Face à Face : 2018 / 2019 Israël !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est face-à-face-2-1.png.

Pour vous faire tranquillement passer l’été en attendant la rentrée, Eurovision au Quotidien a préparé pour vous un face à face qui oppose les deux dernières prestations proposées par un même pays.

C’est au tour d’Israël et de ses deux propositions.

Résultat de recherche d'images pour "2018 / 2019"

En 2018, Israël était représenté par Netta et son titre Toy. Netta a remporté le concours avec un total de 529 points.

Cette année, c’est Kobi Marimi et la chanson Home qui ont représenté Israël. Kobi a terminé 23e avec un total de 35 points.

Mon avis personnel: Il est toujours difficile de passer derrrière le vainqueur et de chanter à domicile. Kobi était très ému le soir de la finale et il a fait de son mieux mais malheureusement je ne suis pas fan de la chanson et j’ai trouvé la mise en scène sans plus. En ce qui me concerne il n’y a pas de doute possible, c’est Netta qui a la meilleure proposition. Sa chanson est entraînante, elle donne envie de bouger et puis Netta, c’est une artiste avec un charisme et un personnalité qui lui sont propres. Victoire donc incontestable à mes yeux de la proposition 2018.

À votre tour de voter et de dire ce que vous pensez de ces deux chansons!

(Avec la collaboration d’Eurovista)

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • rem_coconuts on 8 juillet 2019 at 07:29
    • Répondre

    Je crois me souvenir que Toy avait beaucoup divisé ici à sa sélection, peut-être même que j’y avais pris sa défense ici dans l’un de mes tout premiers commentaires, mais pour ma part, autant un plan que sur l’autre, il n’y a pas photo. Si le titre de Netta n’etait pas mon favori de 2018, il fait partie de mon top 10. J’en aime le punch, le fond, la dérision, l’énergie et tout cela s’est complètement retrouvé sur la scène de Lisbonne avec une presta haute en couleurs. Pour 2019, Israël n’avait surtout pas envie de se taper une deuxième victoire consecutive, surtout qu’ils avaient deja connu ça en 78-79, ils ont donc envoyé une grande voix, un chanteur exceptionnel, mais un titre d’un classicisme et d’une platitude extrêmes, ce qui une fois de plus est parfaitement ressorti sur scène. Donc avantage 2018 titre + presta.

    • Francis A. on 8 juillet 2019 at 08:57
    • Répondre

    Je n’ai jamais été un grand fan de Toy, mais je dois reconnaître que la chanson est efficace à défaut d’être originale. Donc, s’il faut trancher, je vote pour elle plutôt que pour Home, d’un ennui mortel.
    Au demeurant, je préfère la classe, la sobriété et l’émotion au ridicule, à l’excès et au commercial . Voilà pourquoi je vote pour la prestation de Kobi Marimi, dont le timbre n’a rien à envier à celui de Netta.

    • Pascal C. on 8 juillet 2019 at 12:20
    • Répondre

    Netta pour moi même si j’ai rarement envie de réécouter son titre je l’avoue..

    Comme Francis, je trouve « Home » soporifique et les effets de manche de Kobi qui s ecoute chanter m’énervent au plus haut point.

  1. Ho très dur de comparer et juger 2 choses que l’on n’aime pas !
    Mais je choisis quand même 2018, Kobi m’ayant tellement ennuyé. Je choisis la joie de vivre tout simplement.

    • Phileurophage on 8 juillet 2019 at 17:01
    • Répondre

    Impressionnante Netta qui n’a pas volé sa victoire même si d’autres morceaux avaient ma préférence. Je vote pour elle dans les deux catégories même si le live de cette année a révélé un titre qui m’a conquis et ému et est remonté en flèche dans mon classement final. J’y entends des accents de « Je l’aime à mourir » de Cabrel. Deux propositions différentes mais que j’apprécie tout en regrettant de ne plus entendre d’hébreu alors que c’est une si belle langue.

  2. – Je n’ai jamais aimé  » Toy  » mais au moins, ça a le mérite de l’originalité et ça met de la joie contrairement à la chanson de 2019 qui, exception faite qu’elle a été superbement interprétée , me laisse totalement de marbre… Bref, pas facile de choisir entre deux chansons que je n’aime pas mais la victoire finale de Netta rouve malgré tout que c’était une chanson méritante.

    * 2018 : 10/20

    * 2019 : 07/20

    – Victoire de Netta mais sans enthousiasme débordant…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :