En 2014, l’Eurovision s’est posé sur une île de Copenhague et a été cueilli par une femme à barbe qui n’a même pas eu besoin de sélection nationale pour triompher. Mais il y avait du beau monde sur la ligne de départ…

1 – Helena Paprizou – Survivor (Suède, 4ème)

C’était la meilleure idée de l’année : inviter l’inoubliable interprète de “My number one” dans son pays natal. Et si possible avec une grande chanson exaltant ses qualités de diva !

2 – Linnea Dale – High hopes (Norvège, 2ème)

En 2014, la Norvège un peu à la ramasse après la victoire d’Alexander Rybak a décidé de revoir totalement son processus de sélection avec des artistes de profils différents et recouvrant tous les aspects de la pop. On a donc découvert pléthore de talents, dont la sensuelle Linnea Dale !

3 – Bogi – We all (Hongrie, 2ème)

L’atout fraîcheur de Budapest, c’est Bogi qui a illuminé A Dal dans sa probable meilleure édition.

4- Hanna Sky – Hope (Finlande, NC)

Autre révélation de la saison, mais qui a divisé les fans, la finlandaise Hanna Sky avec sa chanson orientalisante et son grand caftan.

5 – Krystallia – Petalouda stin Athina (Grèce, 3ème)

Que le premier qui n’adule pas les divas grecques me jette la première pierre !

6 – Brequette – Más (Run) (Espagne, 2ème)

Impossible de passer à côté de celle qui a déchaîné les fans en 2014, remportant le vote du jury et terminant ex-aequo avec Ruth Lorenzo, préférée par le public et donc éventuelle représentante du pays à Copenhague. Bref, Thomas G:son est encore à l’origine d’un hit, et d’une vague de dépression nerveuse chez les fans hardcore…

7 – Oceana – Thank you (Allemagne, NQ)

Oceana n’était pas une inconnue en Allemagne, et pourtant elle a été éliminée au premier tour de la très complexe sélection nationale avec cette chanson coolissime…

8 – New Level Empire – The last one (Hongrie, 5ème)

Pour mettre l’ambiance, rien de mieux !

9 – NeAngely – Courageous (Ukraine, 5ème)

Autre chanson festive, l’inoubliable “Courageous”… !

10 – Dons – Pēdējā vēstule (Lettonie, 2ème)

En 2014, les Lettons avaient un gâteau au four, et pourtant une excellente sélection nationale perdue par Dons…

11 – Ellen Benediktson – Songbird (Suède, 7ème)

Sortie de l’anonymat en 2013 en interprétant la doublure lumière de notre Amandine Bourgeois nationale, Ellen est invitée à interpréter une ballade au Melodifestivalen et se révèle en grande interprète. Elle se qualifie directement en finale en grillant la priorité à Helena Paparizou…

12 – Ásdís María Viðarsdóttir – Amor (Islande, 5/6ème)

Chanson à univers, comme on les adore en Islande, “Amor”.

13 – The Baseballs – Mo Hotta Mo Betta (Allemagne, NQ)

Comme Oceana, The Baseballs, connus à l’origine pour leur reprise rockabilly de “Umbrella”, ont été éliminés dès le premier tour avec cette excellente chanson rétro-rock.

14 – MIAU – God/Drug (Finlande, 3ème)

Il fallait déjà avoir l’idée d’un titre pareil, le plus cool de l’histoire de la musique ! Quant à la chanson, c’est un crescendo de pure bonheur !

15 – Anca Florescu – Hearts collide (Roumanie, 4ème)

En 2014, Ovi et Paula Seling (est-ce qu’on peut les appeler les Pauly pour aller plus vite ?) faisaient leur grand retour et Anca Florescu se distinguait en proposant un style musical très anglais et très inhabituel en Roumanie.

16 – Norman Salumaë – Search (Estonie, 6ème)

Evidemment l’Eesti Laul 2014 n’a pas manqué d’être un nid à talents. Comme je ne peux pas tout montrer, j’ai choisi Norman qu’Eurovista appréciait en 2014… !

17 – Katrīna Bindere – Moment and tomorrow (Lettonie, 7ème)

Katrina proposait non pas un ouragan en 2014 (encore que) mais une ballade très solide comme on les aime !

18 – Yohio – To the end (Suède, 6ème)

En 2014, Yohio revenait pour gagner, après être passé tout près en 2013. Mais c’est un accueil très froid qui est réservé à “To the end” ; et pourtant je trouve que c’est une chanson très solide avec une orchestration vraiment excellente.

19 – Samanta Tina – Stay (Lettonie, 3ème)

Parce que Samanta, c’est une diva, mais aussi une grande chanteuse quand on lui donne de bonnes chansons…

20 – Ace Wilder – Busy doin’ nothin’ (Suède, 2ème)

Ace Wilder est la révélation de ce Melodifestivalen. Âgée de 32 ans et quasi inconnue, elle se hisse en finale avec son tube “Busy doin’ nothin'” numéro 1 des ventes en Suède juste avant la finale, et échoue à 2 points de Sanna Nielsen en finale !

Voilà ! Difficile d’arrêter une liste car c’est l’époque où j’écoutais vraiment tout et il y a des tas de chansons que j’adore et que j’écoute encore… Mais j’attends vos commentaires !