LUNDI 29 NOVEMBRE 2021

Nous connaissons à présent les 10 artistes du 3e quart de finale. Il sera présenté par Ott Lepland et Laura Põldvere (respectivement ayant représenté l’Estonie en 2012 et 2017).

Contrairement à la semaine dernière, nous n’entendrons pas d’estonien parmi les chansons de samedi. Ce quart se jouera dans la langue de Shakespeare. Nous avons affaire à beaucoup de noms bien connus des eurofans ce coup-ci, ce qui laisse espérer, une nouvelle fois, un télévote impitoyable envers les nouveaux venus. Voici les dix titres en compétition :

  • Alabama Watchdog avec « Move On »
  • Anna Sahlene avec « Champion »
  • deLULU avec « Music Saved My Soul »
  • Elina Nechayeva avec « Remedy »
  • Goodyear avec « Three Days Ago »
  • Lauri Pihlap avec « Take me Home »
  • Levvis avec « Let’s Talk About »
  • Merilin Mälk avec « Little Girl »
  • Shira avec « Under Water »
  • STEFAN avec « Hope« 

LUNDI 22 NOVEMBRE 2021

Aujourd’hui, l’ERR a annoncé que le 2e quart de finale serait présenté par Uku Suviste (Représentant de l’Estonie en 2021, s’il faut encore le présenter) et Tanja Mihhailova (représentante de l’Estonie en 2014). Ce quart a la particularit de ne présenter que des chansons en estonien ! De plus, le nombre de candidat-es ayant déjà pris part à la sélection est moins important que la semaine dernière. Bref, attendons-nous à quelque chose de plus éclectique et de plus ouvert, ce qui n’en sera que plus rafraîchissant ! Les dix concurrent-es sont les suivants :

  • Helen avec « Vaatu minu poole ». Helen avait déjà tenté sa chance l’année dernière avec « Nii kõrgele », mais ne s’était pas qualifiée en finale…
  • Wiiralt avec « Kuradile ». Là-aussi, nous retrouvons des candidats malheureux de l’an passé. Wiiralt n’avait pas convaincu avec sa country estonienne, et présente une chanson qui sera vraisemblablement dans le même registre.
  • Desiree avec « Siiani ». Et d’une troisième ! Quatre ans après son échec en demi-finale avec une chanson pop en anglais gentillette, Desiree retente sa chanson avec ce qui devrait être une powerballad en estonien.
  • Andrei Zevakin ft. Grete Paia avec « Mis nüüd saab ». Deux visages familiers ici ! Le premier a participé à l’Eesti Laul l’année dernière, et écrit la chanson de Kéa, qui a été éliminée la semaine dernière. Souhaitons-lui meilleur succès, en duo avec Grete Paia, qui a tenté par 3 fois de représenter son pays et fut un temps la chouchoute du public estonien (2e en 2013, 7e en 2016, et éliminée en demi-finale en 2019).
  • Silver Jusilo avec « Elu rüpes ». Nouveau venu, Silver Jusilo chante principalement des ballades à la guitare.
  • Jyrise avec « Plaksuta ». Jyrise est un rappeur, et c’est sa première participation à la sélection estonienne.
  • Frants Tikerpuu ft. Triin Niitoja avec « Laululind ». Triin Nitoja a concurru à l’Eesti Laul 2015, à l’époque avec John4. Ils avaient fini 5e. Frants, lui, est un nouveau venu. Les deux artistes collaborent depuis quelques mois; ils ont sorti un single et un cover estonien de « A Thousand Years », le tube de Christina Perri.
  • An-Marlen avec « Lõpuks muutub ». An-Marlen participe pour la première fois à la sélection estonienne. Elle évolue dans le registre de la pop.
  • Meisterjaan avec « Vahel lihtsalt ». Vous avez peut-être oublié le nom, mais si vous avez suivi l’Eesti Laul 2016, vous vous rappelez du déroutant « Parmupillihullus ». Il avait terminé 5e, emballant particulièrement les jurés. Tablons sur un morceau expérimental comme seul l’Eesti Laul sait en proposer !
  • Kaia-Liisa Kesler avec « Vaikus ». Kaia-Liisa est une toute nouvelle venue sur la scène musicale estonienne, son premier single a tout juste un an. On présagerait plutôt une powerballad, là-aussi.

Première sélection télévisée de la saison pour l’Eurovision Senior ! Ce samedi, l’Estonie ouvre le grand bal des révélations, des « winner alert !!!!! » (on l’espère pour eux), des cœurs d’eurofans brisés, et des tops sur YouTube. Ce samedi, 10 premiers artistes présenteront leurs chansons à l’occasion du quart de finale de l’Eesti Laul, nouvelle formule.

Les artistes seront annoncés via l’émission Ringvaade, chaque lundi à 18h (heure de Paris) précédant leur manche. Chaque semaine, nous compilerons ainsi les nouveaux noms sur cet article.

Pour rappel, chaque quart de finale verra 5 chansons et artistes se qualifier pour les demi-finales de février.

QUART DE FINALE 1 – SAMEDI 20 NOVEMBRE – 20h35 (heure de Paris)

Il a été annoncé plus tôt ce lundi que ce premier quart de finale sera présenté par Tanel Padar (vainqueur de l’Eurovision 2001 pour l’Estonie, avec 2XL et Dave Benton) et Eda-Ines Etti, plus connue sous le nom d’Ines (représentante de l’Estonie en 2000 avec la chanson Once In A Lifetime, ayant fini 4e). Ils seront également invités ce soir sur Ringvaade pour présenter les participant-es. Voilà au moins deux noms pouvant être rayés de la liste des potentielles eurostars de retour, puisque nous vous rappelons que 7 d’entre elles ont proposé une chanson pour cet Eesti Laul…

Les 10 participant-es sont :

  • Jaagup Tuisk avec « Kui vaid ». Le dauphin d’Uku Suviste en 2020 avait ensorcelé nombre d’eurofans avec son « Beautiful Lie ». Il revient cette année avec une ballade en estonien.
  • Boamadu avec « Mitte kauaks ». C’est un groupe de rock formé il y a quelques années qui participe pour la première fois à l’Eesti Laul.
  • Evelin Samuel avec « Waterfall ». Evelin avait décroché un top 10 pour l’Estonie. C’était à l’Eurovision 1999, à Jérusalem. Ayant plusieurs fois retenté sa chance à la sélection nationale depuis, elle proposera cette année un titre en anglais.
  • Fiona and Me avec « Feel like this ». Peu d’informations à se mettre sous la dent derrière ce pseudonyme, qui est aussi l’auteur-compositeur du titre présenté…
  • Kéa avec « Everytime ». La chanteuse avait déjà tenté sa chance en 2016 (9e en finale), et l’année dernière avec « Hypnotized », mais n’avait pas atteint la finale. A noter qu’on trouve à la composition de sa chanson Andrei Zevakin, l’influenceur-chanteur-ambiance-boîte-de-nuit, qui était sur le titre « Wingman » l’année dernière.
  • Peeter Põder avec « Koos lõpuni ». Peeter est un artiste folk qui chante principalement en estonien, depuis environ 3 ans. C’est sa première participation à l’Eesti Laul.
  • Little Mess avec « Hea päev ». Le trio féminin avait pris part à l’Eesti Laul en 2020 avec le titre « Without a Reason », échouant en demi-finale. Notons la présence de Tanja (représentante de l’Estonie à l’Eurovision 2015) parmi les compositeur-ices.
  • Maian avec « Meeletu ». Maian est une jeune chanteuse ayant elle aussi déjà pris part à l’Eesti Laul; c’était en 2017 avec le titre « Have You Now », en collaboration avec WHOGAUX et Karl-Kristjan. Ils avaient fini 4e.
  • Stig avec « Insterstellar ». Il a laissé le patronyme hors du formulaire d’inscription, mais oui, il s’agit bien de ce Stig. Le même qui a représenté l’Estonie en 2015, écrit la chanson estonienne de 2016, et tenté de multiples fois sa chance avec son groupe, Traffic. Il proposera cette fois un titre en anglais, derrière lequel on retrouve Victor Crone (représentant de l’Estonie en 2019, candidat malheureux du Melodifestivalen en 2020), et David Lindgren Zacharias, qui a composé de nombreux titres pour le Melodifestivalen (dont « Behöver inte dig idag », l’an dernier).
  • Traffic avec « Kaua veel ». Et oui, il s’agit bien aussi de ce Traffic, groupe ayant tenté 5 fois sa chance à l’Eesti Laul, mais qui revient donc cette fois, sans Stig Rästa. Leur dernière tentative de représenter l’Estonie à l’Eurovision remonte à 2020, où ils avaient fini 5e en finale avec un titre folk en estonien.
crédits : ERR

Ce premier quart promet donc d’être intéressant, puisque plusieurs noms bien connus sont à l’affiche. Certain-es seront probablement quelques peu déçu-es de ne découvrir que 3 nouveaux visages sur cette promotion de 10, mais quelque chose me dit que, à la manière d’un Melfest, la production de l’Eesti Laul veut penser stratégique en plaçant ses gros noms sur le premier et le dernier quart. En tout cas, la langue estonienne est une nouvelle fois gagnante sur l’anglais, par 6 titres contre 4.

Alors, que pensez-vous de ces premiers noms ? Vous feront-ils vous brancher sur le stream de l’ERR samedi soir, afin de découvrir en direct ces 10 titres ?