Israël 2018 : Netta à la conquête du monde

Ne croyez pas qu’Eleni Foureira soit la seule à capitaliser sur ses trois minutes eurovisionesques. La grande gagnante israélienne, Netta Barzilai, bat elle aussi le fer tant qu’il est chaud. Petit passage en revue de ses dernières aventures.

Début juillet, Netta s’est rendue à Madrid pour participer à la Pride de la capitale espagnole. Elle avait opté pour un de ses looks improbables (ci-dessus) et a enflammé le public présent par sa reprise endiablée de Toy. 

Quelques jours plus tard, Toy a été projeté à New York, sur les écrans de Times Square. Il s’agissait d’annoncer la venue aux États-Unis de la chanteuse et sa participation au Today Show de la chaîne NBC.

Netta s’en ensuite trouvée confrontée aux habituelles accusations de plagiat. Selon Universal Music, une partie de Toy aurait été plagiée du Seven Nation Army des White Stripes. Netta a défendu avec coeur son morceau et son originalité. Selon elle, Toy est authentique et ne ressemble à aucune autre chanson. Elle a au passage souligné, à propos de l’Eurovision 2019, que l’important était qu’il soit organisé en Israël. Peu lui importe si c’est à Jérusalem, à Tel-Aviv ou à Haïfa, du moment que ce soit dans son pays natal.

Netta a ensuite tourné une publicité pour Partner TV, une chaîne de télévision israélienne. Pour les responsables de cette dernière, la chanteuse incarne à merveille l’esprit de l’entreprise. Sa jeunesse et son talent permettront à la campagne de faire mouche.

Le moment étant arrivé, Netta s’est envolé pour New York. Elle a chanté Toy sur NBC.

Elle a ensuite été interviewé. Elle a déclaré qu’évidemment sa victoire à l’Eurovision avait changé sa vie. Elle a l’impression d’avoir changé de réalité et de rêver tout ce qui lui arrive. Chaque matin, elle se réveille dans un pays différent et cela la rend très heureuse. Elle a confirmé que le Prince William était très gentil et un véritable prince charmant.

Enfin, Netta a poursuivi en accordant une autre interview au magazine néerlandais Attitude. Elle a eu les honneurs de leur couverture (ci-dessus) et d’une citation : « La fierté est de pouvoir être soi-même, sans excuses. » À suivre…

(avec la collaboration de Pauly)

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 26 juillet 2018 at 11:52
    • Répondre

    Personne atypique j ‘adore!!!!!Mais la chanson !!!!!!Pitié NON!!!!Vivement qu ‘elle nous ponde une autre chanson et qu ‘on passe à autre chose dans sa carriére!!!

    1. mon cher Steven….je pense que bientôt on aura droit a de nouvelles chansons vu sa promo ….elle attend la fin de cette été je pense ….allez un peu de patience et ton voeux sur sera exaucé….merci de ton message….bonne journée a toi….

    • Romaric on 26 juillet 2018 at 13:48
    • Répondre

    Je suis quotidiennement les arenas que proposent l’Israel pour l’eurovision 2019… et je peux déjà dire que ça sera dans tout les cas un concours merdique et vraiment nul (désolé de ma méchanceté) car les arenas que proposent Jérusalem ainsi que Tel Aviv sont des arenas très petits et très étroits, donc scène logiquement petite et étroite, très peu de place donc très peu de public et de bonne ambiance, green room avec un grand point d’interrogation pour la placer dans l’arena… Donc vraiment ça sera le pire eurovision de ma vie par rapport à l’organisation et l’endroit !

    Je suis toute façon déçu pour n »importe quel choix que fera l’Israel pour organiser le concours musical…

    Pour moi il faut vraiment à tout prix que ça se passe à Haifa, dans le Stadium car malgré que ça soit un stade de football, je peux quand même dire que au moins c’est grand, spacieux, avec pleins de places à disposition, et une bonne organisation de faite peut aboutir à un bon eurovision 2019 en Israel !!

    Je dois dire que je vois déjà la scène de construite au milieu de stade, avec les cages de football démontées pour l’occasion, ainsi que la green room spacieuse juste à côté ainsi que Jon Ola Sand et les collaborateurs avec lui sur le côté du stade…

    Bref, je serai vraiment très déçu et limite en déprime de voir que L’israel aura fait le choix de l’arena de Jérusalem (car conflit permanent avec la Palestine donc possibilités de retirage de plusieurs pays; et toute façon l’arena et très étroite très petite et manque de volume et de grandeur) et je serai également très déçu par le choix de la Convention center Pavillion 2 de Tel Aviv car également trop petit et trop étroit (limite plus que Jérusalem arena) et qu’il y aura encore moins de grandeur et d’un bon eurovision comme à Lisbonne…

    Je ne donne que mon avis, et j’aimerai en discuter avec d’autres personnes sur ça car oui ça me traquasse déjà et me stresse énormément car regarder ou assister à un eurovision qui n’est pas du tout comme Lisbonne ou Kiev, c’est à dire avec de la grandeur, de l’espace et de la bonne organisation et qu’au contraire ça soit petit, étroit, peu de public, et peu de grandeur fera d’un eurovision, un eurovision vraiment désastreux, et nul en mourir…

  1. Je ne peux te répondre mon cher Romaric….je ne suis pas trop encore l’organisation de eurovision 2019 en ce moment ….mais souhaitons de tout coeur…que israël prépare un super concours enfin on verra tout cela…mais merci des informations que tu nous transmet ….j’ai lu et j’ai appris des choses….essayons de positive quand même mon cher Romaric…mais tu as le droit de dire ceux que tu penses….sache le…bonne journée a toi …

    • marie on 26 juillet 2018 at 21:24
    • Répondre

    Chanteuse atypique. Le plus dur reste à faire: durer en tant qu’artiste. En tout cas, ce ne sont pas tous les gagnants de l’eurovision qui vont à New York pour participer à une émission et de plus diffuser son vidéo clip dur Times Square, ce n’est pas donné à tout le monde.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :