce choix des mots et de la formule… Le pays a-t-il décidé de donner une meilleure image ? Déjà, les israéliens sont allés loin en  » osant  » Tel-Aviv et là, s’ils osent encore plus, je ne sais plus à quoi à m’attendre, mais après tout, tant mieux.

      • marie on 30 octobre 2018 at 08:37
      • Répondre

      Tu sais Zipo, en France, on donne une mauvaise image de ce pays (médias) mais c’est un pays libre au contraire de ses voisins où les femmes ne portent pas de voile, où il y a la gay pride, où on peut porter un bikini sur la plage etc…
      Certes, c’est un pays en « guerre » depuis son existence mais je préférerais un million de fois vivre dans ce pays qu’en Turquie par exemple. Alors, je pense qu’on est un peu trop sévère.

        • Philipe Dubois-Blond on 30 octobre 2018 at 14:24
        • Répondre

        Et je rajouterai Marie que dans la liberté d’être soi même, une femme en bikini peut être à côté d’une autre en burkini sans que cela ne fasse scandale dans la presse car c’est une chose normale. N’en déplaise à certains, Israël est un pays démocratique 😉 . Les médias français, ou autres, disent rarement que tout le monde est représenté au gouvernement que l’on soit juif, musulmans ou chrétiens, même si la majorité est juive.
        Pour répondre à Zipo, Israël reste un pays ouvert et tolérant de la part de la majorité des citoyens. Le pays est souvent accusé de « washing » quelque chose, mais c’est un pays où les gens sont gais et vivants, ils vivent chaque instant comme si c’était le dernier, ils transforment la peur quotidienne par la joie de vivre. Donc le choix du slogan n’a rien d’étonnant ^^.

          • marie on 30 octobre 2018 at 19:23
          • Répondre

          Sexe féminin oblige, je ne partage pas les choses qui peuvent paraître normales pour certains. Je reste sur mon bikini 🙂 🙂 🙂 même si je me mets toujours un maillot 1 pièce XD!C’est+ sexy, ah! ah!

            • Philipe Dubois-Blond on 31 octobre 2018 at 13:55

            Et tu as raison que c’est plus sexy 😉 ! mais je ne disais pas ça pour en faire une comparaison, juste pour préciser qu’en Israël il y a bien plus de choses acquises que la presse ne le décrit dans les médias européens. Bon après midi ^^.

    • YoannB on 30 octobre 2018 at 06:35
    • Répondre

    Ca renvoie toujours plus à l’imaginaire que All Aboard! ^^
    Ce n’est pas l’Eurovision qui changera les choses, soyons réalistes, mais si aux moins les habitants du pays (quels qu’ils soient) peuvent rêver à changer l’image qu’ils renvoient sur la scène internationale, je pense qu’il y aura déjà beaucoup de joie. C’est ce qu’ont fait des artistes comme Netta dans une certaine mesure, mais surtout Dana Internationale à mon sens.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :