Ce n’est pas une découverte pour moi et probablement peut-être pas non plus pour vous qui avez certainement déjà entendu cet artiste chanter, notamment en France, lors de diverses éditions de la Nouvelle Star ces dernières années.

C’est pourquoi, j’ai souhaité mettre en lumière ce bel artiste suisse dans ma rubrique ” Swiss Music Portal” .

Paul Plexi, de son vrai nom Patrick Rouiller, est un auteur-compositeur-interprète suisse francophone, né le 18 septembre 1988 à Vuisternens-devant-Romont dans le canton de Fribourg. Il a remporté la 12ᵉ édition du télécrochet “Nouvelle Star” en 2016,

À l’âge de six ans il commence la musique par l’apprentissage de la flûte puis de la trompette dans la fanfare de son village. C’est à neuf ans qu’un de ses professeurs remarque chez lui un talent de chanteur et l’encourage à prendre des cours de chant. Formé dans un premier temps par le chanteur lyrique Michel Kuhn, il acquiert une bonne technique de chant jusqu’à sa période de mue où il décide de commencer la guitare.

Il fait, à l’âge de seize ans, sa première apparition dans le télécrochet Nouvelle Star en obtenant l’unanimité du jury en interprétant Amsterdam de Jacques Brel. Sélectionné jusqu’à la dernière épreuve du théâtre, il est éliminé juste avant les primes.

À la suite de cette élimination, il quitte l’école. Passionné de cyclisme, il fait une formation de mécanicien deux roues tout en continuant à faire de la musique en parallèle,

En 2013, il rencontre le guitariste de jazz Francis Coletta qui devient son professeur de guitare. Convaincu par son potentiel, il le prend sous son aile et l’aide à enregistrer ses premières démos dans son studio. Il participe à The Voice of Switzerland la même année et intègre l’équipe de Stress après que les quatre juges se soient retournés. Il est éliminé face à Ella Ronen lors des battles.

En 2014, il fait son retour dans l’émission Nouvelle Star dix ans après sa première tentative. Il se fait vite remarquer et accède aux phases finales des sélections pour accéder aux primes. Il doit malheureusement renoncer à sa participation à la dernière épreuve de qualification préférant participer à la Montreux Jazz Academy

Il fait partie des dix chanteurs sélectionnés à travers le monde pour participer au Shure Montreux Jazz Voice Contest. Il y remporte le prix du public UBS, ce qui lui permet d’intégrer la Montreux Jazz Academy durant l’automne 2014.

Cette expérience unique lui permet de travailler avec les artistes suivants :  Patti Austin, Erik Truffaz, Charles Lloyd et Bugge Wesseltoftee en 2016, il fait son retour dans la douzième saison de l’émission Nouvelle Star en utilisant son vrai prénom : Patrick. Après ses premières participations, il s’impose dans le télécrochet comme l’un des favoris. Il revisite des standards de la chanson française comme Ces petits riens de Serge Gainsbourg et émeut aux larmes la chanteuse Élodie Frégé, membre du jury. Il remporte cette édition le 3 mai 2016,

À la suite de cette victoire, Paul Plexi signe un contrat avec le label Polydor (Universal Music), qui y met fin début 2017,

En effet,  le grand gagnant devait être digne d’une nouvelle star en se soumettant aux exigences et aux enjeux commerciaux que sa maison disque avait prévu.  Paul ne souhaite pas être formaté et décide de garder sa propre identité qui correspond  à son univers et à sa sensibilité, Il propose des chansons qui ne sont pas retenues,car jugées trop plates et pas suffisamment “bankable” pour Universal Music.

Choqué et blessé par l’ irrespect de sa propre intégrité, Il s’exprime dans la presse et dans les médias en parlant d’arnaque et met en garde les futurs candidats de la Nouvelle Star afin de leur éviter de faire se faire exploiter et encore moins de servir de pompe à fric.  Sa maison de disque outrée par ses propos met fin de manière brutale à son contrat.

Depuis, il semblerait que Paul Plexi est considéré comme Persona Non Grata sur la scène musicale française, au grand dam de ses nombreux fans qui voyaient en lui, un hériter talentueux de Brel et de Baschung ! 

Pourtant, le jeune homme ne se laisse pas démonter pour autant, il reste fidèle à ses convictions et décide de produire ses chansons lui-même en composant la musique et les textes de ses chansons,  Il retourne en Suisse, cependant, il fait face à quelques difficultés financières pour envisager de produire son premier album.  Finalement, il décide de faire appel à ses fans et à ses nombreux admirateurs qui reconnaissent en lui de véritables qualités artistiques.

L’EP Prototype, produit par financement participatif, sort le 15 juillet 2017. Composé de six titres, Paul Plexi s’est entouré du mixeur d’Alain Bashung, Mitch Olivier. Jean Fauque, parolier du chanteur disparu lui a offert un texte. Cet album lui ouvre les premières parties de Thomas Dutronc et d’Arno,

 

 

Voici Patrick ou Paul, c’est selon, lors de la finale de la Nouvelle Star en 2016, il excelle dans la chanson française à laquelle il a su redonner ses lettres de noblesses mais il est également très brillant lorsqu’il chante en anglais ! 

Toujours lors de cette finale, il bouleverse les téléspectateurs et les jurys, grâce à une interprétation magistrale et aussi très singulière de ce chef d’oeuvre de Jacques Brel !

Quand on aime Brel, en principe on aime aussi Gainsbourg,  Patrick lui rend un très bel hommage à travers une reprise de ce titre ! 

Samedi dernier, le 1er décembre, Paul Plexi revient sur le devant de la scène, en direct, lors d’une émission de la Télévision suisse RTS,  Il interprète cette très belle chanson issue de son nouvel album ! 

La version audio, un vrai régal tant sur le plan musical que des paroles ! 

Une excellente reprise d’un tube de Lady Gaga, revisité par ce talentueux artiste qui arrive à transformer le standard en or ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul Plexi ne lâche pas l’affaire, il sait que le chemin risque d’être encore long et tortueux, surtout lorsque l’on vit en Suisse et que l’on souhaite émerger sur un marché musical très restreint et qui offre finalement que très peu d’opportunités.  Néanmoins, cet artiste a vraiment toute sa place, à la fois sur la scène musicale francophone mais également internationale.   Il lui faudrait sans doute un petit coup de pouce d’un grand producteur humble qui le prenne sous son aile, tel qu’il est !

Ne me demandez pas si l’Eurovision pourrait faire partie de ses projets, lui qui souhaite rester authentique et en aucun devoir être formaté pour plaire,  je doute fort que cela puisse correspondre à son univers et à quoi il aspire,   Mais on ne sait jamais, la simplicité peut s’avérer payante,  même dans ce concours.

Quoi qu’il arrive, je vais suivre ce bel artiste qui fait partie des rares chanteurs qui redonnent un sens à la véritable et belle chanson française à texte. pour moi, c’est un diamant à l’état brut qui sait jouer avec les mots et qui réussit à sublimer ses textes avec sa musique, il ne demande qu’à briller mais sans artifices.

En attendant, j’ai hâte de connaître votre avis à propos de Paul Plexi qui mérite vraiment beaucoup mieux que de rester entre l’ombre et la lumière et à devoir réparer des vélos pour lui permettre de vivre sa passion  !

 

Voici son site internethttps://www.paulplexi.com

 

Merci …