Chaque année, le magazine néerlandais en ligne Eurostory donne un prix à la chanson du concours Eurovision qui a les meilleures paroles.

Les trois fondateurs de ce prix ont décidé de combiner leur amour de la littérature avec leur amour de l’Eurovision et ainsi créé une récompense annuelle pour la meilleure phrase de toutes les paroles des chansons de l’Eurovision. C’est un prix qui veut mettre en évidence la meilleure métaphore, la phrase la plus puissante ou les images les plus poétiques.

La récompense d’Eurostory de l’année dernière a été gagnée par Jamala (Ukraine) pour la phrase :

You think you are gods, but everyone dies.” (Vous pensez que vous êtes des dieux,mais tout le monde meurt.)

Le gagnant a été choisi par un jury de cinquante personnes qui tous ont des compétences en littérature, en musique, en écriture de chansons, en langues et à l’Eurovision. Les membres de jury ont inclus des auteurs, des journalistes, des rédacteurs, des éditeurs, des auteurs-compositeurs, des traducteurs et même des anciens participants de l’Eurovision. Les votes des lecteurs du site Web ont été aussi inclus dans l’évaluation finale.

Cette année, la chanson gagnante est  “Requiem” chantée par Alma et écrit par Nazim Khaled. Les paroles qui les ont assurés le prix sont :

“Les siècles passent et disparaissent, ce que tu crois être la mort, c’est une saison et rien de plus.”

Pour les votants qui ne comprenaient pas le français, la phrase traduite  en anglais donne ceci :

“Centuries pass and disappear, what you believe to be death is a season and nothing more.”

Voici les propos de Nazim lors de la remise de son prix :

“Merci au jury, je suis très honoré de recevoir cette récompense. Je suis si heureux que vous ayez compris que c’est une strophe d’espoir. Ça veut dire : la mort est juste une saison et l’été renaît toujours. Nous avons eu de tels mauvais moments à Paris ces dernières années et bien que ceci ne soit pas le sujet direct de la chanson, c’est toujours d’actualité : dans ces circonstances
nous avons besoin d’un message d’espoir.”

https://www.facebook.com/eurostory/videos/425770181121422/

Pour information,la seconde place a été accordée à la Norvège pour sa phrase :

“I’m coping with a map that is roadless”. (Je fais face à une carte qui n’a pas de routes).

Et la troisième place est pour l’Italie pour sa phrase :

“L’evoluzione inciampa, la scimmia nuda balla” . (L’évolution trébuche et le singe danse nu).

Voilà trois belles métaphores à méditer !