Kasey n'a pas convaincu, mais pour les irlandais, c'est déjà du passé

Kasey n’a pas convaincu, mais pour les irlandais, c’est déjà du passé

Pour la première fois depuis 2009, l’Irlande ne chantera pas en finale du Concours Eurovision. Un échec qui n’a pourtant pas entamé l’enthousiasme du pays qui détient le record de victoires.

Inutile de penser à se retirer de la compétition. Le chef de la délégation irlandaise, Michael Kealy, rappelle que l’Eurovision se classe chaque année systématiquement dans les dix meilleures audiences de l’année en Irlande.

Depuis cinq ans maintenant, RTE utilise un système de mentoring pour sélectionner sa chanson. L’année prochaine, ce sera différent. Et l’Irlande n’a pas attendu l’échec de jeudi pour se pencher sur le sujet, puisque un nouveau processus de sélection est déjà sur les rails pour l’année prochaine. Michael Kealy précise qu’une annonce sur la modification des règles sera faite dans les prochaines semaines.

Si Michael Kealy refuse de dire combien dépense la RTE pour le Concours Eurovision, il souligne que cette année, la délégation irlandaise était une des plus petite à s’être déplacée à Copenhague, réduisant ainsi les coûts.

Concernant la prestation irlandaise à Copenhague, Louis Walsh (qui faisait partie du panel de sélection) blâme non pas la chanson, mais sa mise en scène. Il avait conseillé à Kasey de se débarrasser des danseurs qui n’avaient d’autre but que de distraire le téléspectateur de la chanson. Il blâme aussi la robe que portait la chanteuse et qui, selon lui, “n’était pas super”.

En Irlande, on se tourne déjà vers l’avenir…

article (en anglais) à lire : irishtimes.com