Sonnez hautbois et résonnez musettes ! L’un des meilleurs moments de l’année est en vue ! Bien sûr, Noël, son réveillon et ses réjouissances. Mais avant cela, l’inamovible et épique sélection albanaise pour l’Eurovision : le Festivali i Këngës ! Sans lui, nos Fêtes ne seraient point complètes et parfaites.

Ce jeudi soir, nous nous retrouverons donc pour la première demi-finale. Bien du plaisir en perspective depuis Tirana ! Dans l’attente, partageons nos opinions sur les vingt-deux chansons en lice et tâchons de discerner le concurrent susceptible de l’emporter et de s’envoler pour Tel Aviv.

LES LOREEN

Débutons par les Loreen, qui reflètent mon opinion personnelle et subjective en la matière. Si votre avis diffère du mien, exprimez-le dans les commentaires.

Pour tout vous dire, Loreen a passé un bon moment. Elle a noté les efforts entrepris pour rajeunir et moderniser le FiK. Elle a perçu l’influence bienvenue du Kenga Magijke. Bref, une belle édition du FiK et bien de l’espoir pour l’avenir.

 ChansonCommentairesLoreen
Alar Band - Dashuria nuk mjaftonCurieuse impression d'être à la sélection moldave. Son balkanique déjà entendu, mais plaisant. Bel effort pour renouveler le FiK et coller à des styles contemporains. Pas révolutionnaire, mais agréable et joyeux. Mettra de l'ambiance au Palais des Congrès. Vois cependant mal les jurés voter pour eux. À moins que les étudiants n'y soient sensibles ?
Klinti Collaku - Me jetëBallade bien traditionnelle, bien FiKesque, avec tout de même composition moderne, portée par interprète talentueux. Beau, sobre, classique. Devrait plaire aux jurés. Résultat plus incertain à l'Eurovision, car déjà entendu et sans trop de surprise.
Elton Deda - QetësishtElton nous la joue velours avec ballade douce et simple. Vaguement country, vaguement soporifique. Linéaire et agréable en musique de fond devant feu de bois. Tentative honnête et message intéressant. Aucune chance à l'Eurovision, ceci dit.
Eliza Hoxha - PengBallade émotionnelle, avec début intimiste et montée crescendo. Belle voix, belle composition. Résonnera dans le cœur des jurés et des amateurs du genre. Ensemble très classique, pas révolutionnaire, mais solide, dans la tradition des Lindita et Eneda. Voix plus mature pouvant faire la différence.
Elona Islamaj - Në këtë botë kalimtarëBallade rock, très albano-albanaise. Belle voix, mais morceau souffrant de la comparaison avec les autres propositions, plus modernes et fraîches. Pas horrible, mais poussiéreux et sans intérêt en 2018.
Kelly - A më ndjënEssai de modernisation de la ballade FiKesque. À moitié réussi. Belle voix, avec hélas trop de vocodeur. Composition classique, ringardisée par inévitable solo de guitare. Ensemble final ni vraiment périmé, ni vraiment frais. Conserve de bonne qualité, en fait. Nécessaire pour un FiK traditionnel, dispensable pour l'Eurovision.
Bojken Lako - Jeto jetënCraignais le pire de la part de Bojken, mais résultat appréciable. Petite ballade douce, avec partition moderne. Loin des travers habituels du FiK. Bon point pour Bojken. Mais trop léger pour Eurovision. Ni marquant, ni soufflant. Bon morceau d'album.
Gjergj Leka - Një ditë tjetërImpression cette fois d'être à la sélection portugaise. Ballade jazzy molle du genou et en partie récitative, sortie droit du Festival da Canção. Ennuyeux comme une journée pluvieuse de décembre à Tirana. S'écouterait à la limite en arrière-fond sonore dans un bar.
Eranda Libohova - 100 pyetjeCurieux morceau. Frôle l'excellence dans sa première partie, mais la manque dans sa seconde. Intéressant, car Eranda emprunte une autre voie musicale, avec cette ballade sobre, intelligente et bien construite. Éléments jazz et contemporains. Mais hélas, verse dans le folklorique au pont musical, entraînant le morceau du côté du bal musette et de la facilité. Dommage, car avait du potentiel.
Lidia Lufi - RrëfehemBallade balkanique arty. Essai plutôt réussi pour renouveler un genre rebattu, avec composition moderne. Belle voix, bel ensemble. Intéressant. Restant cependant trop dans le moule du FiK. Aurait dû oser plus et rompre plus encore avec tradition. Bien remixé, pourrait fonctionner à l'Eurovision.
Soni Malaj - Më e fortëVraiment audacieux pour le FiK. Inspiré par cette pop orientalisante et balkanique qui faisait fureur au Concours il y a quelques années, mais dans une version au goût du jour. Présence bienvenue pour bouffée d'air frais. Se révèle cependant linéaire sur la durée. Pas de crescendo, ni d'effet accrocheur. Devrait être retravaillé pour s'imposer à l'Eurovision.
Jonida Maliqi - Ktheju tokësMorceau dans la veine du précédent, mais plus convaincant. Composition plus aboutie, plus marquante. Interprète remarquable et message intéressant. Pourrait s'imposer et faire du bien à l'Albanie, car proposition différente des années précédentes. Assurément une candidate sérieuse pour la victoire. Morceau tout de même à affûter encore pour Eurovision.
Mirud - NënëBallade FiKesque très classique. Trop classique. Sans surprise aucune. Souffre de la comparaison avec les autres propositions. Beau morceau, belle voix, beau quoi. Facilement transposable à l'Eurovision. Hélas n'irait pas loin, car trop vu, trop entendu.
Artemisa Mithi & Febi Shkurti – Dua ta besojDe l'anglais au FiK !? Assez inédit. Principal mérite de ce morceau. Comprend pourquoi a échoué de peu à la sélection initiale. Partie d'Arthemisa, agréable et bien composée. Mais rap de Febi, vite lassant. Et trop de "ooh", de "eeh" et de "aah". Apporte de la diversité et de la modernité au FiK. Manque cependant d'harmonie et d'impact.
Bruno Pollogati - Nuk ka stopAutre tentative bienvenue de renouveler le FiK, avec morceau pop-jazz rythmé et dansant. Solo de guitare dispensable. Belle voix, interprète dynamique. Agréable. Manque cependant d'envolée et de surprise. Assez répétitif. Peu certain que les jurés approuvent. Mérite d'aller dans la bonne direction musicale.
Kujtim Prodani - BabelaTout le contraire du précédent : va ici dans la mauvaise direction. Vieillerie ringarde droit sortie de "La chance aux chansons". FiK dans ce qu'il a de pire. Mais bon, morceaux semblables au Melodifestivalen. À oublier. Vite.
Dilan Reka - KarmaSouffre terriblement de la comparaison avec "Mos Harro", qui atteignait la perfection eurovisionesque. Autre belle tentative de modernité musicale au FiK. Mais me fait penser à morceau de second choix du Melodifestivalen des années 2000. Ni honteux, ni risible, mais faible et peu remarquable.
Lorela Sejdini - VetmiDébute comme ballade albano-albanaise de bonne facture. Belle voix, belle composition. Attention décroche une fois le refrain dépassé, car ne se passe plus rien. Puis soudain, boum ! Sans prévenir, se transforme en morceau dance des années 90. Suscite alors plutôt le fou rire. Bref, morceau à tiroir à ranger dans la catégorie des plaisirs coupables.
Marko Strazimiri & Imbro - LeylaAutre essai pour rafraîchir la traditionnelle ballade balkanique. Plutôt réussi quant à la composition et aux paroles. Mais Imbro force inutilement sa voix et se rend vite agaçant. Voudrais le faire taire pour laisser Marko se charger seul du chant. Devait sembler une bonne idée sur papier. Au final, manque ici aussi d'harmonie entre les deux interprètes.
Aurel Thellimi - Të dua tyRarement eu ça avec une chanson du FiK. M'a tout de suite emporté. Trouve que c'est la meilleure ballade FiKesque depuis longtemps. Pourrait aller telle quelle à Tel Aviv et fonctionner. Aurel, remarquable. Refrain marquant, crescendo parfait. Et de si beaux "dashuri"... Piano, violon et émotion. Classique et frais tout à la fois. Mon coup de cœur personnel.
Klodiana Vata - Mbrëmje e pafundPas de demi-mesure avec Klodiana. Composition bien appuyée et voix à fond les manettes, pour morceau déjà tenté au FiK, il y a dix ans. Arrive avec une guerre de retard, fait rire involontairement et remporte la palme du plaisir coupable de ce FiK 2018. Prévenez-la quand même que l'Eurodance est passée de mode...
Orgesa Zaimi - HijeLA grande déception de ce FiK 2018. Attendais tellement d'Orgesa. Se vautre ici avec morceau foutraque et sans direction. Part en tous sens. Monstre musical à la Frankenstein : dix morceaux cousus aléatoirement pour former une chanson. Bref, trop d'expérimentation arty tuant la musique... Dommage. Allez, Orgesa revient l'année prochaine avec mieux !

La passion et l’irrationalité sont deux moteurs essentiels de l’Eurovision. Vous en avez un excellent exemple avec ce FiK 2018. Aurel Thëllimi m’a emballé au-delà de tout logique. Impossible de vous expliquer le pourquoi du comment. Tout cela relève de la subjectivité pure. J’espère sincèrement qu’il remportera cette 57e édition et que nous le retrouverons à Tel Aviv, en mai prochain. Car il possède, selon moi, la meilleure chanson de ce panel.

Vous avez parfaitement le droit d’être ni d’accord, ni convaincu et de supporter à fond Gjergj et Kjutim. À nouveau, exprimez vos préférences dans les commentaires, que nous en discutions.

Ceci étant dit, abstraction faite d’Aurel, je verrais bien Jonida l’emporter pour toutes les raisons évoquées ci-dessus. Notez qu’à l’heure d’écrire ces lignes, c’était Soni qui bénéficiait du plus grand nombre de vues sur YouTube. Indicateur tout relatif, vous me direz, puisque le public ne vote pas… 

LE SONDAGE

Sur ce, à votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis.

[poll id=”1380″]

Nous vous fixons donc rendez-vous jeudi ! D’ici-là, passez une belle semaine !