Déc 12

Serbie 2018 : retour du Beovizija (Mise à jour : 75 chansons reçues)

MERCREDI 11 OCTOBRE

La télévision publique serbe a confirmé le retour de sa sélection nationale, le Beovizija. Dans une interview au magazine Blic, la responsable des divertissements de la RTS, Mme Olivera Kovačević, a en effet annoncé que la chaîne ressusciterait l’émission pour sélectionner le représentant serbe pour Lisbonne.

Le Beovizija avait été fondé en 2003 et était devenu la compétition musicale la plus regardée de Serbie. En 2004, 2005 et 2006, il servit de demi-finale à la Serbie dans le cadre de l’Evropesma, sélection serbo-monténégrine pour l’Eurovision. En 2007, 2008 et 2009, il servit de sélection serbe pour l’Eurovision, offrant au pays sa première victoire avec Molitva, interprété par Marija Šerifović.

Les candidats peuvent dès à présent soumettre leur chanson à la RTS et ce, jusqu’au 20 octobre prochain. Au terme de ce délai, un jury d’experts, mandaté par la chaîne, examinera les propositions et retiendra douze finalistes. Les heureux élus concourront lors de la finale du Beovizija, qui aura lieu en février 2018. Le vainqueur sera déterminé par un vote combiné, moitie pour le public, moitié pour le jury.

Mme Kovačević a insisté sur l’importance du processus : il doit être ouvert et transparent. La RTS mettra un point d’honneur à réunir des jurés intègres et impartiaux. Ils seront d’ailleurs désignés au dernier moment, de sorte qu’ils ne puissent s’entendre au préalable.

MARDI 12 DÉCEMBRE

La RTS a confirmé hier avoir reçu 75 chansons pour sa sélection. Toutes ont été transmises de manière anonyme au jury désigné par le diffuseur (ci-dessous).

Cependant, la RTS a décidé de suspendre sa décision concernant le format de sélection. Sélection interne ou Beovizija, la décision finale sera prise ultérieurement.

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • KRIS.B on 11 octobre 2017 at 08:58
    • Répondre

    Très bonne nouvelle pour tout le monde. J’avais dit précédemment que j’étais surpris par les efforts fournis par les diffuseurs les plus modestes à mettre en place une sélection nationale, le plus souvent convenable et d’offrir des soirées Eurovision à leurs téléspectateurs. En voici la preuve. Je souhaite bon travail à la RTS afin qu’elle nous étonne à nouveau car je suis souvent emballé par les contributions serbes…

    • pascal on 11 octobre 2017 at 09:09
    • Répondre

    le dernier paragraphe est important : il met en avant un des gros problemes des selections à l heure actuelle qui est l eventuelle collusion entre les maisons de disques, les diffuseurs et les jurés.

    On en a eu une criante preuve cette année avec le Mirelagate espagnol.

    Bien content en tout cas de vivre ma premiere selection serbe depuis que je suis la Saison !

    • marie on 11 octobre 2017 at 18:32
    • Répondre

    Il y aura pas mal de sélections nationales cette année.
    On verra bien ce que la Serbie va nous proposer.

    • Antoine 97 on 12 décembre 2017 at 10:05
    • Répondre

    Faut pas demander le niveau des chansons si ils remettent en question le choix de la finale nationale… Ils ont peut être 1 ou 2 bonnes chansons à tout casser. Je ne leur souhaite pas mais si c’est le cas, alors oui autant faire un choix interne pour éviter les choix parfois exaspérants du public.

    • Taron on 12 décembre 2017 at 10:08
    • Répondre

    75 propositions, ce n’est pas un chiffre assez élevé… je comprends qu’ils veulent se tourner, éventuellement, vers une sélection interne… il ne reste plus qu’à attendre la décision finale.

    • BretagneLibre on 12 décembre 2017 at 10:11
    • Répondre

    C’est sûr, s’ils n’ont que 75 chansons (et nous 1500 :p) il vaut mieux choisir en interne qu’en sélection nationale pour éviter de se retrouver avec n’importe quoi.

    • Pascal on 12 décembre 2017 at 13:45
    • Répondre

    Comme mes collègues, je trouve que 75 c’est très peu , surtout quand on sait que la période de soumission a déja été prolongée de trois semaines par le diffuseur…

    On s’achemine vers un choix en interne ou vers une finale riquiqui à 5 ou 6.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :