Twin Twin... twix26 – France – TWIN TWIN – Moustache. 2 pts.
Vous le savez, la dernière place des Twin Twin est historique, puisque c’est la première. Lot de consolation, les moustachus et leurs deux points ne détiennent pas le record du plus petit nombre de points. C’est Dominique Walter qui le détient encore, avec un seul point. C’était en 1966. Mais à l’époque, le gagnant n’avait pas obtenu 290 points mais 31. Ironie du sort, c’était aussi un Autrichien, Udo Jürgens !
Dans le détail des votes, comme Amandine ou Anggun, on retrouve la France à peu près toujours dans les milieux du tableau de chaque pays. Mais chaque pays ne donne de points qu’à 10 pays… D’où ce résultat. Au moins, nos boys gardent le sourire et leur sang-froid, et c’est le plus important !

25 – Slovénie – Tinkara Kovač – Round and round. 9 pts.
Tinkara n’a obtenu de points elle aussi que de deux pays, ses voisins. Ça n’est pas cher payé non plus pour notre flutiste qui a livré une excellente prestation de sa très jolie chanson, mais qui là aussi n’était sans doute pas assez marquante pour atteindre les top 10 des votes combinés. Néanmoins, les Slovènes sont heureux. Ce n’est que leur 3ème qualification après la diva Alenka Gotar en 2007 et la divine Maja Keuc en 2011. C’est cependant le pire score de la Slovénie dans une finale.

Valentina Monetta24 – Saint-Marin – Valentina Monetta – Maybe (Forse). 14 pts.
Évidemment l’événement de cette année est aussi la première qualification de la petite république italophone et de son unique chanteuse, la nouvelle Vénus Valentina Monetta. Fait curieux, c’est le seul public qui a permis à la “Queen-V” de se qualifier, avec une popularité qui n’est plus à faire et qui lui a permis de damer le pion à des grandes délégations dans de nombreux pays. Reviendra-reviendra pas, Valentina a prouvé qu’un micro-Etat pouvait se qualifier. Même avec une chanson de Ralph Siegel !

23 – Malte – Firelight – Coming home. 32 pts.
Alors qu’ils ont été placés très hauts par les jurys, ils sont passés totalement inaperçus auprès du public qui les a même placés avant-dernier de leur demi-finale ! Et pourtant ils sont d’excellents musiciens et interprètes. Malte retrouve donc ses résultats habituels, après le beau parcours de Gianluca “Oh-oh Oh-oh”. Mais troisième qualification d’affilée.

22 – Azerbaïdjan – Dilara Kazimova – Start a fire. 33 pts.
C’est aussi un petit événement. L’Azerbaïdjan aurait bien pu ne même pas être en finale ! Heureusement la jolie Dilara a été sauvée par des jurys pas rancuniers, car le public n’en voulait pas pour tout l’or du monde. Voilà donc le pays du Caucase expulsé du top 5 qu’il squattait depuis 2009 ! Malgré la très belle chanson écrite par Stefan Örn, Dilara a été trahie par son anglais approximatif, un tableau un peu terne et un festival de fausses notes pour une chanson ultra exigeante. Comme quoi, tout le monde est faillible !

21 – Italie – Emma – La mia città. 33 pts.
Voilà aussi une vraie contre-performance, là encore avec une prestation trop approximative pour une finale de l’Eurovision, malgré une excellente chanson. L’Italie est une telle habituée des tops que de toute son histoire elle n’est jamais descendu plus bas qu’une 17ème et dernière place (il faut dire qu’elle n’a pas non plus connu beaucoup d’Eurovision avec autant de participants), mais il faut remonter en 1979 pour trouver une année où l’Italie a obtenu moins de points ! Autant dire que les Italiens ne sont pas contents du tout !