Belgique 2019 : découvrez « Wake Up » (Mise à jour : première prestation télévisée)

JEUDI 28 FÉVRIER

Après en avoir présenté un court extrait ce mardi, la télévision publique belge francophone a dévoilé ce matin, comme convenu, le morceau qui la représentera à Tel Aviv.

Wake Up a donc été écrit et composé par Pierre Dumoulin, membre du groupe Roscoe et auteur de City Light.

Son interprète, Eliot, de son vrai nom Eliot Vassamillet, est né en 2000 à Mons, dans le Hainaut. Il termine actuellement ses études secondaires au Collège Saint-Stanislas, sis dans sa ville natale. Passionné de musique, il joue de la guitare depuis ses sept ans et suis des cours de solfège. Il a appris le chant et le piano en autodidacte.

Eliot est entré dans la lumière l’an dernier, en participant à la septième édition du The Voice belge francophone. Retenu lors des auditions par Slimane, il franchit l’épreuve des duels, mais est éliminé lors du premier direct. Il s’agit là de ses premiers pas sur scène.

Ce bref passage aura cependant marqué Pierre Dumoulin (ci-dessus). Il est frappé par la voix et la prestation d’Eliot et voit en lui le potentiel nécessaire. Il l’invite chez lui et ensemble, ils discutent des aspirations du jeune chanteur. Celui-ci est plutôt attiré par la pop anglo-saxonne et les chansons mélancoliques. Pierre Dumoulin lui fait écouter une démo qui retient immédiatement son attention et qui deviendra finalement ce Wake Up présenté aujourd’hui.

Wake Up est donc un appel à la jeunesse mondiale, afin qu’elle se mobilise et s’unisse pour sauver la planète et restaurer la paix universelle.

VENDREDI 1er MARS

Dans la foulée de la conférence de presse organisée hier par la RTBF, Eliot a répondu aux questions de la presse belge. Voici un petit résumé de ses différents propos à Télépro, Métro, Ciné-Télé-Revue et à la VRT.

Eliot ne songeait pas à l’Eurovision, au moment d’enregistrer Wake Up. C’est Pierre Dumoulin qui a suggéré de présenter la chanson à la RTBF. Le chanteur a immédiatement accepté, au vu des opportunités offertes par le Concours. Eliot l’avoue : il n’a jamais suivi l’Eurovision, sa famille ne s’y intéressant pas a priori. Mais depuis sa sélection, il s’y est mis et mieux saisi l’ampleur de l’événement.

Wake Up a donc été composé par Pierre Dumoulin, qui n’a initialement produit que la mélodie. Ensemble, le compositeur et le chanteur ont réfléchi à des paroles et écrit le texte final. La chanson a été créée il y a quelques mois de cela et s’est révélée curieusement prémonitoire.

Pour l’heure, Eliot bénéficie de la présence et du soutien de Blanche. La candidate belge 2017 a partagé avec lui son expérience et lui a déjà donné de nombreux conseils. Elle lui sert de référent. Lui et son équipe travaillent actuellement à la scénographie de Wake Up, mais évidemment, celle-ci demeurera secrète jusqu’aux répétitions. Pour se préparer au mieux, Eliot participera aux euroconcerts de Londres, Amsterdam et Madrid.

L’objectif du chanteur est d’atteindre la finale du Concours. Il espère rééditer les très bons résultats de Blanche et de Loïc Nottet et de finir parmi les cinq premiers. Bien entendu, une victoire serait pour lui incroyable. De toute façon, quel que soit le résultat, Eliot entend tirer toute l’expérience possible de sa participation et se donner entièrement avec son équipe.

Eliot ressent le stress et la pression, inhérents à sa participation. Heureusement, il bénéficie d’excellents soutiens, à commencer par l’ensemble de sa famille. Tous sont très fiers de lui et l’encouragent à poursuivre ses rêves musicaux.

Le chanteur ne perd cependant pas de vue ses études. Son objectif est d’obtenir sans faute son diplôme d’études secondaires, au terme de cette année scolaire. Il prendra deux semaines de congés exceptionnels pour participer à l’Eurovision, mais avant et après, il suivra les cours normalement.

Par la suite, Eliot souhaite entamer une carrière professionnelle dans la musique. Si sa participation au Concours le lui permet, il sera un artiste heureux. Dans le cas contraire, il reprendra des études musicales et poursuivra son rêve quoi qu’il advienne.

JEUDI 4 AVRIL

Hier, Eliot était l’invité de la radio Pure. Il y a interprété pour la première fois en direct Wake Up.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_eliot-en-session-sur-pure?id=2480359

Et ce matin, à l’initiative de la Société Nationale des Chemins de fer Belges (la SNCB), il a chanté son morceau en version acoustique pour le bénéfice des voyageurs namurois.

JEUDI 18 AVRIL

Ce mardi, Eliot était de retour sur le plateau de The Voice Belgique, un an après sa participation à l’émission. Il y a interprété Wake Up, une première télévisée pour lui.

(avec la collaboration de Sakis)

(56 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Eric 35 on 28 février 2019 at 01:03
    • Répondre

    J’aime bien ce titre qui passe dans mon top 3. C’est moderne, sa voix est bien. Encore une fois la Belgique envoie du bon…
    1 France
    2 Italie
    3 Belgique

    • rem_coconuts on 28 février 2019 at 02:07
    • Répondre

    La Belgique dans la lignée de ces quatre dernières années: un excellent titre, très actuel, une prod de qualité, certes un refrain moins fort mais de très bons couplets, un interprète qui assure la version studio et une belle voix. Quand la RTBF sélectionne ses candidats à l’Eurovision, ça envoie! Après trois top 10 consécutifs dont deux top 5 et une élimination en demi l’an dernier (DF relevée et presta un peu décevante de Senek), si on avait là un candidat à un nouveau top 5 pour nos voisins? En tout cas, c’est assurément l’un des meilleurs titres publiés jusqu’à présent. Ça fait plaisir!

    PS: merci Pauly pour cette publication nocturne!

    • Philipe on 28 février 2019 at 02:41
    • Répondre

    Je ne suis pas conquis, mais je ne déteste pas pour autant.

  1. Planant… Dommage j’aurait bien vu une évolution plus forte dans la chanson, vers la fin…
    En tout cas, cette volonté de gagner typiquement belge fait plaisir à voir!!!

    • Pauline HALIMI on 28 février 2019 at 05:54
    • Répondre

    Chaque année, je choisis un chouchou sur lequel je reporte tous mes encouragements, comme par exemple en 2014 SEBALTER. J’espère qu’il revient en 2019. Cette année, j’ai choisi le belge et la danoise.

    Pauline HALIMI

  2. J’aime bien l’atmosphère de cette chanson, plutôt actuelle et j’aime la voix d’Eliot, claire et juste.
    Cependant, j’ai aussi l’impression qu’il manque un truc ou alors c’est peut-être son accent anglais hésitant …
    En bref, bon titre à priori mais j’attends la prestation en live pour me laisser totalement convaincre … ou pas … !

  3. Très beau titre assez planant et ce cote pop synthétique très prenant ….me plait bien ce candidat s’approprie bien la chanson….et il assure …le petit cote négatif….il faut absolument une chorégraphie avec ce genre de titre donc j’espère que notre ami Elliot sait danser….mais j’adhère fort a la Belgique qui a su continue a nous faire revenir a ce petit cote électro comme avec blanche….donc la Belgique rentre dans mon top avec l’Italie….la Grèce la Chypre…les pays bas et Islande si hatari et sélectionné..
    Et la Suède si liamoo…est gagnant’…..

      • Romaric Klinguer on 28 février 2019 at 09:47
      • Répondre

      Hatari sera sélectionné pour L’Islande mais ils seront disqualifiés par le pays organisateur : Israël ….

      Donc désolé Sakis…. Mais malheureusement même pour moi, tu dois les oublié très rapidement car ils n’iront pas sur la scène de l’Eurovision 2019…. C’est malheureux…

        • Philipe on 28 février 2019 at 14:32
        • Répondre

        Romaric j’ai l’impression que tu as une vision rétrograde d’Israël lol. Tu sais c’est un pays moderne et dans l’air du temps 😉 . Ce dont Israël va se protéger se sont les attentats car oui ça reste un pays en guerre, mais Hatari n’envisage pas ça du tout. Regarde ce clip, il y a quelques années (9 ans) il passait à la TV. Le lien avec Hatari est dans les images non softs :

        https://youtu.be/_lQAPQ06ka8

  4. « Wake Up » est élégant, atmosphérique dans la lignée de que la Belgique a envoyé ses dernières années.
    Mon adhésion est cependant moins immédiate qu’elle l avait été pour les titres de Blanche et Sennek.

    Ça se jouera sur les capacités d’Eliot à se sublimer sur scène. Sa prononciation n est aussi pas terrible .

    Dans le contexte de la DF1 décimée par le forfait ukrainien il y a clairement la place pour un top 10 et une finale.

  5. Félicitation , talent , du professionnalisme la Belgique en finale et ça va plaire.

    • Antoine 97 on 28 février 2019 at 08:24
    • Répondre

    Je ne suis pas déçu par mon pays 🙂 mais je ne suis pas émerveillé non plus. J’aurais aimé une montée en puissance sur la fin mais je ne sais pas si Eliot en a les capacités.

    L’intro est en tout cas très mystérieuse et plaisante. On reste dans des sons assez particuliers pouvant interpeler les téléspectateurs. Le tout fait dans la finesse.

    Pas trop idée du potentiel que peut avoir ce titre en live mais une mise en scène est très facilement imaginable. Pour les jeux de lumières je fais confiance à la délégation, c’est généralement réussi sous les commandes de la RTBF. Par contre, je ne souhaite pas, J’EXIGE, qu’il y ait du mouvement autour d’Eliot. Je sais que Blanche s’en est incroyablement bien sorti mais encore aujourd’hui sa prestation me laisse un goût bizarre quand je la regarde parce qu’il n’y a qu’elle dans cette robe.

    • Garfieldd on 28 février 2019 at 09:09
    • Répondre

    Il me manque le truc qui me ferait dire « Wake up ! »
    C’est sympa mais est-ce suffisant pour être LE titre qui gagnera ?

  6. Bon titre electro-pop. Un univers et un son peu similaire à l’allemand Thomas Azier pour ceux qui connaissent et que j’aime beaucoup. La Belgique sera dans la course à Tel Aviv…

    1. Wi wi !! J aime bcp Thomas acier…. également !! Et ce morceau belge ne me rebute pas du tout.. bien au contraire… une pop planante et un don électro… ça sent bon pour les belges cette année !!

    2. Et vive les coquilles du portable…. c’est beau la techno…. logie…..grrrr

    • Charles Debaty on 28 février 2019 at 09:15
    • Répondre

    La Belgique propose un titre moderne et élégant qui sera (j’en suis persuadé) bien défendu par Elliot.

  7. Alleï, encore un Eurofan belge heureux ! Cela fait la cinquième année consécutive que j’aime notre chanson nationale. Un record absolu, hein dis.

    Soulagé aussi : nous devrions tirer notre épingle du jeu. Et si la RTBF pouvait avoir l’amabilité de promouvoir un peu plus le Concours, au lieu de son service minimum habituel, ce serait le Paradis…

    1. Nous aussi, français, on le veut, un Eurovision à Bruxelles!
      Ca serait tellement mérité vu les efforts déployés depuis plusieurs années!
      Parce que si la France montre qu’elle se cherche encore (bien que Destination Eurovision promet de construire enfin une identité au coq!), la Belgique prouve encore cette année qu’elle a tout pour gagner! ET SURTOUT qu’elle a choisi le meilleur d’elle-même!
      Je croise les doigts pour vous!

    2. Eh bien mon cher Pauly, je crois que ton voeu est exaucé sur la promotion du Concours par la RTBF. En effet, j’ai lu ceci sur metro.be : « Les trois soirées Eurovision seront suivies en direct par la RTBF qui enverra Jean-Louis Lahaye et Maureen Louys sur place. À l’approche du concours, une nouvelle émission intitulée « Minute Eurovision » verra le jour après le journal télévisé de 19h30. Plusieurs émissions phares de la chaîne, dont un « 7 à la Une », seront également consacrées au concours. »

      D’ailleurs voici le lien complet avec l’interview du chanteur qui a bien les pieds sur terre et la tête bien fixé sur les épaules : https://fr.metrotime.be/2019/02/28/must-read/eliot-le-candidat-belge-de-leurovision-vise-la-finale-avec-wake-up/

      Quant à la chanson, personnellement j’adore. On reconnaît bien là la signature de Dumoulin. Je pense qu’un refrain plus percutant aurait pu propulser la Belgique vers une éventuelle victoire. Une partie gauche du tableau n’est pas à exclure. En tout cas un échec en demie n’est même pas envisageable.

      1. Eh ben, excellente nouvelle ! Ils se réveillent à la RTBF ! Ce sera bien la première fois qu’ils diffuseront les trois soirées en direct. Et les commentateurs sur place, par dessus le marché. Ils y « croivent », comme on dit ici.

        Sur ce, trois mots : « VOTEZ POUR NOUS ! » Surtout si vous aimez la chanson.

  8. Bonne proposition de la Wallonie une fois de plus, espérons une bonne mise en scène.
    Mais il y a matière à faire vu le sujet de la chanson… Trouver de jeunes choristes qui apparaissent en fin de morceau pourrait être aussi intéressant (voir mise en scene de Nano & John au mf).
    Pour le moment mon top potentiel :
    1 Belgique
    2 Albanie
    3 Espagne
    4 Italie
    5 Allemagne

    • EurovisioneurBZH on 28 février 2019 at 11:48
    • Répondre

    Oh j’aime bien ! La RTBF assure comme d’hab !
    Dommage que la fin soit pas plus forte et plus envoutante mais bon peut être qu’en live il fra quelque chose !

    • Francis A. on 28 février 2019 at 11:49
    • Répondre

    Ce n’est pas mauvais, c’est sûr. Mais un peu attendu, je trouve. La Belgique reste toujours un peu dans le même créneau, ce que je considère comme sans surprise et partant, un peu décevant.
    Du point de vue de la composition, la chanson est assez linéaire, l’anglais de ce garçon a besoin d’être travaillé et les paroles sont très Miss Francesques…
    Bref, il me faut réécouter l’ensemble pour apprécier… ce qui ne sera pas le cas le grand soir (coucou Nuno) pour les téléspectateurs.

    • Ben4418 on 28 février 2019 at 12:16
    • Répondre

    A desolé , Amis Belges , mais je suis pas convaincu par se titre , que je trouve tres plat dans sa structure meme si la chanson reste moderne .Un eventuel top 10 mais pas plus.

    • alexandre on 28 février 2019 at 13:09
    • Répondre

    Sans plus , pas de refrain accrocheur, pas de puissance vocale, pas sur que ca va briller à l’euro

    • Antoine 97 on 28 février 2019 at 13:59
    • Répondre

    Plus je l’écoute plus j’adhère. C’est déjà ma 4è écoute et si au matin j’étais sceptique, je commence à cerner le truc. Est ce que les gens le jour J y adhèrerons de suite? À Eliot et toute la délégation belge de faire en sorte que oui! Ça reste dur d’être objectif donc je vais voir les avis un peu partout. De manière générale c’est le même reproche qui ressort tout le temps mais les gens s’accordent pour dire que c’est bon 🙂
    En tout cas moi je trouve la manière dont commence la musique vraiment terrible, le genre de sonorités que j’adorerais inclure dans ma musique si j’avais des talents de compositeurs :p

  9. Un peu déçu. Dommage que le refrain ne soit pas plus marquant. Cela reste de bonne qualité et pourrait permettre à la Belgique d’accéder à un top 15 ou top 10. Je pense qu’en live ce sera plus intéressant.

    • nounours on 28 février 2019 at 14:49
    • Répondre

    encore un très bon choix pour mon pays , niveaux mise en scene je ne me fais aucun soucis , la rtbf et surtout Leslie cable gère ca très bien , aller on y crois !

  10. C’est une bonne proposition, je la trouve élégante et j’aime beaucoup la voix de ce jeune artiste mais il y a tout de même un bémol, je trouve que ce titre manque d’envergure, c’est un peu trop linéaire à mon goût, Je ne suis pas totalement emballé par cette proposition. Néanmoins, je suis certain que la Belgique se qualifiera cette année en finale. Après, tout est possible, cela va dépendre de l’interprétation et aussi de la mise en scène. Quoi qu’il arrive, je trouve que la Belgique fait de bons choix ces dernières années, notamment la RTBF.

  11. Mon Top 5 pour le moment, Italie, Estonie, Lituanie, Allemagne, Belgique, et Royaume-Uni

      • picasso on 28 février 2019 at 20:40
      • Répondre

      Ça fait 6…

      1. Oui tu as raison, donc on enlève le Royaume-Uni !

    • JF Paris on 28 février 2019 at 20:58
    • Répondre

    Je trouve en première écoute le refrain assez faible mais j apprécie l ambiance générale du titre, sa production et la voix d Elliot.
    Il faudra trouver une mise en scène audacieuse pour donner de l amplitude à la chanson.
    J apprécie un tel choix pour l Eurovision, différent des clichés habituels de la varièté, et souhaite a minima une qualification en finale et une premiere partie du tableau!

  12. La Belgique en finale cent pour cent sur dans les cinq premiers j’adhère ….mais Elliott fasse une chorégraphie…. Et sur ….la victoire est possible…. J’adore….ce son très élégant et un clip magnifique et magnétique…. Allez la Belgique …la Grèce aussi semble motivée….hâte d’entendre la chanson de mon pays…

  13. – Je viens d’écouter la chanson belge deux fois pour me faire une idée précise : je peux déjà dire que c’est une bonne chanson, en tout cas, je la trouve plus accessible à un plus large public que celle de l’an dernier et je la trouve aussi moderne mais pas trop novatrice ou futuriste que celles de 2017 et 2018.

    – Je sens que la Belgique a voulu présenter une bonne chanson mais en prenant moins de risques que les deux années précédentes.

    – Après, même si c’est une chanson agréable à l’écoute et dans l’air du temps, il lui manque un brin de folie notamment au niveau du refrain un peu trop  » sage  »

    – Malgré tout, je vois une qualification facile pour la finale ( sous toute réserve des autres chansons à venir ) mais pour le classement en finale, ça serait moyen + à mon avis…

    • rem_coconuts on 1 mars 2019 at 08:19
    • Répondre

    Là où la Belgique a clairement une carte à jouer avec un titre auquel il manque effectivement un refrain fort et plus percutant (même si j’adore le titre attention!), c’est sur la mise en scène, qui peut le sublimer et l’interprétation d’Elliott, qui peut le transcender avec un bon live (je dis ça, mais je ne sais absolument pas comment il s’en sort sur scène). Quand la Belgique fait des mises en scènes fortes pour de très bons titres (Loïc Nottet, Laura Tesoro), ça marche. L’an dernier c’est ce qui a par exemple pêché avec Sennek qui avait pourtant un bon titre qu’elle a bien assuré vocalement. Mais Wake Up a un gros potentiel en la matière! Et si le potentiel devient réalité, on n’est pas à l’abri du top 5.

    • MonCoeurFaitBoum on 1 mars 2019 at 19:51
    • Répondre

    C’est une très bonne chanson avec des références au début à la pop 80s qui me plaisent; l’intro et la 1ère minute sont réussies exactement comme city lights chantée par Blanche mais ensuite ça reste peut-être un peu trop plat. Je pense que la Belgique ira en finale et fera une partie gauche du tableau (ça dépendra du live)

  14. J’ai écouté la Belgique et j’aime bien. Je trouve juste un peu le refrain faiblard par rapport aux couplets qui sont plus en puissance, et la fin du morceau est un peu abrupte à mon goût. Ils se démarquent à nouveau. En plus le chanteur est très mignon.

  15. vous trouvez cette chanson planante… moi je plane.
    je pourrait analyser, commenter… J’AIME!
    c’est tout.

    • Charles Debaty on 28 mars 2019 at 08:44
    • Répondre

    Voici un mois que la chanson belge a été révélée . Il est actuellement très difficile de juger « un produit fini » puisque la qualité du live et du visuel nous est totalement inconnue. Toutefois, j’ai vraiment l’impression que « Wake up » est largement sous-estimé à l’heure actuelle. Pour ma part, un passage en finale est plus que probable et un Top 10 serait même envisageable. La RTBF ne se laissera pas piéger par un visuel banal (comme la chaîne flamande l’an passé).

    • anachorète on 4 avril 2019 at 10:43
    • Répondre

    je suis plutôt séduit par ce premier live.
    Eliot est comme un bébé chat, il n’a pas encore ouvert les yeux.
    mais d’ici l’Eurovision ce petit problème sera passé.

  16. – Très courageux d’avoir osé chanter dans une gare avec autant de passage où la majorité des gens ne devait pas le connaître et certain ont dû le prendre pour un  » illuminé « . C’est vraiment super de sa part.

    – Après difficile de juger sauf que la voix a l’air au point.

  17. Alors que j avais plutôt un a priori positif sur la chanson, je ne peux pas dire que ce live soit rassurant.
    Et je dirais même que si la Belgique est dans la DF la plus facile, la qualification est loin d être assurée.
    Sa voix non plus également, et ça pose un pb. A des années lumière du candidat néerlandais.
    A revoir dans de meilleures conditions j espère.

    1. Je ne vais pas me focaliser sur ce cours extrait, ce n’est pas représentatif, surtout dans une gare, c’est vrai que c’est un peu faible au niveau vocal mais j’attends de découvrir ses premières répétitions à Tel Aviv ou sa prestation lors des pré-party’s

      • MonCoeurFaitBoum on 4 avril 2019 at 21:41
      • Répondre

      Moi je vois pas trop l’intérêt de publier ce genre de vidéo. le son est pourri avec tout ce bruit des passants du coup le pauvre il n’est pas du tout à son avantage. En tous les cas c’est pas vendeur mais je suis sûr qu’il chante très bien et que nous serons agréablement surpris à Tel Aviv.

    2. Je ne comprends pas non plus ce choix de chanter dans la gare… j’y passe 2 fois par semaine dans cette gare, y a toujours de la circulation et du bruit (en plus elle est moche cette gare, celle de Liège est bien mieux :3 ). Et sa voix ne me rassure pas non plus mais super dur de juger. J’aurais quand même aimé être là quand Eliot y était surtout que j’étais au courant la veille de son passage. Mais à 8h je suis en cours moi –‘
      Je retiens un point positif: le piano est là pour le public et pour un moment. Peut être que j’aurai le cran d’y passer 5 petites minutes haha!

  18. Le live depuis la station de radio est plutôt faible. Voix mal assurée, regard fuyant…J ai l’impression de revoir Blanche deux ans plus tard. Mais pour elle, l’histoire s’était très bien finie donc laissons à Eliot sa chance…

  19. Ce n’est pas mal mais je vois qu’il n’y a pas que Bilal qui a du travail à effectuer jusqu’en mai. Certe il n’est pas avantagé mais on est très loin de la version studio. Je ne vais pas tenir compte de ce live et le laisser dans mes sélectionnés 😉 car la chanson est belle et je pense qu’il mérite d’aller en finale pour envoyer du lourd.

  20. https://youtu.be/c–vDk8llQE

  21. Mouais … suis pas convaincu par cette version piano seul déjà, et je trouve la voix hésitante et l’émotion absente … attendons de voir ce qu’il donne avec un public, ça peut le révéler …

    • Charles Debaty on 18 avril 2019 at 14:27
    • Répondre

    Une fois de plus, la RTBF propose un visuel sombre qui encadre bien l’interprétation d’Eliot. Le visage du jeune chanteur n’est certes pas encore très expressif mais il reste trois semaines pour peaufiner l’ensemble. Confiant pour un passage en finale.

    • anachorète on 18 avril 2019 at 15:53
    • Répondre

    tout cela prend forme.
    Eliot est plus au point que Blanche à la même période, mais sa marge de progression me semble loin grande.
    il est encore peu expressif, il a juste l’air agacé par ses quelques petits problèmes de justesses… un peu stressé.
    encore un peu statique. éviter les deux mains sur le micro ça donne l’impression de replis.
    peut-être que quelques pas en direction du publique seraient bienvenu.
    le visuel plutôt correct moderne simple.
    les deux tambours ok, mais chorégraphie des  »danseurs batteurs » c’est pas encore ça.

  22. J’avoue que j’ai du mal à être convaincue alors que j’aime bien la chanson, il a du boulot le petit avant de se retrouver dans la cage aux lions qui ne lui feront aucun cadeau. Mais on y croit fort 😉 .

  23. Les tambours ne seront pas sur la scène de Tel Aviv. Info annoncée ce matin sur Vivacité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :