latviaLa télévision lettone LTV a révélé les 24 chansons qui participeront au Dziesma 2014 en février. Mais comme l’an dernier, l’on n’a pas les noms des interprêtes, révélés plus tard, mais seulement le nom des auteurs et compositeurs, sauf que peu d’artistes se cachent, donc bon…

Globalement, on peut dire que ce n’est pas du tout une mauvaise sélection, c’est même beaucoup mieux que ce qu’on a pu voir d’habitude de la part du pays de Marie N. Il y a un nombre non négligeable de bonnes chansons, même s’il y a aussi des choses bien mauvaises, des parodies de chansons dance sans intérêt, des choses à la gratte qui ne vont nulle part, mais moins que d’habitude… Serait-ce les prémices d’une bonne année ?

On vous décrypte tout ça, en attribuant nos Loreen aux chansons en lice !

Les 24 chansons… (Vous pouvez toutes les écouter en cliquant ici !)

  • Is it possible, c : Edgars Kokorevičs, a : Sabīne Vidriķe,
  • Pēdējā vēstule, c : Artūrs Šingirejs, a : Ingus Bērziņš,
  • Just stop, c : Ruslans Kuksinovičs, Oskars Deigelis, a : Oskars Deigelis,
  • Pressure, c & a : Žanna Berezina,
  • I’m happy, c & a : Tamāra Rutkovska,
  • Stay, c & a : Ingars Viļums,
  • Here I am again, c & a: Vladimirs Koževņikovs (Niko),
  • Bučas, c : Aldis Zaļūksnis (Midis), a : Mārtiņš Poļakovskis (Holis),
  • You are the reason, c : Katrine Lukins, Kārlis Indrišonoks, a : Katrine Lukins,
  • Going All the way, c & a : Janis Driksna,
  • Lights on, c : Gaitis Lazdāns, a : Markus Riva,
  • This moment and tomorrow, c : Edgars Beļickis, Kārlis Auziņš, a : Mikus Frišvelds,
  • If I could (let away), c : Miks Žagars, Raitis Aušmuksts, a : Miks Žagars,
  • I can breathe, c & a : Aminata Savadogo,
  • I’ve got, c & a : Ivo Grīsniņš Grīslis,
  • Revelation, c : Ralfs Eilands, Valters Pūce, Ansis Grūbe, a : Ralfs Eilands,
  • I need more, c & a : Alise Ketnere (Fox Lima),
  • Cake to bake, c & a : Guntis Veilands,
  • Breathe slow, c : Edgars Viļums, a : Anete Volmane,
  • Pa vidu tu, c & a : Andris Kivičs,
  • I need a soul-twin, c & a : Mārtiņš Kits,
  • What if it was, c & a : Rolands Ūdris,
  • Dejo Tā, c : Kaspars Dvinskis, a : Sabīne Berezina, Kaspars Dvinskis,
  • Take away, c : Tomass Kleins, a : Guntars Račs.

---

  • Pēdējā vēstule : Une très très belle ballade d’un certain Dons, d’une composition classique, mais remarquablement efficace, et très largement au-dessus du genre de ballade auquel on a souvent le droit. Un choix à l’estonienne dont serait capable la Lettonie ?
  • Going All the Way : Une chanson pop à l’anglaise très originale pour la Lettonie mais d’une composition et d’une modernité qui font vraiment du bien ! On y go all the way !

--

  • This moment and tomorrow : C’est du RnB hyper formaté, mais c’est très bien fait, et ça le ferait au concours, je crois ! On a quand même vu plus inoubliable.
  • Is It Possible : Une chanson disco-funky que pourrait sortir une Danii Minogue. Une très bonne composition, mais on reste sur notre faim au niveau de la chanteuse. La chanson n’a pas beaucoup d’amplitude non plus pour une chanson appelée à aller en finale. C’est quand même une chanson excellente !

-

  • Stay : On croirait que ça va commencer comme un vieux machin d’Eurodance à la Cascada bien pourri et en plein milieu, alors qu’un refrain va commencer, on arrive au beau milieu d’Euphoria ! C’est musicalement parlant pas la chanson du siècle, mais le refrain est d’une efficacité redoutable, il faut bien l’admettre !
  • Lights on : Une chanson d’un DJ qui a bien écouté Ke$ha lui aussi. Il s’agit de Markus Riva qui est en photo tout nu si on tape son nom dans Google… Comme mix, c’est plutôt bien, mais l’Apollon ne chante vraiment pas très bien…
  • Breathe slow : Une chanson qui démarre si bien, puis après plus rien… C’est bien chanté, mais composé si bizarrement que ça ne va pas bien loin… Quel dommage !
  • Just Stop : Une chanson qui nous plonge également directement chez Ke$ha. C’est entraînant et agréable, mais ça ne va pas beaucoup plus loin.
  • You Are The Reason : Une chanson à la Kelly Clarkson, pas foncièrement mauvaise, mais on a entendu ça cinq mille fois. Interprétation remarquable cependant !
  • I’m happy : Une contribution originale de Tamāra Rutkovska. C’est sympa, mais j’en raffole pas non plus… C’est néanmoins très intriguant et de qualité.
  • Pressure : Au début, on dirait que Maja Keuc ou Maria Haukaas Storeng sont revenues pour représenter la Lettonie. Une ballade remarquablement interprétée, mais qui tombe à plat faute d’originalité…
  • I can breathe : Cette chanson pop-funk d’Aminata Savadogo n’est pas vilaine, mais c’est un peu mou du genou…

6965231851_df23de5e08_m

  • Pa vidu Tu : Une chanson qui aurait ce qu’il faut pour être une bonne chanson, mais c’est quand même bien ennuyeux, puis on ne comprend pas bien le passage de la guitarette à la dance… Il manque le truc qui va nous emballer…
  • I need more : Comme au-dessus, c’est franchement sans queue ni tête, mais en plus c’est affreusement chanté, mais le “you need more” est bien fichu ! Mais on est pas conquis du tout !
  • Take Away : Une ballade à la guitare à laquelle il ne manque pas grand chose pour ne pas être ennuyeuse, mais bon…
  • I’ve got : Ivo Grīsniņš Grīslis, candidat des deux dernières sélections, nous a fait une bien ennuyeuse chanson sans queue ni tête…
  • If I Could (Let Away) : Une espèce de vieux rock américain pas bien fabuleux et répétitif avec quelques bons accords qui le font passer in extremis des deux Loreens qui font la tronche à une seule !
  • Bučas : Les lettons aussi savent sortir leur ukulélé… C’est pas mauvais, mais je trouve ça vraiment ennuyant à écouter… Sans comprendre ce qu’il dit en plus, ce doit être une chanson vaguement humoristique en plus…

6965231851_df23de5e08_m6965231851_df23de5e08_m

  • Cake To Bake : Une autre chanson gonflante à la guitare, mais là en plus, cette histoire de gâteau…
  • Dejo Tā : Sabine Berezina propose avec DJ Dween une dance bien pénible…
  • Revelation : Ralfs Eilands de PeR (c’est sans aucun doute lui, ce qui annoncerait un… retour !) nous sort une étrange chanson à la composition bien alambiquée et qui pourtant ne va un peu nulle part et est d’un ennui terrible !

6965231851_df23de5e08_m6965231851_df23de5e08_m6965231851_df23de5e08_m

  • Here I am again : C’est la contribution de Niko, qui était allé en finale du Dziesma l’an dernier avec une chanson nulle. Il s’est écrite sa propre contribution et il ne s’est pas foulé, car il a fait une pâle copie de “Shout it out” de David Lindgren, alors pour Loreen, c’est direct dans sa poubelle Ikea !
  • What if it was : Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Ça part dans tous les sens, c’est mal chanté, c’est insupportable !
  • I need a soul-twin : Une chanson sans doute des Mad Show Boys, le groupe pressenti en 2012. Une contribution juste pénible.