L’Estonie espère bien cette année encore passer en finale du Concours Eurovision. Après trois succès consécutifs, le pays compte sur une chanson pop du plus bel effet, Amazing, écrite par Timo Vendt et la chanteuse Tatjana Mihhailova.

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La chanteuse[/pullquote]

Tanja... souriante

Pour simplifier les choses, Tatjnana Mihhailova a choisit Tanja comme nom de scène. Née en Russie à l’époque soviétique (le 19 juin 1983 pour être plus précis), Tanja vit en Estonie depuis son plus jeune âge.

Toute jeune, elle a parcourut le pays de Festival en Festival, et remporte à 15 ans le concours Utrennaja zvezda, en Lettonie.

L’Estonie pourra compter sur son savoir-faire scénique. Car la scène, Tanja la connaît bien, elle qui a joué dans plusieurs comédies musicales (Fame, Le Baiser de la Femme Araignée et Cabaret).

Au début des années 2000, elle s’associe à la chanteuse Ly Lumiste et ensemble, elles forment le duo Nightlight. Le succès est immédiat et l’album des filles est élu meilleur album de l’année aux victoires de la musique version Estonie en 2002.

En Estonie, qui dit succès, dit participation à l’Eesti Laul. Nightlight s’y colle à deux reprises : en 2002 où elles terminent second et l’année suivante (4ème).

Les filles se séparent en 2004 en raison de la grossesse de Ly. Tanja poursuit alors son chemin en s’associant avec d’autres groupes.

Galerie photos de l’Estonie : cliquez pour agrandir

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”]La chanson[/pullquote]

 Amazing, la chanson qu’elle défendra à Copenhague, a la particularité d’être un hit en devenir. Une de ces chansons qu’on pourrait plus facilement entendre sur les ondes d’NRJ ou de Skyrock plutôt que sur celles de Radio Bleu.

Autre particularité : Tanja danse en chantant, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Du coup, ça en énerve certains qui trouvent qu’elle fait son intéressante devant le public et qui ont l’impression de voir se mélanger l’Eurovision avec Danse avec les Stars.

Selon moi, sa façon de danser sans s’essouffler (ou presque car on décèle tout de même quelques petites faussetés à peine perceptibles) devrait pouvoir impressionner.

On reproche aussi à cette chanson d’être trop proche d’Euphoria. Là aussi, ça peut tourner à son avantage. Seuls les fans de l’Eurovision peuvent faire ce constat, ce sont eux qui analysent les chansons, pas les téléspectateurs lambdas. Ils sont bien plus nombreux que les fans le soir du Concours et eux, ils n’auront pas cette perception. Ils ne penseront pas à la chanson de 2012 et seront dans l’ambiance du Concours de cette année. Après, décrocheront-ils ou non leur téléphone pour l’Estonienne… tout dépendra des goûts de chacun.

Sont susceptibles de voter pour l’Estonie : Ceux qui trouvent que c’est une bonne chanson pop, puissante et bien ancrée dans notre époque et ceux qui ont l’impression d’être – en plus de l’Eurovision – dans Incroyable Talent.

Sont susceptibles de ne pas voter pour l’Estonie : Ceux qui pensent justement que l’Eurovision, c’est pas non plus Incroyable Talent et ceux qui n’arrivent pas à oublier Euphoria.

Une victoire de l’Estonie ? Les bookmakers n’y croient pas puisque Amazing se retrouve en milieu de classement, coincée entre l’Irlande et Malte.

 

N’oubliez pas les paroles

Remember how we used to be
Floating the skies, it fell so heavenly
We were weightless
We froze to ice and melted down
We chased the stars and fell to the ground
Couldn’t care less

This feeling inside
You’re all that I have, I need you back
Do you hear me screaming?

Stay amazing lie (do you hear me screaming?)
I don’t, don’t want another to make me high
I want, want you to be amazing lie
Stay amazing lie

You know there’s nothing I wouldn’t do
I’d brake the curse of time to be with you
I’d be fearless
I’d jump as far as I can see
And beat the perfect storm in the endless sea

This feeling inside
You’re all that I have, I need you back
Do you hear me screaming?

Stay amazing lie (do you hear me screaming?)
I don’t, don’t want another to make me high
I want, want you to be amazing lie
Stay amazing lie

This feeling inside
You’re all that I have, I need you back
We were weightless

Stay amazing lie (do you hear me screaming?)
I don’t, don’t want another to make me high
I want, want you to be amazing lie
Stay amazing lie

 

La tendance musicale en Estonie

Mr Probz et Katy Perry occupent les deux premières place des charts iTunes en Estonie. Pour le reste, au niveau international, les estoniens ont un train de retard, puisque sont encore classés dans les dix premiers Gotye, Adele, et l’ancien titre d’Avicii. Ce dernier fait très fort d’ailleurs en classant trois titres dans les 11 meilleures ventes.

Plus étonnant, on retrouve en dixième position la chanson Meil on Aega Veel, la chanson que Põhja-Tallinn a proposé à l’Eesti Laul en 2013 et qui a été l’un des plus gros tubes estoniens de l’automne… 2012.

En troisième position des charts, on retrouve un groupe qu’on connaît bien pour sa participation à l’Eesti Laul : Traffic, avec une chanson qui marche aussi très bien en Allemagne : Für Elise