Allemagne 2019 : premiers détails

Portée par sa très belle quatrième place à Lisbonne, la télévision publique allemande pense déjà à l’an prochain et est en plein préparatifs pour sa sélection 2019.

Comme vous le savez, depuis la fin du mois de mai, les candidats désireux de participer, peuvent transmettre leur candidature à la NDR. Les interprètes ne sont pas obligés de proposer une chanson originale.

Sur ces entrefaites, la NDR a révélé de nouveaux détails concernant son processus de sélection. Celui-ci sera quasiment identique à 2018 :

  • l’ensemble des candidatures seront soumises à un jury d’experts internationaux (composé d’entre 20 et 30 personnes) et à un jury de fans et téléspectateurs (composé de 100 personnes) ;
  • les deux jurys retiendront 20 candidats qui participeront à un camp d’écriture professionel. Ils y composeront leur chanson avec l’aide de professionels de la musique et de coachs divers ;
  • les 20 candidats produiront chacun une vidéo de leur morceau, qui sera soumise aux deux jurys ;
  • les deux jurys retiendront entre 8 et 10 candidats qui participeront à la grande finale télévisée :
  • lors de cette finale, le vainqueur sera déterminé par un vote combiné, un tiers pour le jury d’experts, un tiers pour le jury de fans, un tiers pour les téléspectateurs allemands.

Les candidatures pour le jury de fans sont elles-aussi ouvertes (et ce, jusqu’au 23 juillet). La NDR recherche 100 personnes ayant des connaissances en matière d’Eurovision et des profils les plus divers possibles.

Vous l’aurez noté dans tout ça : la principale modification concerne le nombre de finalistes. Cette année, ils étaient six. En 2019, ils seront jusqu’à dix.

Là-dessus, un premier participant s’est déjà déclaré : le chanteur Drangsal (ci-dessus). Il a posté un message sur Instagram annonçant sa candidature :

Âgé de 25 ans, Drangsal est tout à la fois auteur, compositeur et interprète. Il a sorti un premier album en 2016 et un second en 2018. Ses genres musicaux relèvent de la New Wave, du post-punk et de l’indie-pop.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(1 commentaire)

    • marie on 21 juillet 2018 at 08:34
    • Répondre

    Cette formule a bien fonctionné en 2018, c’est normal qu’il la conserve quasiment à l’identique.
    Quant à Drangsal, c’est trop sombre pour moi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :