Ils sont actuellement 34 à avoir émis l’intention de participer au prochain Concours Eurovision. 34 pays, et c’est loin d’être fini. Arriverons-nous pour 2013 à avoir un record de participation ? En attendant de le savoir, le projet de l’Allemagne sort de terre, la Lituanie commence son aventure, les rumeurs irlandaises circulent et les suédois ne pensent qu’à une chose : leur Melodifestivalen.

Le gigantesque Friends Arena de Solna n’accueillera pas l’Eurovision, mais la finale du Melodifestivalen

Wir wollen Anke !

Tout le monde se lève pour Anke !

Commençons par l’Allemagne. C’est comme à l’accoutumée sous les auspices de la NDR que le pays participera au Concours Eurovision. La sélection de l’artiste et de la chanson se fera en une sélection nationale, programmée en février prochain sur la chaîne Das Erste. On ignore encore la date précise, mais on sait déjà que l’émission débutera à 20h15, heure du « prime-time » chez nos amis allemands.

NDR et Pro7 ont mis fin, d’un commun accord, à leur association. Depuis 2010, les deux chaînes avaient uni leurs forces afin de proposer les meilleurs candidats possibles. Et cela avait plutôt bien fonctionné car ces trois années de collaboration se soldent par un Grand Prix et deux chansons dans le top 10.

Mais ce système a été sacrifié sur l’autel de l’audience. Les phases éliminatoires diffusées par Pro 7 avaient perdu un grand nombre de téléspectateurs l’an passé, et les indices d’audience étaient en berne. La chaîne privée, qui fonctionne principalement avec la publicité, ne peut se permettre de réitérer un nouvel échec.

Reste à savoir quelles seront les modalités de sélection pour la finale allemande. Reste aussi à savoir qui présentera le show. Sur ce point, les allemands (comme le monde entier), sont unanimes. Ils veulent Anke Engelke.

Un blog allemand a d’ailleurs écrit un article dithyrambique vantant les mérites de l’artiste qui avait co-présenté le Concours Eurovision à Düsseldorf en 2011, et une page facebook – wir wollen Anke – a même été créée pour l’occasion. Le diffuseur NDR sera-t-il sensible à cet appel du pied ? Réponse prochainement.

Melodifestivalen : sortez votre porte-monnaie

Certes, les suédois ont pour 2013 la lourde charge d’organiser la petite sauterie européenne. Mais ils n’en délaissent pas pour autant le fameux Melodifestivalen.

Et dans moins de deux semaines, le 25 octobre dès 9 heures du matin pour être précis, SVT va mettre en vente les tickets pour l’édition 2013. Une édition qu’on devine soignée et qui, comme chaque année, comprendra 4 demi-finales, une finale de la seconde chance et la grande finale programmée au Friends Arena de Solna le 9 mars prochain. On a hâte d’y être et de connaître la chanson qui sera choisie par l’hôte du Concours Eurovision.

La Lituanie dans les starting-blocks

La Lituanie démarre sa longue sélection samedi prochain

On savait la Lituanie prête à se lancer dans l’aventure de l’édition 2013. Et en effet, elle est plus que prête puisque le premier show de la longue sélection lituanienne débute samedi prochain, le 20 octobre.

10 émissions télévisées seront nécessaires pour choisir l’artiste et la chanson qui défendra le pays balte à Malmö.

Les deux premiers spectacles (20 et 27 octobre) seront une présentation des artistes candidats. Aucune chance d’entendre les chansons concurrentes pour la Suède durant ces deux émissions : chaque candidat chantera une chanson de son choix, histoire pour les téléspectateurs d’apprécier (ou pas) leur performance vocale.

Ensuite, les cinq samedi suivants (du 3 novembre au 1er décembre), nous aurons droit aux shows éliminatoires, pour arriver à deux demi-finales (8 et 15 décembre) et enfin à la grande finale qui aura lieu avant la fin de l’année (la date reste à confirmer).

Les lituaniens mettent les petits plats dans les grands, jusqu’à proposer un 11ème show en bonus : un concert en solo du vainqueur de la sélection.

De la Lituanie, nous n’avons pas fini d’en entendre parler…

Un peu d’Eire frais

Leanne Moore sera-t-elle la “Dana des années 2010” ?

Il va falloir s’y faire : il y a peu de chance de voir les Jedward chanter pour la troisième année consécutive sur la scène de l’Eurovision. Du coup, les rumeurs vont bon train sur les potentiels candidats irlandais à l’Eurovision de Malmö, et les bookmakers s’en donnent à cœur joie.

La favorite pour faire un aller-retour Dublin Malmö est Leanne Moore. Sur son twitter, la chanteuse a d’ailleurs fait savoir qu’elle n’excluait pas l’éventualité de se lancer dans l’aventure. Leanne était tout récemment à un concert donné à Dublin avec d’anciens participants irlandais.

La seconde favorite se nomme Melanie McCabe. La jeune fille devait faire partie des chœurs dans la chanson de Jedward l’an passé à Bakou, mais la pauvre a été remplacée au pied levé en raison d’un problème de santé. On l’a vue ensuite dans la version anglaise de X-Factor où elle n’a guère brillé.

Enfin, la troisième favorite est une chanteuse bien connue des fans de l’Eurovision : Nikki Kavannah. Elle avait été coiffée sur le poteau par les turbulents jumeaux lors de la sélection 2011 et n’avait pas voulu participer à la sélection de 2012 en prétendant (à juste titre d’ailleurs), que Jedward était tout simplement imbattables.

L’avenir nous dira si les bookmakers ont raison ou tort.

Voilà ce qu’il fallait retenir de cette semaine Eurovision.