La question que tout le monde se pose cette année et de savoir si la Russie va ou non parvenir en finale du Concours Eurovision. Si elle n’y parvient pas, ce sera un petit événement en soi puisque ce serait alors le premier échec du pays. Pour éviter cela, la Russie envoie deux demoiselles qui ont déjà gagné un Concours Eurovision.

 

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]Le duo[/pullquote]

Tolmachevy TwinsOui, les Tomalchevy Sisters ont déjà gagné l’Eurovision. C’était en 2006 à Bucarest, mais c’était le Concours Junior, c’est un peu pour ça qu’on ne s’en souvient plus. Avec leur chanson Vesennij Jazz (jazz de printemps), elles avaient obtenu 154 points, suffisamment pour s’octroyer la victoire.

Anastasia et Maria Tomalchevy ont maintenant 17 ans, âge suffisant pour chanter dans la cour des grands.

Elles nous viennent de Kursk, une ville située à 500 km de Moscou. Et si les jumelles chantent depuis leur plus jeune âge, c’est sans doute parce que leur maman, professeur de musique, les a encouragé très tôt à faire ce métier.

Leur victoire au Junior leur a offert une belle notoriété en Russie, au point que Russia 1 leur a consacré un documentaire en 2007.

On les a ensuite vues au côté de la grande Alla Pugatcheva lors d’un spectacle télévisé diffusé le soir du Nouvel An.

Les jumelles sont également apparues en tant que guests dans les Eurovision Junior 2007 et 2010.

Galerie photos de la Russie : cliquez pour agrandir

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La chanson[/pullquote]

La première chose à laquelle on pense en écoutant la chanson, c’est qu’en fait, la Russie ne s’est pas foulée cette année. Et on se demande bien comment cinq artistes de renoms ont pu délivrer une chanson aussi amateur aux téléspectateurs européens.

Ecrite par Philipp Kirkorov et Dimitris Kontopoulos et composée par John Ballard, Ralph Charlie et Gerard James Borg, la chanson ne brille pas par son originalité.

Le titre d’abord : Shine. C’est tout de même la troisième fois en l’espace de 5 ans qu’une chanson de l’Eurovision s’appelle Shine !

Les plus optimistes y verront une bluette sympathique qui se retient bien. Les autres une chanson pop légère hors du contexte musical de notre époque, sans intérêt et bâclée.

Car on a vraiment l’impression que cette chanson a été écrite dans l’urgence, ou bien sortie des fonds de tiroirs de nos auteurs.

Jetées en pâture à l’Europe entière, les jumelles auront pour mission de redorer le blason d’une Russie pointée du doigt. Et pour s’y employer, il fallait vraiment une chanson aussi légère que Shine.

Légère ? En surface oui. Car si la musique est légère, les paroles ne sont peut-être pas si innocentes qu’elles n’y paraissent. En tout cas, elles sont sujettes à polémiques. Certains y voient une provocation supplémentaire envers l’Ukraine : “Peut-être y a-t-il un endroit, peut-être y a-t-il un temps, peut-être y a-t-il un jour où tu seras à moi…” Et quand on demande aux sœurs des explications, elles répondent tout simplement ceci : “Nous ne commentons pas ce qui est lié à la politique. Cela ne nous concerne pas. L’Eurovision, c’est un concours musical. Nous espérons qu’il se déroulera sans conflits politiques.” On va finir par croire que l’Eurovision est vraiment un concours de chanson…

 

N’oubliez pas les paroles

Verse 1 

Been looking at the sky 
wishing on a star 
waiting for a brand new start 

Living on the edge 
closer to the crime 
cross the line a step at a time 

Now maybe there’s a place 
maybe there’s a time 
maybe there’s a day you’ll be mine 

Now something’s got to give 
make a brighter day 
all we got to say 

Chorus 

Shine into my darkness 
shine into the night, my rising sun 
drive away the madness 
Can you be a masterpiece of love 
Sending out a message out above 
Telling all the world to show some love 
No one’s gone bring me down, bring me down 
You are my rising sun 

Verse 2 

Keep looking up ahead 
riding like a wind 
open up your heart, let me in 

My life is on a string 
when I see you smile 
our love will last a thousand miles 

Now maybe there’s a place 
maybe there’s a time 
maybe there’s a day you’ll be mine 

Now something’s got to give 
make a brighter day 
all we got to say

 

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La tendance musicale en Russie[/pullquote]

C’est un groupe bien connu des fans de l’Eurovision qui est numéro 1 des charts en Russie. Serebro, qui avait tenu la dragée haute à la Serbe Marija au Concours de 2007 (terminant 3ème avec Song #1), est actuellement 1er dans le pays de Poutine avec la chanson Ya Tebya Ne Otdam. Autre artiste Eurovision à se classer dans le Top Russe : Arash. L’azéri d’un soir (il est en fait iranien vivant en Suède) a délaissé Aysel au profit d’Helena dans un titre classé numéro 6 : One Day. Enfin, Dmitry Koldun, le bélarus de 2007, est également dans le Top 10 avec Gorod Bol`shah Ogney. A noter aussi la présence de Stromae avec Toutes les mêmes en 18ème position.