Le « Happy Hour » de Sakis – #101

Nous y sommes allés à l’épisode 93 avec Nikos Ganos. Revenons-y à cet épisode 101 pour en découvrir une facette plus précise encore. Car New York est une ville univers, une grosse pomme où l’on ne s’ennuie jamais. Retrouvons-y un autre grec, Konstantinos Argiros et à ses côtés, plongeons dans le tourbillon de cette rue new-yorkaise mythique qu’est Broadway !

Konstantinos Argiros n’a encore participé à aucune sélection grecque. Sachez qu’il a trente-trois ans, qu’il a débuté sa carrière en 2008, qu’il a déjà sorti six albums (dont deux ont été numéro un des ventes en Grèce, le dernier en 2018) et qu’il a son actif de nombreux tubes. Petit pot-pourri de ses plus grands succès :

Revenons-en à Broadway, en chanson, évidemment !

Broadway est donc, comme son nom l’indique, une rue particulièrement longue, s’étendant sur plus de 21 kilomètres, qui traverse New York du nord au sud, du Bronx à Manhattan. Il s’agit d’une des plus anciennes artères de la ville, puisque initialement défrichée par les Algonquins en des temps immémoriaux.

Intégrée au plan urbain initial de la Nouvelle-Amsterdam, la piste devient Breede Weg et est mentionnée pour la première fois en 1642. En 1664, les Anglais s’emparent de la ville qui devient New York. La Breede Weg est littéralement traduite en Broadway Street, avant de s’abrévier en Broadway.

La partie de la rue qui nous intéresse plus encore est située au cœur de Manhattan, dans le carré formé par les 40e et 57e rues et les 6e et 8e avenues : le Theater Distric où se concentre les principaux théâtres de New York. Le quartier compte également de nombreux cinémas, restaurants, studios d’enregistrement et studios de cinéma.

Officiellement, Broadway regroupe 41 théâtres professionnels. Ce sont dans ces enceintes que se donnent les principales pièces de théâtres et comédies musicales de renom. Chaque année, pas moins de 15 millions de personnes se déplacent pour assister à l’un de ces spectacles.

Et qui dit comédies musicales new-yorkaises, dit forcément chansons inoubliables ! Alors pour célébrer ce dimanche en musique, voici une petite compilation qui vous donnera envie de traverser l’Atlantique :

Merci la musique, merci Konstantinos ! Quant à nous, nous nous retrouverons dimanche prochain pour d’autres aventures. À très bientôt !

(avec la collaboration de Pauly)

(3 commentaires)

  1. Ah Broadway…c’est un rêve pour moi, et un projet à moyen terme.

    Konstantinos est intéressant. Il pourrait représenter la Grèce avec une chanson lente.

    • David CAMONDO on 11 août 2019 at 18:44
    • Répondre

    Coucou Sakis,
    une bonne idée de candidat grec !
    Broadway fait rêver sur le plan culturel, un des points saillants de NYC.
    J’ignorais qu’il s’agissait d’une artère préexistante à la ville.

  2. – Très belles photos et lieu mythique mais je vais me répéter : New-York et les Etats-Unis en général ne me font pas rêver du tout. Je n’ai aucune envie d’y aller…

    – Si un jour je devais faire un voyage en avion ( et ce n’est pas demain la veille ! ), ce serait en Europe, ou dans un pays asiatique et pourquoi pas en Australie ; voici un pays qui me fait vraiment rêver.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :