Ne perdons aucune minute ! En route à présent pour Budapest et la sélection hongroise ! Voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective sur les huit morceaux en lice. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen n’est décidément pas d’accord avec les jurés hongrois. Ils ont souvent choisi en dépit du bon sens eurovisionesque. Heureusement que les téléspectateurs les ont partiellement corrigés…

 ChansonsCommentairesLoreen
Gergely Dánielfy - Azt mondtadPetite chanson toute simple en hongrois. Mais interprétation magistrale de Gergely. N'est pas sans rappeler Salvador et "Amor pelos dois". Beau et émouvant. Classique, très classique et inspiration du dernier vainqueur évidente.
Gábor Heincz Biga - Good VibezSimplicité, dépouillement, guitare sèche, voix de Gábor, léger crescendo. Ensemble bon et artistiquement crédible. Trop linéaire et simpliciste cependant que pour fissurer écran de télévision. Bien, mais pas soufflant.
Leander Kills - Nem szól harangDébut en douceur, laissant espérer subtilité, beauté et harmonie. Mais non, gros rock bien lourd, hurlé dans micro, avec guitares et musique à la louche. À la moitié, devient insupportable. Agaçant et pénible comme un pavé dans la mare eurovisionesque. Seuls les amateurs aimeront.
Zsolt Süle - Zöld a májusTrois minutes d'ennui subventionnées par la télévision hongroise et poussées à toute force par le jury. Aurait eu toute sa place au "Festival da Canção", entre deux ballades aussi poussiéreuses. Explique sans doute chute libre des chiffres d'audience de cet "A Dal" 2018.
AWS - Viszlát nyárUniquement pour les amateurs du genre : hurlements métal énergiques et sans concession. Pour moi : trois minutes d'un type qui a coincé une partie charnue de son anatomie dans porte ou prise de courant. Rebutant au possible.
Viktor Király - Budapest GirlBelle petite ballade à la guitare, toute mignonne, toute romantique. Agréable à l'oreille, mais ne va pas plus loin. Très bien pour album ou concert acoustique. Plus incertain pour Eurovision.
YesYes - I Let You Run AwayBon morceau rock, excellente production et prestation. Serait un sérieux concurrent si son plus audacieux et novateur. Déjà entendu au Concours, avec succès variable. Passage à l'accordéon pour le moins étrange et forcé. Pas la proposition la plus convaincante.
Tamás Horváth - MeggyfaCurieux morceau, banal en version studio, mais qui se transcende merveilleusement en direct. Fusion réussie entre pop et tradition. Dans la lignée d'Origo, le rap en moins et la bonne humeur en plus. Susceptible de plaire au plus grand nombre.

Une chose est certaine : ce sera un homme ! Mais lequel ? Gergely ou Tamás ? Le nouveau Salvador ou le nouveau Joci ? Difficile de trancher, leurs  propositions relevant de deux univers musicaux fort différents. L’historique de vote d’A Dal indique que Gergely a plus de chances de l’emporter. Si c’est le cas, cela me conviendra parfaitement. Je me prépare néanmoins à lire de nombreux commentaires traçant le parallèle avec Salvador et condamnant l’inspiration.

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

[poll id= »682″]

Nous nous retrouverons donc ce samedi pour la finale de cette sélection ! À très bientôt !