Ce weekend et cette période de déconfinement me donnent envie de me replonger dans les sélections espagnoles du tournant des années 2000 et 2010. J’en partagerai trois avec vous, qui m’auront plus marqué encore que les autres.

Après 2008 et 2009, rembarquons une troisième fois dans la machine à remonter le temps de l’EAQ et repartons en 2010, pour y revivre ¡Tu país te necesita!, excellent prélude aux célébrations des dix ans de l’Eurovision au Quotidien.

Après son échec retentissant de 2009, la télévision publique espagnole décide… de reconduire sa sélection à l’identique, ou presque. Ainsi la plateforme Internet est rouverte, sauf qu’elle est désormais hébergée par la RTVE elle-même et non plus par MySpace. Les votants doivent s’inscrire via leur adresse email et leurs possibilités de votes sont limitées. Enfin, le diffuseur insiste sur l’importance du sérieux des candidatures et son refus des plaisanteries à la Rodolfo Chikilicuatre.

De décembre 2009 à janvier 2010, la RTVE reçoit 480 chansons, qui sont réduites à 313, suite à un tri réglementaire. De janvier à février, les Espagnols sont appelés à voter. Le tri réglementaire n’ayant pas été effectué correctement, sept chansons doivent être disqualifiées, dont deux qui menaient le vote en tête : Pop Star Queen et El Pezón Rojo.

Le vote se conclut le 5 février. Les dix candidats ayant obtenu le plus de votes, sont retenus pour la finale. Voici leur classement :

  1. Coral Segovia – En una vida – 292.522
  2. John Cobra – Carol – 269.919
  3. Lorena – Amor mágico – 188.778
  4. Samuel & Patricia – Recuérdame – 188.470
  5. Daniel Diges – Algo pequeñito – 187.391
  6. Fran Dieli – Cuando se trata de ti – 187.213
  7. Venus – Perfecta – 183.753
  8. Anabel Conde – Sin miedos – 182.528
  9. José Galisteo – Beautiful Life – 180.145
  10. Ainhoa – Volveré – 176.912

Parmi les éliminés, souvenez-vous : Blas Cantó.

Et deux de mes grands favoris de cette sélection : Rebeca et Javier Mota.

Baptisée du titre à rallonge Destino Oslo, La Gala de Eurovisión 2010, la grande finale a lieu le 22 février 2010, dans les studios madrilènes de la RTVE. Elle est présentée par Ainhoa Arbizu et Anne Igartiburu (ci-dessous, de gauche à droite).

Et voici les prestations des finalistes, par ordre de passage :

1 – Venus – Perfecta

2 – Ainhoa – Volveré

3 – Fran Dieli – Cuando se trata de ti

4 – Lorena – Amor mágico

5 – Samuel & Patricia – Recuérdame

6 – José Galisteo – Beautiful Life

7 – John Cobra – Carol

8 – Anabel Conde – Sin miedos

9 – Daniel Diges – Algo pequeñito

10 – Coral Segovia – En una vida

Le vainqueur est déterminé par un vote combiné classique, moitié pour un jury et moitié pour le public espagnol. Prenant à rebours le vote en ligne initial, ils attribuent tous deux leur première place à Daniel Diges, qui l’emporte ainsi. Coral termine à nouveau deuxième et Lorena est troisième. Mon favori, José Galisteo, termine septième.

Le 29 mai 2010, Daniel Diges monte sur la scène de la finale en deuxième position. Une place peu favorable pour une prestation rentrée dans l’histoire, puisque Jimmy Jump y fait irruption au beau milieu.

Daniel continue imperturbablement sa chanson, tandis que le plaisantin est arrêté et expulsé de la salle par la police. Le chanteur reçoit l’autorisation de la production de recommencer sa prestation et se produit une nouvelle fois au terme de la soirée. Tout cela convainc les jurys qui lui attribuent leur douzième place. Le public, en revanche, ne lui accorde que sa vingtième. Daniel finit quinzième avec 68 points, dont les “douze points” du Portugal.

Nous nous retrouverons tout bientôt pour évoquer la suite de sa carrière. Dans l’attente, passez un beau dimanche et continuez à bien prendre soin de vous.

(avec la collaboration de Pauly)

Crédits photographiques – RTVE