2000_logoEn juillet 1999, la participation de la France a été officialisé à l’UER par le directeur de France 2 de l’époque, Yves Bigot en s’avouant même ravi de la reprise en main du Concours sur son antenne. Mais en septembre, coup de théâtre puisque le Président de France Télévision souhaitait que la France organise une sélection nationale.

L’Eurovision 1999 avait été pris en charge par France3 pour que France2 diffuse un match de rugby le soir de la finale 99, cela aurait dû être une “exception”, seulement, les excellentes audiences réalisées lors de la retransmission du Concours de Jérusalem a fait que la 3 s’est battue pour garder l’Eurovision et a obtenu gain de cause auprès de la direction de France Télévisions de l’époque.

Pour la participation française à l’Eurovision organisée cette année-là à Stockholm, en Suède dans leur, désormais culte, Globen Arena, France 3 décida d’organiser une sélection nationale en direct de l’Olympia, présentée par Julien Lepers, et Karen Chéryl, chargée d’interviewer les candidats dans la GreenRoom de la salle parisienne.

En fait, France 3 n’innovera pas vraiment puisqu’en 1999, le même concept était utilisé pour le dernier concours du 20ème siècle. On y reviendra d’ailleurs, en détails, la semaine prochaine.

La 3ème chaîne a voulu être professionnelle dans l’organisation de cette émission intitulée “Eurovision 2000 : La sélection”. Pour cela, un appel d’offre a été lancé auprès des maisons de disques dès le mois d’octobre.

Nathalie André, déjà impliquée dans la sélection 2000

Nathalie André, déjà impliquée dans la sélection 2000

Et pour “se professionnaliser”, France3 a fait appel à deux femmes, toutes deux indépendantes de la 3. Nathalie André, productrice et ancienne responsable de la programmation de NRJ dans les années 80 (que tout le monde connaît maintenant) et à Catherine Régnier, programmatrice des chaînes du groupe M6, et qui était, déjà, en charge de la sélection en 1999.

Nathalie et Catherine (rien à voir avec Catherine & Liliane du Petit Journal) ont pioché dans les contributions reçues pour la sélection 99, au cas où, et ont fait le tri, même chose pour les contributions envoyées par les maisons de disque, pour n’en garder que le meilleur (ou le moins pire). Elles ont aussi visionné les sélections nationales organisées par différents pays du continent, vidéos fournies bien évidemment par le fan-club français dans le but de s’en inspirer, voire de les concurrencer.

Ensuite, les chansons sélectionnées devaient être interprétées par les artistes, a cappela, afin de ne pas se laisser avoir par la marchandise.

20 chansons avaient retenu l’attention de Nathalie André et de Catherine Régnier, avec l’aide de Fabrice Ferment, chef de délégation, et membre, lui aussi, du fan-club.

Le 6 janvier, dans les bureaux, l’équipe de France3 choisit seulement 14 titres pour participer à la sélection puisque la 3 voulait tout de même avoir le mot de la fin. En cas de désistement, 2 chansons de secours furent même garder sous le coude.

Alain Vauthier, directeur des programmes de France3 voulait de l’éclectisme afin que les français aient un choix large et varié.

Une semaine avant le direct, des interviews et des séances photos sont prévues pour compléter le dossier de presse à envoyer à tout les médias. Un passage en studio en orchestre est même obligatoire pour mettre les candidats dans de bonnes conditions mais aussi pour les professionnaliser. Ensuite, des répétitions sont organisées aux Studios Hocco d’Ivry-Sur-Seine avec l’orchestre puis l’Olympia ouvrit les portes aux candidats le dimanche 13 mars pour les répétitions ultimes devant des journalistes. 12h de répétitions non-stop afin de donner le meilleur des spectacles, tout doit être en place, sans erreur, pour le direct.

Le lundi est programmé la répétition générale dans les conditions du direct. D’ailleurs, la salle s’est mise à rire, non discrètement, lors du passage du groupe “Hologramme”. Faut dire que la prestation était plus que mauvaise. Et qu’elle aurait pu rivaliser avec la prestation de la Macédoine à l’Eurovision 2000.

Patrick Fiori

Patrick Fiori, membre du jury

Le 15 mars 2000, à 20h30, France3 se met sur son 31. Julien Lepers et Karen Cheryl animent la soirée et 14 chansons sont proposées aux téléspectateurs, aux 2000 spectateurs de l’Olympia ainsi qu’à un jury de professionnel composé, notamment de Patrick Fiori et de Marie Myriam. Est-ce encore utile de préciser que Patrick Fiori a obtenu la 4ème place à l’Eurovision 1993 et que Marie Myriam a remporté le Concours en 1977 ?

Malgré la suppression de l’orchestre à l’Eurovision, France3 souhaite en avoir un et c’est Arnaud Fusté qui est à la baguette avec les musiciens de “Bad In a Box”.

L’émission est produite par François Guillard, qui travaille maintenant pour le compte d’Endemol France. C’est Didier Froehly qui réalise l’émission.

Parmi ces titres, on retrouve de tout . Du rap, de la dance, du kitsh, des ballades, tout y passe, pour le meilleur comme pour le pire.

Une fois les 14 artistes passés sur la scène de l’Olympia, et une rétrospective des prestations, on propose aux téléspectateurs une entracte. On y montre des vidéos issues de l’Eurovision, un mini best-of, montage fabriqué par Fabrice Ferment.

Un clown vient même faire le show durant les délibérations. Il avale des balles, puis les fait rebondir sur les batteries, et d’autres trucs encore plus loufoques les uns que les autres.

Avant les résultats, Patrick Fiori chanta “Terra Umana”. Une fois fini, Julien Lepers passa aux résultats. Annonçant le TOP 3 final.

En 3ème, le duo Orijin, venant de Montpellier, crée en 1996 et composé de deux frères Thierry et Renaud Bibjeck, finit 3ème avec sa chanson “Autour de toi”. Une chanson qui correspondait parfaitement avec les tendances musicales de l’époque. La fratrie a d’ailleurs de l’expérience derrière eux puisqu’ils ont collaboré avec Maurane, ou bien encore avec Céline Dion.

En 2ème place, le jury et les téléspectateurs n’étaient pas d’accord. Le public plaça Jessica – découverte dans un télé-crochet de M6 – première avec sa chanson rendant hommage à son père disparu “Espoir”, mais le jury l’a mise en 4ème position. Une ballade interprétée avec émotion, qui aurait pu obtenir un bon classement lors de cet Eurovision 2000. Sur les 43.000 appels reçus ce soir-là, 27.000 étaient destinés à Jessica Ferley, selon la presse. (SOURCE : Le Parisien). Il serait utile de préciser que les votes n’ont pas été rendus officielle par France 3.

Sofia Mestari

Sofia Mestari

Et enfin, grâce aux membres du jury, Sofia Mestari, née à Marrakech au Maroc 19 ans plus tôt, a obtenu son ticket pour représenter la France en Suède avec “On Aura Le Ciel”. Le public l’avait classée 2ème derrière Jessica Ferley. La combinaison 50-50 l’envoya donc au Globen. Sofia a été découverte par sa maison de disque lors des 3ème Rencontres d’Argelès-Sur-Mer, lui permettant de signer un contrat avec a maison de disque Universal Music.

Le petit garçon que j’étais à l’époque se souvient de cette victoire, toute sa famille était sur scène pour la féliciter, ses parents en larmes, cette jeune Sofia toute heureuse de cette nouvelle aventure qui s’annonçait pour elle.

Niveau audience, c’est la fête. 5 millions de téléspectateurs, et 23,6% de P.D.M pour France 3. Du jamais vu pour une Sélection Nationale Française et même inhabituel pour cette chaîne qui s’impose rarement en tête des audiences.

Il faut dire les choses comme elles sont. “On Aura Le Ciel” était de loin la meilleure chanson de cette sélection. Et cette sélection était d’une bonne qualité. Une composition professionnelle par deux auteurs-compositeurs qui ont de l’expérience, une jeune artiste au timbre de voix proche de Tracy Chapman.

Malheureusement, Sofia Mestari se planta à l’Eurovision obtenant seulement 5 points, dû au stress, certainement et aussi à l’attribution désavantageuse de l’ordre de passage. On prêta même à Sofia des propos pas très fair-play. En effet, selon les dires, elle aurait dit que la scène était froide et sans âme pourtant, en arrivant au Globen Arena, elle était admirative de la scène et de l’organisation suédoise…mais passons cette polémique tout à fait puérile.

Suite à cela, les eurofans se sont révoltés, ont lancé des pétitions pour réclamer de bons classements alors qu’ils étaient eux-même contents que Sofia Mestari représente la France et qu’ils avaient félicité France3 pour cette bonne sélection.

Il faut dire que 3 échecs consécutifs, ça commençait à faire beaucoup. Marie-Line en 1998 avec “Où Aller”, Nayah avec “Je veux donner ma voix” ou maintenant Sofia Mestari, les fans en avaient marre que la France soit ridiculisée. La France n’aurait pas pu participer à l’Eurovision 2001 sans le concept “BIG 4”.

En dépit de cet échec, Sofia Mestari sortira tout de même son album en Janvier 2001, et “On Aura Le Ciel” a été exploité jusqu’à l’automne 2000 par les différentes radios, son titre a été classé au mieux 29ème au TOP 50. Universal Music refusa que la participation à l’Eurovision soit évoquée dans le dossier de presse de la chanteuse. Elle connaîtra quelques succès avec des titres comme “Ne Pars Pas” en 2003, par exemple. Elle a 4 albums à son actif, le dernier datant de 2011.

D’autres candidats se sont remis de leurs défaites, c’est le cas de Jenny Zana, qui fut, quelques temps, animatrice de “Tubissimo” sur M6.

Jessica Ferley

Jessica Ferley

Pour ce qui est de Jessica Ferley, elle a sorti une nouvelle version de son titre “Espoir” sans succès, elle essaie toujours de se faire un nom sur la scène musicale française, selon sa page facebook, elle aurait participé au casting de “The Voice”, sans doute contacter par Bruno Berberes. (S’il nous lit, passons-lui le bonjour).

Stéphane Godsend,qui avait chanté “Nous deux”, quant à lui, continue à percer dans le milieu mais en tant que compositeur, notamment pour Hélène Ségara.

Les frères d’Orijin continuent dans le domaine de l’artistique. Renaud a ajouté deux nouvelles cordes à son arc, puisqu’il est aussi dessinateur de B.D sous le pseudo “Magga” (https://www.facebook.com/maggaofficiel) , qui sera aussi, le nom de sa prochaine bande dessinée et aussi artiste-peintre. Il collabore actuellement avec France Gall pour la comédie musicale “Résiste”, en hommage à Michel Berger.

Quant à son frère jumeaux, Thierry, il est maintenant auteur-compositeur pour différents artistes dont une chanteuse, bien connue de l’Eurovision en la personne de Kate Ryan. Il a écrit et composé plusieurs titres pour l’album “Different” sorti en 2002.

Et pour finir, Guillaume Eyango continue sa carrière. Son premier album est, par ailleurs, sorti en 2013, et à retrouver sur Deezer et sur les plateformes de téléchargements légales. Guillaume devait répondre à quelques questions, sans pouvoir trouver un moment pour le faire. Excusez-le.

En bref, précisons que le petits fils de Khachaturian, célèbre compositeur arménien, avait participé à la Sélection 2000.

Playlist “Eurovision 2000 : La Sélection” :