suedeLe grand barnum suédois pose enfin ses valises au Friends Arena de Stockholm. C’est une édition plus que décevante du Melodifestivalen qui s’achève. Peu d’invention, beaucoup de facilités, peu de découvertes… On est franchement sur notre faim, et encore plus lorsque l’on voit le ravalement de façade que la Norvège a su s’imposer, et avec succès.

Forcément, beaucoup de fans appellent au retrait de Christer Björkman. Et le fait est qu’il est sans doute temps de passer la main ou de s’ouvrir à d’autres avis, car les reines du schlager, les divas reliftées, les gloires de l’Eurovision, Fredrik Kempe, les plagiats des années 90 et les chorégraphies nunuches, ça n’amuse plus grand monde.

On remarquera que 4 des 10 chansons ont été écrites par Fredrik Kempe himself, dont trois se font suite (Alcazar, Zia et Svenning) + Sanna Nielsen. Quel intéret ?

Au final, on enverrait bien Yohio, mais c’est loupé pour lui. Sanna Nielsen est la grande favorite. Ferait-elle des étincelles à Copenhague, on ne sait pas. Alcazar est très attendu aussi… Ace Wilder, Helena Paprizou, Linus Svenning ou Anton Ewald sont les outsiders… En tout cas, il y a encore plus de suspense sur l’issue finale que l’an dernier, ce sera déjà au moins ça de réussi !

 Artiste -
Chanson
CommentaireL'Avis de Loreen

Anton Ewald -
Natural

Une chanson pop qui fait très resucée d'Amazing, mais qui tourne bien. Il y a de très belles harmonies et des moments très chaotiques... Anton a l'air d'une mauvaise copie d'Eric Saade. Il passe de dernier acte à final-opener, ce qui est un échec... Ce ne sera pas pour cette année a priori !

Ellen Benediktson -
Songbird

C'était la surprise de la première série. Elle propose la seule vraie ballade, authentique, de la soirée, ce qui sera un avantage, même si elle a un ordre de passage difficile. C'est toujours très joli et maitrisé. très pro pour une newcomer. On aime beaucoup !

Alcazar -
Blame it on the disco

Les trois vieilles divas n'ont pas dit leur dernier mot puisque depuis leur boule géante, elles ont topé les charts Itunes... Il n'en reste pas moins que ce genre de vieux schlager, c'est ringard !

Oscar Zia -
Yes we can

Cette resucée des Backstreet Boys est vraiment plus que bof, mais le rendu en demi-final n'était pas si mauvais... Enfin, franchement, on attend beaucoup mieux que ce genre de chansons vieilles, répétitives et sans intérêt.

Linus Svenning -
Bröder

Revenu de la Seconde Chance avec son numéro déprimant et pas émouvant, le tatoué-percé espère un destin à la Stjernberg : il a topé les charts Itunes !

Helena Paparizou -
Survivor

Helena a été virée au premier tour mais espère elle aussi un destin à la Robin Stjernberg... Sa chanson est indéniablement une des plus fortes, mais son côté vieux Madonna ne plaide pas pour elle...

YOHIO -
To the end

Favori du départ, Yohio a totalement floppé sur Itunes. Et pourtant on adore cette compo d'Andreas Johnson qui est décidément un chat noir !

Sanna Nielsen -
Undo

Sanna est pour une fois la grande favorite. Elle cartonne dans les charts, passe tard, et aura le soutien des jurys. Mais franchement, une telle ballade gnan-gnan de la part de la Suède ?

Panetoz -
Efter skolsken

Un morceau hip-hop dancehall très sympa, et pour le coup ORIGINAL, et qui apporte une autre couleur au show (c'est le cas de le dire !). Seul bémol, c'est un peu le foutoir sur scène, ce qui gâche leur prestation.

Ace Wilder -
Busy doin' Nothin'

Cette chanson kesha-esque est vraiment excellente, mais Ace Wilder est une chanteuse très moyenne, c'est le problème. Elle hérite du siège de favorite (qui n'avait pas été attribué à une fille depuis 2009... La Suède est le pays de la parité sauf au MF !). Pourra-t-elle vraiment gagner ?