SuRie est la contraction des deux prénoms de la chanteuse qui va défendre les couleurs britanniques à Lisbonne. De son vrai nom Susanna Marie Cork, l’artiste est née le 18 février 1989 à Harlow, ville du comté d’Essex, en Angleterre.

Dès son jeune âge, elle apprend le piano et le hautbois, ainsi que le chant. Elle est diplômée de la prestigieuse Royal Academy Of Music, école de musique située à Londres, le long de Regent’s Park.

Elle débute sa carrière de soliste, en se produisant dans des lieux emblématiques tels que le Royal Albert Hall et la Cathédrale Saint-Paul. Elle a même chanté devant le Prince de Galles étant enfant. Elle a été choriste de nombreuses vedettes, comme Chris Martin et Will Young pour ne citer qu’eux.

Très douée pour l’écriture, elle commence à composer ses propres chansons dès l’âge de douze ans.

Le premier album de SuRie, Something Beginning With, est sorti en décembre 2016. Il est l’aboutissement d’un processus d’écriture et d’enregistrement qui l’a menée de Londres en Grèce, via l’Australie, New York et l’Autriche. Sur cet album figure la chanson Storm, mais elle est totalement différente de la version proposée pour l’Eurovision.

L’Eurovision, SuRie connaît. Elle est déjà montée sur la scène du Concours à Vienne en 2015, en tant que choriste de la chanson belge Rhythm Inside interprétée par Loïc Nottet. Deux ans plus tard, elle se retrouve à Kiev, toujours en tant que choriste, mais en backstage cette fois, de la chanson de Blanche City Lights.

C’est maintenant à son tour d’être sur le devant de la scène, en représentant son pays à Lisbonne.

 

Hey, hey brother
Do you remember when we were kids with no fear?
Hey, hey sister
Do you believe in the things we dreamt we’d discover?

I still have faith
I still believe in chasing rainbows

Storms don’t last forever, forever, remember
We can hold our hands together
Through this storm, through this storm

Storms don’t last forever, forever, remember
We can hold our hands together
Through this storm, through this storm

Hey, hey mother
Am I making you proud or could I do better?
Hey, hey father
There’s weight on my shoulders but it’s not over

I still have faith
I still believe in chasing rainbows

Storms don’t last forever, forever, remember
We can hold our hands together
Through this storm, through this storm

Storms don’t last forever, forever, remember
We can hold our hands together
Through this storm, through this storm

Spread your love, give all you got
Hold your head up, don’t give up, no no
Hey, hey brother, don’t give up, oh woah woah

Storms don’t last forever, forever, remember
We can hold our hands together
Through this storm, through this storm

Spread your love, give all you got
Hold your head up, don’t give up, no no
Spread your love, give all you got
Hold your head up, through this storm

Le 7 février dernier, SuRie a obtenu son billet pour Lisbonne avec Storm.

Jerem estime que les Anglais « ont fait le bon choix » : « j’ai été conquis par le live, pourtant j’aurais pas parié un copec sur la version studio. »

BretagneLibre n’aime pas et ironise : « Après l’Espagne, le Royaume-Uni a décidé cette année de ravir la dernière place à l’Allemagne, on les applaudit !!! ». Il ajoute ceci : « J’ai toujours dit que les Anglais étaient pas très intelligents dans leurs choix, comme pour le Brexit, mais là… En même temps, si tu as 4 mauvaises chansons sur 6, faut pas s’étonner. A moins que les pays anglophones se mobilisent, le RU est bien parti pour revenir dans le gouffre du classement… »

Steven est sur la même longueur d’onde : « Aucune chance pour UK de gagner avec cette chanson ! »

Sakis était de toute façon « déçu des six chanteurs » de la compétition britannique. Heureusement qu’il y avait Mans à la présentation. Il l’a trouvé « sublime ».

Zipo pense que les « anglais ont fait le bon choix » : « à l’écoute, cette chanson m’avait fait bonne impression et je l’avais mise sans hésiter sur mon podium. »

Antoine97 est perplexe : « Je ne sais quoi penser, j’ai l’impression que les Anglais ne se sont pas tirer une mais deux balles dans les pieds. »

Picasso compliment le choix britannique : « Bonne chanteuse, expérience, présence, refrain hymne qui marque…attention au RU. »

Francis est plus partagé : « Mouais, pourquoi pas ? Le Royaume-Uni a fait pire, mais il a fait bien mieux ! Je ne le vois pas briller cette année. :/ »

Nico n’est « pas du tout emballé par cette chanson ». Elle lui « fait penser à un titre qui aurait pu avoir du succès il y a quelques vingtaines d’année. » Il ajoute : « Ce n’est pas mauvais mais pour un pays tel que l’Angleterre, je trouve ça pas terrible, Elle est néanmoins entraînante et pourrait plaire, car la mélodie et assez fédératrice et fait un peu penser à un hymne. C’est très britannique, donc je comprends ce choix. »

La chanson rappelle à Denez celle de « Molly en 2014 » : « La chanson est plutôt pas mal mais… c’est le Royaume-Uni, et je trouve que ça pays aurait pu trouver bien mieux. »

Roof, de son côté, pense à l’Allemagne l’an dernier : « L’ensemble grand breton de cette année me fait furieusement penser à la performance de notre belle Levina l’an dernier. Avec le résultat que l’on connait… »

Pour Pascal, « « Storm » est sans saveur et inoffensif. » Ca lui rappelle aussi la chanson allemande de l’année dernière. « Ca sent le bottom 5 en tout cas pour nos amis de Brighton. »

JFParis trouve cette contribution « Tout simplement épouvantable… une honte que le Royaume Uni, roi de la Pop, nous envoie une telle chanson. »

Pour Midgardsormen, « la chanson » lui « fait plus penser à un hymne du concours…Le genre de morceau que le vainqueur de l’année passée chante parfois en début ou fin de show, comme l’avaient fait Conchita Wurst, Emmelie de Forest ou Jamala . »

Daniel n’était « pas du tout convaincu par la version studio mais en live ça m’a tout de suite marqué. La chanson a un côté Avicii assez plaisant finalement qui je pense peu plaire durant le concours. J’ai de l’espoir. 🙂»

Taron est « déçu » : « la chanson est pas mal mais loin d’être transcendante. Le début m’a marqué mais ça s’essouffle beaucoup trop vite. Je pense que SuRie arrivera entre la 20ème et 15ème place. »

Quentin, qui avait de loin « préféré Asanda » est « dubitatif » en ce qui concerne SuRie. « A voir ».

Pour Rv, pas de doute possible : « c’était la mieux ! »

Kris B. estime que « SuRie est une très bonne chanteuse. On ne peut pas lui enlever ça. » Il ajoute : « « Storm » n’est pas un mauvais titre mais je ne lui trouve rien d’original (surtout pour un big 5). Nous entendions déjà ça dans les années 2000. Si on met ce morceau à côté de Katrina and the waves, les deux morceaux se tiennent : pop très classique dès l’intro au piano, même si ça se réveille un peu plus à la fin du titre. Très linéaire dans le refrain. Manque d’un soupçon de modernité dans la rythmique pour moi. Impression mitigé… »

C’est un « Gros sentiment d’inachevé » qu’a eu Pascal « après le show. » : « Ca parlait d’Abba tout le temps (rapport à Brighton) et du passé en général comme si le RU ne pouvait pas se projeter dans le futur au concours. Dénouement baclé, absence de résultats détaillés, chansons ou interprètes qui ne tiennent pas leurs promesses… »

Pour Charles, « le Royaume-Uni piétine et n’arrive pas à retrouver une place dans le concours » : Même si on constate des essais de « virages » (souvent ratés), des (re)motivations (insuffisantes), chaque année, dans la grande cuisine de l’ESC, leur soufflé retombe. Cette soirée de sélection était d’un ennui écrasant et on a du mal à imaginer que ce pays ne puisse faire mieux. Honnêtement, parmi les six chansons et les artistes, il y a du potentiel mais aucun duo chanson/interprète ne semble proposer un produit fini. SuRie est loin d’être la pire candidate du RU mais j’ai des doutes sur l’endroit où elle finira dans le tableau. »

OMBK ironise : « Grace à ce choix, il n’y a plus que 4 places à prendre dans le bottom 5. »

Le 8 mars, SuRie sort son single avec une version remaniée de la chanson.

EuroPhilou pousse un soupir de soulagement : « Aaaaaaaaaaaah ! Je suis un peu plus conquis par cette nouvelle version. Je la trouve plus moderne sans nous mettre de l’orchestration plein les oreilles. Ca reste très Eurovision. Ca pourrait être une suédoiserie. Le Royaume-Uni remonte dans mon estime. C’est quand même une grande « puissance » musicale. J’attends mieux d’elle. »

Mimi2 est toujours aussi conquise : « Remouturée, cette chanson continue de me coller des frissons ! J’adore cette voix de velours ! »

En revanche, Adi025 est « déçu de la nouvelle version » et préfèrait « largement l’ancienne version. »

Zipo, après l’écoute de la nouvelle version « aime de plus en plus cette chanson » et va jusqu’à dire que « des 5 pays du BIG 5 + le pays hôte, c’est le ROYAUME-UNI que je préfère, largement devant les 5 autres pays ! »

Pascal, lui, ne voit « pas une grosse différence avec la première version. C’est plus un toilettage qu’un relift comme la chanson de Lucie la Galloise en 2017. » Il ajoute qu’il « mise peu sur Surie pour 2018 mais serai content d’avoir tort. »

[poll id=”659″]

[poll id=”664″]

[poll id=”660″]

[poll id=”661″]

[poll id=”662″]

[poll id=”663″]

[poll id=”658″]

[poll id=”619″]

 

  • SuRie a démontré ses talents de chanteuse, notamment ici où elle reprend le tube de d’Alicia Keys Fallin’.

  • Souvenirs… souvenirs… Le Royaume-Uni est le seul pays à avoir chanté toutes ses chansons en anglais depuis le début. Bon, c’est un peu normal, vous me direz. J’avais envie de revoir la prestation d’Imaani qui, sur ses terres à Birmingham avait bien failli coiffer sur le poteau Dana International. C’était il y a tout juste vingt ans de cela. Peut-on imaginer SuRie inquiéter Netta cette année ?