2015Lorsqu’on souhaite les voeux à la Nouvelle Année, on ignore ce que va nous réserver l’année en question. Pour les fans de l’Eurovision, on ne peut qu’espérer une année riche en émotions de toutes sortes.

Lorsqu’on vous a adressé nos voeux l’année dernière, nous espérions une année 2014 riche en émotions. Nous étions alors loin  de nous douter que nos voeux allaient être exaucés bien au delà de nos espérances.

Certes, pour la France, ce fut l’annus horribilis tant redoutée. Pour la première fois, l’hexagone a finit bon dernier du Concours. Un mauvais classement maintenant rangé sur l’étagère des mauvais souvenirs, celle qui prend la poussière et qu’on ne consulte plus. Parce qu’il y a d’autres souvenirs qui nous restent en mémoire. De merveilleux souvenirs. Parce que 2014 a véritablement été une année merveilleuse pour l’Eurovision.

Il y a un an, nous étions loin d’imaginer que le Concours Eurovision de Copenhague allait être le concours le plus commenté et le plus médiatisé  de tous les temps. Nous étions encore loin de penser que l’Autriche allait remporter la mise, même si nous savions déjà que Conchita Wurst allait représenter son pays. Nous étions aussi à mille lieues de penser que les Pays-Bas allaient se retrouver dans le tiercé de tête, pour la première fois depuis… on ne compte plus.

Il y a un an, nous ne savions pas que le mot “unstoppable” allait faire partie de notre vocabulaire, que la gagnante de l’Eurovision allait enflammer (de différentes façons) tous les pays d’Europe, qu’elle allait rayonner jusqu’au continent américain où elle sera l’invitée des Golden Globes dans quelques jours à Hollywood. Et surtout que la France, tellement frileuse lorsqu’il s’agit de parler Eurovision, allait l’accueillir à bras ouverts.

Aujourd’hui, Conchita Wurst est devenue tellement populaire que son personnage a traversé l’atlantique. Google l’a choisi pour sa publicité sur Time Square. Il faut dire que la belle est septième dans le classement des plus “googelisés” en 2014, battant même Sotchi 2014 (seulement 10ème), ultime pied-de-nez à Poutine.

On ne sait pas ce que l’année 2015 va nous réserver, on peut juste espérer. On ne peut que vous souhaiter tous nos voeux de prospérité, de santé, de bonheur… et bien plus encore. On l’a vu avec l’année qui vient de s’éteindre : tout est réalisable !

Et on vous remercie pour votre fidélité, ce qui à nos yeux a le plus d’importance.

Bonne année 2015 et en route pour l’aventure à Vienne !!

992101_m3w620h372q75s1v58913_B6CE4WoCYAA-9yD.jpg_large