DEMI-FINALE 1

Serhat

Serhat est un chanteur, producteur et animateur à succès qui a choisi de travailler dans le show business après avoir terminé ses études dans deux établissements d’élite : la Haute école allemande et la Faculté de médecine dentaire de l’Université d’Istanbul.

Serhat est entré dans le monde de la télévision turque en 1994 avec le jeu télévisé le plus populaire et le plus regardé de tous les temps, Riziko (la version turque du légendaire jeu télévisé de l’Amérique  «Jeopardy»), dont  il était le producteur et le présentateur de l’émission.

Il a reçu le « Golden Butterfly », qui est la récompense la plus respectée, a été sélectionné deux fois de suite comme le « Meilleur Présentateur » par les lecteurs du plus vendu et du plus prestigieux quotidien du pays « Hürriyet ».

Sa dernière émission de télévision était Kalimerhabadont il était le producteur et le présentateur de l’émission. Ce programme a été tourné en Grèce et en Turquie et a accueilli les stars et les célébrités des deux pays.

Sa carrière musicale internationale a connu un énorme succès avec le single Total Disguise en duo avec la chanteuse française Viktor Lazlo.

Cette chanson a été sélectionnée par Radio Venture-New York comme l’une des 20 chansons les plus prometteuses de l’année 2005 aux Etats-Unis. Le single a été également en tête des charts dans de nombreux pays européens, notamment la Grèce.

Son single suivant Chocolate Flavoura réussi à rester au sommet des charts dès sa date de sortie jusqu’en janvier 2006 et est devenu un hit populaire dans de nombreux clubs européens.

En 2007, en Belgique, il a enregistré des chansons en anglais et en russe avec la superstar russe Tamara Gverdtsiteli. Les 3 chansons étaient I Was So LonelyNo No Neveret Ya plus Ti, qui est la version russe de Total Disguise. Ils ont également joué ensemble dans des concerts à Moscou, dans des festivals en Biélorussie et en Moldavie. Le dernier concert a eu lieu en mai 2011 au prestigieux Palais du Kremlin à Moscou.

À partir de 1999, il a participé à plusieurs festivals de musique à la fois comme un invité de renommé et en tant que membre d’un jury dans des pays comme Malte, le Kazakhstan, la République Tchèque, la Yougoslavie, la Biélorussie, la Macédoine, la Moldavie et l’Egypte.

Serhat a créé et organisé de nombreux concours et festivals tels que la « Compétition Universitaire Nationale et Internationale de Musique », dont il a été le mentor et l’entraîneur de talentueux jeunes dans leur carrière musicale, et ce pendant plus de 17 ans.

« Megahit-Mediterrannee Song Contest », qui a été choisi comme «Le Festival le Plus Prometteur de 2003» par FIDOF, est un autre succès de Serhat, dont il a fait la première partie trois années de suite comme la star et le présentateur invité.

La danse a joué un rôle important dans la vie de Serhat, après avoir étudié dans un large éventail de styles différents, y compris les danses latines et de salon. Pendant 2 ans, il a été le vice-président de la Fédération des Sports et Danses de Turquie.

A la fin de l’année 2009 Serhat crée un grand orchestre de danse, Caprice, avec 18 jeunes musiciens talentueux. Ce nouveau projet de musique a donné un air frais au monde du spectacle et “Caprice The Show” a fait de nombreux spectacles dans les années suivantes.

Depuis 2013, la carrière musicale de Serhat s’est installée en France et il continue son voyage musical dans le marché de la musique du monde avec son single Je M’adore  et sa version anglaise I’m Movin’ On.

Serhat a reçu “The FIDOF Annual Golden Transitional Media Ring of Friendship 2003» à Cannes.

En 2004, il a été récompensé pour sa carrière artistique internationale avec le « Golden Key de la Ville d’Alexandrie » en Egypte.

Il est également le récipiendaire du «Grand Prix Fair Play  » décerné par le Comité National Olympique Turc.

En 2016, Serhat est désigné par Saint-Marin pour représenter la petite république avec la chanson I Didn’t Know, qui termine douzième de sa demi-finale. Trois ans plus tard, Saint-Marin fait de nouveau appel au chanteur pour les représenter à Tel Aviv. 

Say na na na

Auteurs : Serhat, Mary Susan Applegate compositeur : Serhat

You look sad and lonely
Is something wrong tonight?
Why this rush to run away?
Things will be alright
Just be strong and look at me
Hear me when I say
Who cares that you’re outta love?
It happens every day
 
All your dreams will come your away
No matter what you do
Love all colors of this life
And to yourself be true
Don’t forget my number
Call me anytime
I will always tell you, life is beautiful and fine
 
Say na na na
On a dark deserted way, say na na na
There’s a light for you that waits, it’s na na na
Say na na na
 
Say na na na
You’re not alone, so stand up na na na
Be a hero, be the rainbow and sing na na na
Say na na na
 
All your dreams will come your away
no matter what you do
Love all colors of this life
And to yourself be true
Don’t forget my number
Call me anytime
I will always tell you life is beautiful and fine
 
Say na na na
On a dark deserted way, say na na na
There’s a light for you that waits, it’s na na na
Say na na na
 
Say na na na
You’re not alone, so stand up na na na
Be a hero, be the rainbow and sing na na na
Say na na na
 
If you’re feeling lonely
We can take it slowly
Think I’m going crazy
Yes, I’m going crazy
We can all go crazy
 
Bir, iki, üç
 
Say na na na
On a dark deserted way, say na na na
There’s a light for you that waits, it’s na na na
Say na na na
 
You’re not alone so stand up
Na na na
Be a hero, be the rainbow
Sing na na na, say na na na
Tu sembles triste et seul
Qu’est-ce qui ne va pas ce soir?
Pourquoi est-ce qu’il y a cette hâte à s’enfuir?
Les choses vont s’arranger
Soi simplement forte et regarde-moi
Écoute-moi quand je dis
Qui se soucie que tu es sans amour?
Ça se passe chaque jour

Tous tes rêves viendront sur toi
Peu importe ce que tu fais
Aime toutes les couleurs de cette vie
Et à toi, soi honnête
N’oublie pas mon numéro
Appelle-moi n’importe quand
Je te dirai toujours que la vie est belle et bien

Dis « Na na na »
Sur un chemin obscure et abandonné dis « Na na na »
Il y a une lumière pour toi qui attends, c’est na na na
Dis « Na na na »

Dis « Na na na »
Tu n’es pas seul, alors, élève-toi na na na
Soi un héro, soi l’arc-en-ciel et chante na na na
Dis « Na na na »

Tous tes rêves viendront sur toi
Peu importe ce que tu fais
Aime toutes les couleurs de cette vie
Et à toi, soit honnête
N’oublie pas mon numéro
Appelle-moi n’importe quand
Je te dirai toujours que la vie est belle et bien

Dis « Na na na »
Sur un chemin obscure et abandonné dis « Na na na »
Il y a une lumière pour toi qui attends, c’est na na na
Dis « Na na na »

Dis « Na na na »
Tu n’es pas seul, alors, élève-toi na na na
Soi un héro, soi l’arc-en-ciel et chante na na na
Dis « Na na na »

Si tu te sens seule
On peut le faire lentement
Je pense que je deviens fou
Oui, je deviens fou
On peut tous devenir fous

Un, deux, trois

Dis « Na na na »
Sur un chemin obscure et abandonné dis « Na na na »
Il y a une lumière pour toi qui attends, c’est na na na
Dis « Na na na »

Tu n’es pas seul, alors, élève-toi
na na na
Soi un héro, soi l’arc-en-ciel
Chante « Na na na », dis « Na na na »

Votre avis

« Nul, nul, nul… mais prévisible » selon Manu.

Pour Zipo, « c’est du Serhat tout craché : ça ressemble pas mal à sa première prestation à l’Eurovision en plus rythmé et son timbre de voix très particulier entre mille se reconnait facilement. La chanson n’est pas catastrophique mais est très banale, sans originalité et il faut bien le dire assez linéaire et par moment répétitive. Donc vraiment très moyenne. Mais, il est dans la demi-finale la plus ouverte avec des ballades classiques et des chansons plus qu’atypiques donc, j’estime que dans son créneau, il n’y a quasiment rien, et c’est peut-être sa petite chance de se qualifier en finale car beaucoup de gens ne se reconnaissent pas ni dans les ballades, ni dans des chansons trop décalées. »

« La seule chose qui bloque » Francis « un peu dans cette chanson, c’est son titre stupide. Les auteurs auraient pu se fouler un peu plus. En tout cas, une qualification pour la finale ne me déplairait pas. »

Sakis est radical : « bye, bye, quel horreur… » et pour Yves, c’est « bof » et « banal ».

Nounours a « l’impression d‘écouter un morceau que les Bananarama aurais refusée en 87 ! »

« I didn’t know, le comeback! » clame rem_coconuts. « Bon, je crains que la finale, ce ne soit pas encore pour cette année du côté de Saint-Marin… Ce n’est pas inécoutable, ni indigeste, on a connu pire, après c’est très disco sauce seventies, en mode la croisière s’amuse, kitsch à mort et assumé. En fait, il n’y a pas grand chose à en dire de plus que trois ans auparavant: bof »

De son côté, Minsk se « demande quelle stratégie va pouvoir déployer Saint Marin pour échapper à la dernière place de sa DF ». Et Pauly de répondre que « C’est ce qui est fascinant chez SMRTV : ils n’ont aucune stratégie. »

C’est « juste horribleeeeeeeeeeeeee » pour Ben4418

« Je peux même pas dire que cette chanson est moche, elle a juste presque 40 ans de retard :’) » explique Antoine97. « Saint-Martin va encore dégager loin dans les fonds de mon classement. Je demande tout de même à voir en live parce que je me souviens avoir trouvé le live de 2016 plutôt pas mal pour le niveau de la chanson. »

Rv est à contrecourant : « il aime bien… et toc ! »

Marie « ne comprend pas la télévision san marinese. » Pour elle, « ils sont vraiment sur une autre planéte! Comment peut-on être compétitif avec une chanson pareille ? »

Gildas Sulivan voit là « un mélange d’Amanda Lear et Patrick Juvet !!! »

Pascal partage l’avis d’un grand nombre d’entre vous : « c’est sans envergure, anodin et, à défaut d’une mise en scène exceptionnelle, ça risque fort de passer au travers du top 10 de sa DF. Le gros problème du titre est Serhat qui a certes un gros capital sympathie mais qui est plus que limité niveau chant. Du coup il mise tout sur les choristes, sur sa bonne humeur mais c’est, de mon point de vue, vraiment mediocre quand même…. » Antoine positive : « Oh ça va, on aura au moins de quoi rigoler et danser devant le poste ! »

Sondages

T’es fan de l’Eurovision si…

… tu sais que la petite République a eu l’honneur d’être le cinquantième pays à faire son entrée dans le monde de l’Eurovision :

Bonus

Mary Susan Applegate a co-écrit la chanson avec Serhat. D’origine américaine, elle déjà co-écrit des chansons pour l’Eurovision, comme celle de la Russie en 2012 et de la Biélorussie en 2016. Mais son plus gros succès n’est cependant pas une chanson de l’Eurovision :

Chanson reprise dans les années 90 par une ancienne gagnante de l’Eurovision :