Sans le savoir vraiment, TF1 avait organisé cette année là, sa dernière sélection nationale. Pour bien faire, la première chaîne européenne (en terme d’audience, et qui l’est toujours d’ailleurs), avait prévu deux demi-finales avec 5 chansons dans chacune d’elle et une finale. 3 artistes devaient se qualifier pour la finale, dans le cadre de l’émission “Le Grand Concours de la Chanson française”.  Ils étaient choisis par le biais d’un panel de 1000 téléspectateurs, interrogé par TNS SOFFRES.

C’est Fabienne Egal qui était en charge de la présentation.

PREMIERE DEMI-FINALE 

La première demi-finale avait lieu le Dimanche 22 Février en direct des Buttes Chaumont, à Paris. 5 artistes se sont présentés.

Parmis eux, Evelyne Geller, qui en, 1976, avait déjà tenté sa chance à la sélection française avec la chanson “Quelqu’un dans ma vie”. Pour sa seconde participation, elle interprète un titre écrit par Michelle Senlis et composé par Jean Ferrat, rien que ça.

Il y avait aussi David Christie, plus connu sous le pseudo de Pépino. Il a sorti de nombreux 45T dans les années 60, sans vraiment marquer les esprits. Pour la petite info, Pepino a eu une petite fille avec une ancienne représentante de la France à l’Eurovision. Si je vous dis “tenue provancante” ? Ou bien alors -M- ? Et oui, Pepino et Nina Morato ont eu une relation et une petite fille. Etonnant non ?

Jorge Rafael participait, lui aussi, à cette première demi-finale. Jorge a chanté le générique de Tom Pouce en 1980 notamment.

Pour ce qui est de la chanteuse Noëlle, on ne sait pas vraiment ce qu’elle a fait dans sa vie. Pareil pour Amour, est-ce un groupe ? Est-ce un chanteur ? Ou une chanteuse ? On ne sait pas vraiment. On retrouve ce pseudo sur Internet, ils auraient chanté une chanson paillarde en 1989, “La gavotte anglaise”.

Sans vraiment de surprise, le panel a qualifié Evelyne Geller, Jorge Raphael et Amour. Les deux autres sont restés enfermer dans les archives de TF1.

DEUXIEME DEMI-FINALE 

Une semaine après la première, TF1 programme la deuxième demi-finale, toujours animée (avec peu de motivation) par Fabienne Egal, toujours aux Buttes Chaumont, le 1er mars 1981.

Cette fois, 6 chansons sont proposées.

On retrouve des artistes connus, d’autres méconnus, mais qui ont su tirer de cette sélection, un petit bout de carrière. C’est le cas d’Anne Loric puisqu’à la sortie quelques 45T après cette expérience, notamment le générique d’une émission jeunesse de TF1 appelée Vitamine en 1983.

Jeff Barnell est présent. Il a sorti quelques 45T auparavant sans vraiment casser des briques.

Puis il y avait aussi Frida Boccara que tout le monde connaît bien sûr. Gagnante française lors de l’Eurovision 1969, avec “Un jour, un enfant”, Frida proposait, en 1981, la chanson “Voilà comment je t’aime”.

Et bien sûr, Jean Gabilou, chanteur venant de Tahiti, loin de Paris, loin de l’Europe, peu connu au moment de la sélection française.

Claude Manguy est un auteur-compositeur. Pour 1981, il a voulu chanter.

Anne-Marie Romain est l’ inconnue de cette deuxième demi-finale, et elle le restera

Le panel a décidé d’envoyer Jeff Barnel, Frida Boccara et Jean Gabilou tout droit en finale la semaine d’après.

 

FINALE 

Le 8 mars 1981, TF1 diffuse donc la finale du “Grand Concours de la Chanson française” servant de sélection nationale pour l’Eurovision.

Fabienne Egal se charge, une fois encore, de la présentation, sans grande motivation. Ils sont 6 à espérer représenter la France lors du Concours Eurovision qui avait lieu un mois plus tard, le 4 avril, à Dublin.

A la suite des prestations, c’est un panel de 1000 téléspectateurs, interrogé par la TNS Soffres qui a décidé d’envoyer Jean Gabilou et sa chanson “Humanahum”. Il remporta la Sélection avec 273 points. Je vous propose de découvrir le classement détaillé ci desous.

  • Jorge Rafael – C’est un oiseau de papier (242 points)
  • Evelyne Geller – Les yeux fermés (165 points)
  • Frida Boccara – Voilà comment je t’aime (159 points)
  • Jeff Barnell – De visage en visage (131 points)
  • Amour – Un homme s’était levé (116 points)

A l’Eurovision 1981, Jean Gabilou s’est classé 3ème avec 125 points, à 11 points des vainqueurs anglais. Depuis, Jean Gabilou est retourné à Tahiti, et continué, localement, sa carrière.