C’est à Rrëshen, bourgade d’Albanie d’environ 9000 habitants, qu’est né Eugent Bushpepa, le 2 juillet 1984. Il chante depuis son plus jeune âge. Une fois ses études terminées, il part vivre en Italie un temps, puis revient en Albanie afin de s’épanouir en tant que chanteur et compositeur.

En 2006, il se fait engager comme chanteur par la chaîne de télévision commerciale Top Channel, située à Tirana. Il devient alors interprète permanent dans l’émission Top Show. Autant dire qu’il devient rapidement l’un des chanteurs les plus appréciés du public albanais… et également des critiques qui ne tarissent pas d’éloges sur sa voix et son charisme.

Top Channel organise également chaque année depuis 2004 le Top Fest, un concours de chansons (les Albanais en sont très friands) qui se déroule la plupart du temps à Tirana. Eugent a pris part à sept reprises à la compétition. La première fois en 2007 en solo avec Maska e madheshtise et en compagnie du groupe Sunrise avec Engjëll, puis en 2008 avec Enderr Reale, en 2009 avec Stine Dreqi, en 2011 avec Rebel pa Hije, en 2012 avec Udhetari, en 2013 avec Viktime et enfin en 2015 avec Prane Finishit.

Neuf ans avant de remporter le Festivali i Kënges qui lui permettra de représenter son pays à Lisbonne, Eugent avait tenté sa chance au même festival au côté de Rovena Dilo avec la chanson S’jam baladë. Il avait terminé douzième de la compétition.

Début 2009, Eugent rejoint le groupe de métal italien Seven Gates pour être leader sur leur troisième album. Malheureusement, l’opus ne verra jamais le jour.

Malgré le fait qu’il déclare depuis un certain temps travailler sur un premier album, l’artiste n’en a pas encore sorti. En revanche, toutes ses prestations au Top Fest sont sorties en single. Mall est son treizième single.

 

 

 

 

 

 

Një pritje e gjatë, e ëmbël e zjarrtë
Ca hapa trokasin si zemër këtë natë
Unë ndjek ritmin e saj
Dy duar që zgjaten përpijnë në ngrohtësi
Ky mall që të djeg nuk njeh kufi as largësi

Si më magji hëna shikimet përpin
Më sjell vegimin tënd

Lot i patharë ndriçojë këtë natë
Sonte kumbo prej shpirtit pa fjalë
Vetëm një çast dhimbja të më ndalë

Ky lot i patharë një ditë do shterojë
Nga puthjet e zjarrta që ëndërroi
Në atë çast dhimbja do ndalojë

Dua të hesht në këtë natë i shtrirë në këtë shtrat
Ku ëndrrat hyjnore shërojnë çdo plagë
Të shoh portretin e saj
Momentet kalojnë, sekondat nuk falin
Orët pasojnë por ndjenjën se ndalin, jo

Si më magji hëna shikimet përpin
Sytë tanë puqën sërish edhe pse është fantazi
Jetën do ta fal ty

Lot i patharë ndriçojë këtë natë
Sonte kumbo prej shpirtit pa fjalë
Vetëm një çast dhimbja të më ndalë

Ky lot i patharë një ditë do shterojë
Nga puthjet e zjarrta që ëndërroi
Në atë çast dhimbja do ndalojë

Do ndalojë

 

Les couleurs ne sont pas placées exprès pour vous faire mal aux yeux. Ce qui est écrit en bleu est positif, ce qui est écrit en rouge est négatif et ce qui reste en noir est un avis mitigé. Cela vous donne une vue d’ensemble de ce que les fans pensent de la chanson. Si le texte est à dominance bleu, ça veut dire que la chanson a une bonne appréciation générale. En revanche, si le rouge domine, c’est plutôt mal barré pour le pays.

Après dix ans de domination féminine, c’est un homme qui va représenter l’Albanie au Portugal. Et à l’issue de la victoire d’Eugent Bushpepa, les commentaires ont été, pour la plupart, très positifs.

Joh se dit « fier de l’Albanie. Pour UNE fois qu’ils envoient quelque chose de bon. Une voix masculine ! Ça faisait très longtemps, et ça manque pour eux ! »

Pascal est « Surpris qu’Ines Neziri n’ait pas été couronnée. Eugent Bushpepa avait fait une prestation moins rock, plus policée de Mall ce soir, un peu comme sa tenue en fait. » Comme beaucoup d’entre vous, il prie pour que « la chanson reste en albanais. »

Zipo admet « un choix convenable », même si ce n’était pas sa chanson préférée du Festival.

Antoine Carballo estime pour lui que la chanson n’était pas la meilleure, « mais avec un bon « Revamp », ça peut être une bonne pioche pour l’Albanie ! »

Leiho ne cache pas sa joie : « Je suis super content du choix de l’Albanie ! Ma favorite était Orgesa suivie de Eugent puis Artemisa… »

Sami a un avis plus partagé : « Malgré une puissante voix ça reste beaucoup trop plat et trop faible pour passer en final selon mon avis, mais félicitations aux albanais ! Ça fait du bien en effet d’avoir une chanson albanaise qui change un peu par rapport aux dernières années… »

Pour Taron aussi, cette chanson « va changer des voix féminines ». Il aime la chanson mais s’interroge sur son futur revamp, espérant qu’il ne « dénaturera pas trop la chanson. » Et lui également de supplier : « Laissez-là en albanais SVP ! »

Bêta X a eu le courage de regarder le Festival via Facebook et même s’il a trouvé le live « super barbant », il est « assez content de la victoire d’Eugent », ajoutant : « On aura un bon artiste (masculin pour une fois) avec une chanson rock et vivante (dont la mélodie me fait penser à du folk irlandais). Mais j’avoue que j’aurai aimé une victoire d’Inis … ».

Denez n’a pas eu le courage de Bêta X et n’a donc pas regardé le Festival albanais. Il est cependant « plutôt agréablement surpris par le choix albanais ». S’il trouve que « cette chanson a un véritable potentiel, et Eugent une voix très intéressante », il s’interroge sur « le problème concernant les trois minutes » et dit qu’il « faudra attendre le revamp pour avoir une idée plus précise. »

Si Antoine97 avoue que « c’est au-dessus de ce que l’Albanie a pu proposer ces dernières années (hormis 2015) », il n’y a « pas de quoi casser 3 pattes à un canard mais l’instrumental est peu commun au concours eurovision et c’est assez frais. »

Jerem a le « même feeling avec cette chanson que celui que j’ai eu avec Laura Tesoro en 2016, ça met de bonne humeur c’est positif. »

Mall a fait grimper Yoann B au septième ciel : « C’est superbe ! J’aime vraiment beaucoup ! » Il s’inquiète cependant à propos du revamp et « croise les doigts » pour que la chanson d’origine soit respectée.

C’est Francis qui a été le plus critique envers la chanson, avec cependant une pointe d’humour : « Je n’aime ni la musique, ni sa voix (qui me fait Mall aux tympans), ni ses hurlements (qui m’Eugent). Pour moi, une élimination certaine en DF… à moins d’une refonte complète. »

 

[poll id=”598″]

[poll id=”599″]

[poll id=”600″]

[poll id=”601″]

[poll id=”602″]

[poll id=”603″]

[poll id=”604″]

  • On l’a déjà dit, l’Albanie raffole des festivals de chansons. Et si le Festivali I Këngës est le plus célèbre de tous, le Kënga Magjike est aussi un concours très réputé. Il a lieu chaque année depuis 1999, le plus souvent au début du mois de décembre (alors que le festival albanais est programmé quelques semaines plus tard, aux alentours de Noël).

En décembre 2017, pour la dernière édition en date, c’est Anxhela Peristeri qui a remporté ce concours avec la chanson E cmendur.

  • Cette année à Lisbonne, Eugent va interpréter sa chanson en albanais. En 15 participations (l’Abanie participe chaque année depuis 2004), l’Albanie a envoyé 8 chansons en anglais, deux chansons moitié en anglais / moitié en albanais et 5 chansons en albanais (dont celle de cette année). Il faut remonter à 2013 pour retrouver au Concours Eurovision une chanson 100% en Albanais. C’était à Malmö : Adrian Lulgjuraj & Bledar Sejko terminaient alors quinzième de leur demi-finale avec Identitet.