magical flowersCe samedi, c’est la journée la plus longue de ces répétitions. Sur la scène du Globen, la sympathique allemande prendra place à 9h50 pour sa première répétition individuelle. Les deux autres pays du Big 5 n’ayant pas encore répétés, à savoir l’Italie et le Royaume-Uni, suivront.

Viendra ensuite la deuxième répétition individuelle de tous les participants à la deuxième demi-finale. C’est donc à 21h20 ce soir que les lumières du Globen s’éteindront sur cette journée très chargée.

Intéressons-nous pour l’instant aux premières répétitions des “déjà-finalistes”

Allemagne

Jamie-Lee porte – et portera le 14 mai prochain – un costume à la mode japonaise. Bonne ou mauvaise idée ? On n’en sait rien en fait. Ca passe ou ça casse. Certains la trouvent ridicule dans cet habit, d’autres pensent que ça lui va bien et que ça marque sa personnalité. Question de perception. En revanche, on s’accorde tous pour dire que vocalement, elle ne nous fait pas une Samra et qu’elle ne connaît pas les fausses notes.

Tout comme pour la France, Jamie-Lee est seule sur scène et les choristes sont cachés. Il y a des accessoires sur scène : des branches d’arbres sans feuilles. La chanteuse, assez statique sur scène, se déplace au cours du second verset, puis va rejoindre le petit plateau via la passerelle à la fin de la chanson.

Italie

Attention à cette chanson ! On n’en parle pas assez, mais l’Italie possède cette année ce qu’il faut pour faire un très bon score, voire plus… Francesca a de toute évidence obtenu la plus grosse ovation du centre de presse depuis le début des répétitions. Gouttes de pluies, rafales d’étoiles, et jardin d’Eden forment le tableau italien de cette année. Des fleurs et autres choses de la nature sont plantés sur scène. Une scène et un tableau très coloré. Vocalement, la jeune fille en connaît un rayon. De l’avis de tous, une excellente répétition. Et si… ?

Royaume-Uni

Le duo anglais nous offre une prestation à la fois simple et efficace. Sans accessoires, sans show spectaculaire, ils arrivent à capter l’attention par une solide interprétation. On note aussi une belle complicité entre les deux garçons. J’ai toujours pensé qu’on sous-estimait le Royaume-Uni et je continue à le penser. Ce n’est pas une chanson gagnante c’est sûr, mais c’est vraiment une chanson plaisante aux oreilles.